Les Ombres de la nuit de Kresley Cole

Série sympathique mais un peu en dents de scie…

2767402316_3

Titre : Les ombres de la nuit

Auteur : Kresley Cole

Années de parution vf : Depuis 2010

Editeur vf : J’ai lu

Nb de tomes parus : 12 (en cours)

Résumé du tome 1 : Pendant cent cinquante ans, Lachlain le Lycae a été emprisonné dans les catacombes par des vampires. Jusqu’au jour où il hume le parfum de son âme soeur. Mais pourquoi le destin s’acharne-t-il sur lui ? Pourquoi sa promise est-elle une buveuse de sang ? Pourtant, cette frêle créature qui se débat quand il l’approche est celle qu’il cherche depuis plus de mille ans. Elle lui appartient. Dès lors, il est prêt à tout pour faire d’elle sa reine. Quitte à la nourrir de son propre sang. Quitte à affronter une horde de vampires déchaînés…

Mes avis :

Les Ombres de la nuit, tome 4 : Âme damnée
Je ressors déçue de ce volume. Je me suis mortellement ennuyée pendant la moitié si ce n’est plus. La partie où Néomi est immatérielle est affreusement longue. Je n’ai pas trouvé le héros attachant mais agaçant et contradictoire (la folie a bon dos). J’espère que la suite sera meilleure.

Les Ombres de la nuit, tome 5 : Amour démoniaque
Encore un tome en-deçà des premiers. Là, on démarre sur les chapeaux de roues, puis petit à petit, on tombe dans l’ennui. Les personnages n’ont aucun charisme (très déçue par Cade dont j’attendais beaucoup), ils sont agaçants et l’espèce de huis-clos où ils ne rencontrent presque personne m’a agacé.

Les Ombres de la nuit, tome 6 : Le baiser du roi démon
Je retrouve enfin la saveur des débuts : un couple dont rien (si ce n’est une prophétie) n’annonçait qu’ils allaient finir ensemble, des personnages hauts en couleurs (et revanchards^^), des combats, de la lutte, des sentiments. Tous les bons ingrédients d’un roman dont on ne se lasse pas.

Les ombres de la nuit, tome 7 : Le plaisir d’un prince
Encore un très très bon tome. Décidément, j’adore les volumes où les héros partent pour mener une quête, ils sont encore plus intenses. Ici, Lucia est très intéressante de par son passé et Garreth est d’une patience. Ils sont aussi très têtus tous les deux et m’ont bien fait rire. Vivement la suite !

Les Ombres de la nuit, tome 8 : Le démon des ténèbres

Un très bon tome ici, à croire que la série a reprit du poil de la bête. J’ai beaucoup aimé le caractère entier des personnages et leur volonté à toute épreuve. La première partie où ils se rencontrent est peut-être un peu longue et répétitive surtout qu’ils n’arrivent pas vraiment à communiquer. La deuxième est un peu trop rapide mais avec de bons rebondissements et de chouettes scènes d’action (j’ai adoré la fuite de la prison, ainsi que le retour dans le coven). Heureusement l’auteur ne nous montre pas trop les tortures endurées par les personnages et préfère les suggérer. En plus, elle a la bonne idée de réutiliser de nombreux personnages vus autrefois, dont certains dont on n’a pas encore eu l’histoire et qu’on peut espérer avoir bientôt. Du coup, je suis bien contente d’avoir la suite sous la main.

Les Ombres de la nuit, tome 9 : La prophétie du guerrier

Encore un bon tome avec des personnages aux caractères très forts et marquants. L’histoire se passe en parallèle de plusieurs présentes dans les tomes précédents, donc on retrouve un peu tout le monde, ce que j’adore. Je trouve toujours dommage quand on abandonne un couple après le tome qui lui est consacré, heureusement ce n’est pas le cas ici. L’histoire est également vraiment marquante. J’ai lu la première moitié avec une certaine appréhension, ayant toujours peur de tomber sur les pages décrivant la torture subie par Regin, mais heureusement je m’étais trompée. La 1e partie est donc sous le signe de la tension aussi bien mentale, physique que sexuelle, et c’est dans cette atmosphère que le couple se rapproche inébranlablement alors qu’il ne le désire par vraiment. C’est certainement ce que j’ai préféré. Le changement de personnalité de Declan a été un peu trop brutal à mon goût dans la 2e partie, tandis que Regin a su rester fidèle à elle-même tout du long. C’est vraiment quelqu’un de fidèle et je l’admire malgré la grande fragilité que ça engendre. Declan est très torturé et forcément il touche mon coeur de midinette qui aime aider les pauvres garçons malheureux ^^’ L’alchimie entre les deux fonctionne bien et j’espère qu’on les reverra par la suite. Et gros bonus pour la présence de Lothaire dont il me tarde de lire le tome. Bref, un tome avec une romance passionnée mais compliquée, de l’action, de la tension et pas mal d’anciens personnages qui font une apparition. C’est la formule magique pour un tome réussi !

