Livres - Bit-Lit

Merry Gentry de Laurell K. Hamilton

 couv43455936 couv5399164

Titre : Merry Gentry

Auteur : Laurell K. Hamilton

Années de parution vf : 2003-2011

Editeur vf : J’ai lu

Nb de tomes : 8 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Merry Gentry n’est pas une détective comme les autres. Elle habite Los Angeles, parmi les mortels, et mène une vie professionnelle et sentimentale plutôt calme et rangée. En réalité, elle est la Princesse Meredith NicEssus et a fui sa famille trois ans plus tôt – surtout sa tante Andais, Reine de l’Air et de l’Obscurité de la Cour Unseelie, qui n’a de cesse de vouloir la supprimer. Elle a toujours été exclue des siens parce qu’elle est mi-humaine mi-fey, qu’elle possède peu de pouvoirs. Lors d’une enquête où elle découvre le trafic illégal d’un aphrodisiaque magique – redoutablement efficace -, sa véritable personnalité se dévoile au contact de l’élixir ; et les Gardes de la Reine, créatures ô combien puissantes et viriles, partent aussitôt à sa recherche. Une course-poursuite enragée, semée d’ébats torrides, de complots et de combats magiques, conduit Meredith jusqu’à la Cour où elle connaîtra les desseins cruels que lui réserve sa tante machiavélique. Cruels, certes, mais placés sous le signe de la sensualité et de l’érotisme…

Mes avis  :

Merry Gentry, tome 3 : L’Eclat envoûtant de la lune
Un tome franchement médiocre. Beaucoup trop de longueurs inutiles, une intrigue inexistante, des personnages en veux-tu en voilà. Mon Dieu, Merry n’aura jamais assez d’une vie pour faire passer tout ce monde dans son lit. Heureusement la fin rehausse un peu le niveau mais ne sauve pas ce tome.

Merry Gentry, tome 4 : Les Assauts de la nuit
Meilleur que le précédent, mais ce n’est toujours pas ça. L’auteur est trop fouillis et s’éparpille un peu dans tous les sens. Du coup, même les personnages en viennent à manquer de cohérence parfois. Heureusement moins de descriptions des amants de Merry et moins de politique allègent la lecture.

Merry Gentry, tome 5 : Sous le souffle de Mistral
Dans ce tome, l’intrigue est aussi fine qu’un timbre poste. Une fois enlevé les passages de cul, il ne reste pas grand-chose. Le tout aurait facilement pu tenir en quelques chapitres à la fin du tome précédent. Bref, encore une déception. Vivement que l’auteur se renouvelle.

Et finalement, je me suis arrêtée là et j’ai revendu mes tomes n’ayant que peu d’espoir que cela change et trouvant la série trop loin de ce que j’avais aimé chez l’auteur avec Anita Blake…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s