Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

H2 de Mitsuru Adachi

h2wp

Titre : H2

Auteur : Mitsuru Adachi

Années de parution vf : 2006-2012

Editeur vf : Tonkam

Nb de tomes : 34 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Hiro et Hatsushi se sont inscrits dans un lycée où il n’y a pas d’équipe de base-ball. Leur médecin a été catégorique : si Hiro lance des balles, son coude lâchera sous trois mois, et si Hatsushi continue à jouer receveur, c’est sa hanche qui en paiera le prix. A peine arrivé dans le nouvel établissement, Hiro tombe amoureux de Haruka, une jeune fille aussi jolie que maladroite. Grande fan de base-ball, elle tente de créer un club amateur. Le meilleur joueur de l’équipe de foot, espérant la séduire, engage un match de base-ball entre son équipe et ce club amateur. Hiro et Hatsushi, qui ne supportent pas son complexe de supériorité, décident d’agir.

Mon avis sur la série :

Série la plus longue de l’auteur. Auteur que je suis depuis des années et dont j’aime beaucoup les histoires qui sont toujours à mi-chemin entre shojo (pour le côté romance) et shonen sportif (surtout sur le baseball). Dans ce titre, nous avons un concentré de tout ce qui fait la richesse de son univers : des héros qui s’affrontent sportivement, des filles qui sont pour les soutenir mais aussi pour trouver un but à leur vie, une famille drôle et attentive à la fois, un humour très simple mais efficace, des amis toujours présents… Bref que des choses que j’aime.

Dans cette histoire nous suivons deux copains d’enfance rivaux sur les terrains de baseball et dans le coeur des filles. Comme toujours avec Adachi, nous sommes un peu en présence d’une adolescence fantasmée qui fait rêver tant tout leur monde est passionné ! Et au final, il en ressort une grande série avec un grand final, riche en émotions une fois de plus. Adachi aborde avec tendresse et délicatesse, un dénouement très attendu et parvient à nous surprendre par la subtilité avec laquelle il aborde les sentiments des différents personnages. Un vrai régal !

Je me souviendrai longtemps, notamment, du tome 29, un tome magnifique où Adachi fait à nouveau preuve de son talent avec ces non-dits qui en disent long et ces longues plages de silence après les tragédies. Splendide !

A noter : Il existe aussi un drama et un dessin animé adaptée du manga

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s