Les Ombres de la nuit, tome 10 : Lothaire

Alors que je l’attendais avec une certaine impatience, j’ai eu beaucoup de mal à apprécier ce tome. Tout d’abord parce que nous sommes presque dans un huis clos, encore… avec juste quelques apparitions de la géniale Nïx (je voudrais vraiment lire un tome sur elle), et l’arrivée de la famille de Lothaire sur la fin, mais ils restent trop insignifiants. Bref, suivre pendant plus de 600 pages un type aussi antipathique que Lothaire (je ne le juge pas sur ce qu’il a fait mais plutôt sur son caractère dominateur, machiste, égoïste et sa facilité à sans cesse rabaisser les autres !) et une girouette pénible telle qu’Ellie (à part grâce au syndrome de Stockholm, je ne comprends pas qu’elle ait pu craquer…) aura mis ma patience à rude épreuve. J’ai trouvé la 1e partie avec leurs joutes verbales, très très longue et répétitive. La 2nde où ils sont ensemble si on peut dire est aussi très répétitive et agaçante tellement la rapidité des changements qui interviennent chez eux est peu crédible. Heureusement, à coté de ça, on en découvre plus sur le passé de Lothaire et celui de Nix au passage ce qui m’a bien plu, parce qu’autant dire qu’Ellie n’est pas le moins intéressante, elle… même après sa transformation. Bref, je n’ai pas accroché à ce tome, je n’ai pas retrouvé le plaisir de voir un nouveau couple se former ou de découvrir leur passé, du coup les pages ont mis pas mal de temps à se tourner par rapport aux tomes précédents.

Pourquoi serait-je prêt à tuer pour savoir à quoi elle pense en cet instant précis ?

Sans doute parce que j’aime tuer.

Les Ombres de la nuit, tome 11 : MacRieve

Après un tome un bon moins, je n’étais pas très partante pour lire ce tome et bien je me suis trompée. J’y ai trouvée tout ce que j’aime dans la série : des personnages forts, avec des passés difficiles mais qui cherchent à le surmonter et à changer ; de belles scènes de couples (et de sexe ^^) et surtout des découvertes sur le Mythos. J’ai beaucoup aimé ce tome, aussi bien la 1e partie un peu rapide où ils se découvrent, qui bien que ce soit un huis clos est bien mieux géré que celui du tome précédent notamment grâce à la présence du jumeau de Will, Munro (vivement son tome, je pense que ce sera le prochain vu la fin >< ) et des petits jeunes Ben et Ronan ; que la suite un peu plus lente dans les Highlands. Et puis, il faut dire aussi que Will et Chloé sont très sympas à suivre aussi, ils ont beaucoup d’humour et de mordant malgré la situation, surtout Chloé. Et ça change de voir d’abord une « joueuse de foot » comme âme soeur (c’est si banal/humain), puis une succube (on ne connaissait pas encore bien l’espèce et j’ai adoré la découvrir) comme âme soeur, surtout quand on connait le passé de Will. Il fallait oser aller si loin. L’auteur s’en sort très bien, alternant entre moments graves (mais sans jamais tomber dans le pathos) et moments plus légers et drôles. Il en ressort un récit très équilibré, qui ne souffre pas des quelques répétitions et hésitations des personnages, parce qu’au contraire ça le bonifie. Une très bonne surprise ! Je veux vite la suite !

Les Ombres de la nuit, tome 12 : Sombre convoitise

Avec ce tome Kresley Cole rompt un peu les codes de sa série et pourtant je l’ai encore plus aimé. En effet, pour une fois le tome est très très centré sur le couple de l’histoire : Thronos et Lanthe. On ne suit presque qu’eux et leur histoire est un peu en vase fermé, si ce n’est quelques rares incursions de la soeur et du beau-frère de Lanthe, ou celles encore plus rare de Nix (à quand un tome qui lui est consacré ?). Mais l’histoire n’en est que meilleure, car leur couple avait vraiment besoin de cet isolement. En effet, tout commence il y a très très longtemps entre eux. Ils se rencontrent enfants, deviennent amis, mais un terrible malentendu les sépare par la suite et va les faire souffrir de plus en plus au fil des siècles suivants. J’ai aimé ce choix de partir sur un couple avec un passé « solide » qui avait du sens, et qui aurait ainsi un vrai travail sur lui à faire pour pouvoir être ensemble. Car lutter contre les malentendus qui polluent leur histoire n’est pas une mince affaire, et l’aventure totalement épique qu’ils vont vivre et vraiment propice à cela. Grâce à celle, il n’y a pas un temps mort dans l’histoire, nous voyageons au fils des pages et des mondes avec eux. On les voit lutter et se rapprocher, apprendre à se parler et à s’ouvrir, c’est une très jolie histoire. Thronos est le mâle alpha dans toute sa splendeur, qui ferait tout pour son âme soeur, je l’adore !!! Lanthe est têtue à souhait et me fait beaucoup rire, mais elle a un coeur en or (c’est le cas de le dire xD) et j’aime beaucoup sa relation avec sa soeur et son beau-frère. Il n’y a que la partie finale, à Cyel, qui m’a un peu agacée et ennuyée. C’était du vu et revu et je n’aime pas beaucoup les vrekeners… Par contre, le petit indice qui nous est glissé concernant Furie et les Valkyries me fait frétiller d’avance, j’espère les retrouver bientôt !

Les ombres de la nuit, HS 1 : La convoitée et l’intouchable
J’ai trouvé le schéma assez répétitif entre les deux nouvelles et j’ai trouvé cela dommage, d’autant plus qu’elles étaient assez déséquilibrées. Celle qui sur le papier me plaisait le plus a malheureusement été la moins développée. Sinon c’est assez plaisant mais je trouve que l’auteur ne se renouvelle pas assez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s