Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Kings of Shogi de Masaru Katori & Jirô Andô

king-of-shogi-anime-86714

Titre : Kings of Shogi

Auteur : Masaru Katori

Années de parution vf : 2011-2013

Editeur vf : Pika

Nb de tomes : 8 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Shion est une enfant rescapée du massacre de ses parents, mystérieusement assassinés chez eux. La seule pièce à conviction laissée par le meurtrier était une pièce de shôgi.
Depuis ce jour, à cause du traumatisée, elle perd l’usage de la parole, mais elle est adoptée par ses voisins dont le mari est un maître de shôgi. Sept ans plus tard, elle décide, elle aussi de devenir professionnelle, afin de se rapprocher du mystère entourant le meurtre de ses parents.

Mes avis :

Tome 1
Très bon début pour une série prometteuse qui arrive à mêler thriller et jeu de réflexion. Les deux se mélange à la perfection pour l’instant, le mystère demeure sur le passé de Shion. Et les passages de shogi, même si encore peu nombreux, rappellent furieusement les éclairs de génie d’Hikaru no go

Tome 2
Un tome un peu trop centré sur les parties de shogi qui a tendance à lasser, surtout pour les néophytes. Il manque l’alliance subtile qu’il y avait dans le un entre le jeu et le passé de Shion. Espérons que l’auteur rectifie vite le tir.

Tome 3
L’enquête sur le passé de Shion n’avance toujours pas malgré sa réapparition dans l’intrigue. Le shogi est vraiment l’élément moteur, on le sent de plus en plus, à l’image de la mise en place du tournoi ouvert à tous. Mais surtout ce qui m’a marqué c’est l’arrivée d’un nouveau personnage : Satoru.

Tome 4
L’auteur repart sur de bonnes bases et relance enfin l’intrigue policière. Les matchs sont d’autant plus intenses qu’on sent la tragédie se dessiner et il est dur de voir les visages devenir aussi sévères. (Par contre, je reste toujours aussi hermétique aux règles du shogi ce qui est assez gênant :s)

Tome 5
Des matchs passionnants mais pas faciles à suivre pour le néophyte. Heureusement ce n’est pas le principal, la tension lors des matchs permet d’en découvrir plus sur les perso. Shion devient plus forte, tandis que Saori doit faire face à ses faiblesses. Reste Satoru qui m’intrigue de plus en plus…

Tome 6
L’histoire avance enfin, et on comprend bien mieux les frères Hani grâce à ce tome. Finalement le petit n’est pas si antipathique. Mais c’est amené de façon assez grossière par l’auteur, de même que la transformation d’Ayumi. Mais la fin approchant, ce changement de rythme se comprend.

Tome 7
La relation Satoru-Shion-Meijin Hani commence à prendre tout son sens ici et il en nait une grande tension qui nous tient en haleine tout au long du volume. Même si je déplore toujours autant le fait de ne rien comprendre au shogi, ce qui plombe un peu ma lecture. L’enquête, elle, est très bien menée et le voile commence à se lever sur la vérité.

Tome 8
J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a mené son histoire dans ce dernier tome, entre révélation sur le passé et la psychologie des personnages, et affrontement autour du plateau de shogi. Finalement, mon intuition quant au coupable s’est révélée juste (ça fait toujours plaisir). Les petits chapitres bonus à la fin ont satisfait la curieuse que je suis. Bref, une série que je recommande.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s