La Maison de la nuit de P.C. Cast et Kristin Cast

couv12087851 couv28179169

Titre : La Maison de la nuit

Auteurs : P.C. Cast & Kristin Cast

Années de parution vf : Depuis 2010

Editeur vf : Pocket (Jeunesse)

Nb de tomes : 12 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls.
Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres…
Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s’approche d’elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : « Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t’attend à la Maison de la Nuit ». a ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais – elle le sait – elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou… mourir.

couv67965448

Mes avis :

La Maison de la nuit, tome 5 : Traquée
Comme d’habitude il ne se passe pas vraiment grand-chose dans ce tome et tout est concentré en quelques pages, dommage ! Dommage aussi la façon dont les auteurs traitent Eric en le décridilisant totalement. L’importance que prend Heath me déçoit aussi. Heureusement Stark et Calona sont là.

La Maison de la nuit, tome 6 : Tentée
Enfin un peu plus d’action et surtout de complots et manipulations. Zoey m’agace assez, mais j’aime l’importance que prend Lucy. Et surtout les magouilles de Neferet m’intriguent beaucoup, je me demande ce qu’elle cache vraiment. La fin de ce tome est horrible, je ne m’y attendais pas, mais chapeau

La Maison de la nuit, tome 7 : Brûlée
Finalement les meilleurs moments sont ceux où Zoey n’est pas présente. J’ai beaucoup aimé ce tome plus centré sur Lucy et Aphrodite, deux perso que j’aime de plus en plus. Par contre les sempiternelles histoires de coeur de Zoey m’agacent de plus en plus. Jolies révélations sur les Fils d’Erebus !

La Maison de la nuit, tome 8 : Libérée
Je commence à me demander pourquoi je continue cette saga, sûrement parce que je n’arrive pas à me détacher de l’univers qui a été créé malgré le vide que je ressens à la lecture de chaque tome. En effet, ce tome est nouvelle fois très très creux, il se passe très peu de choses. L’auteur nous met l’eau à la bouche mais ne nous rassasie pas, dommage ! Et les personnages sont de plus en plus fades…

La Maison de la nuit, tome 9 : Destinée

Dans ce nouveau tome, il se passe un peu plus de choses que dans les précédents. L’intrigue repart avec le retour de Zoey et les autres à la maison de la nuit, et leur affrontement indirect avec Neferet. L’arrivée d’Aurox donne aussi une nouvelle dynamique (on devine quand même très vite d’où il vient…), de même que le nouveau statut de Rephaïm qui bouleverse sa relation avec Kalona et le pousse à changer. Mais sinon, une fois de plus, il y a de longs, très longs passages inutiles, c’est dommage. L’histoire gagnerait vraiment à être condensée. Côté personnages, Zoey m’agace toujours autant, je lui préfère maintenant Lucie. J’ai trouvé Stark assez fade ici, contrairement à Rephaim dont j’aime la fragilité. Les jumelles et Aphrodites m’indiffèrent. Par contre, j’ai été ravie d’en découvrir plus sur Dragon et Lenobia (mais son histoire d’amour, bof bof). J’espère que la suite qui se rapproche dangereusement de la fin sera de plus haute volée.

La Maison de la nuit, tome 10 : Cachée

Pour une fois, j’ai trouvé ce tome meilleur que les précédents. Il était moins creux et l’histoire plus intéressante et fouillée. Par contre, le schéma narratif est toujours le même et cela en devient lassant. Il faudrait vraiment trouver une autre grande méchante que Neferet parce qu’elle fait plus pitié que peur maintenant, à l’image de son reflet à la fin de l’histoire. De même, il faudrait aussi un peu renouveler le personnage de Zoey qui est toujours ballotée entre les garçons de sa vie :/ Heureusement, Kalona lui est vraiment intéressant, de même que ses interactions avec Erebus, ça me donne envie d’en apprendre plus sur eux. Les vampires adultes en général me plaisent bien dans cette série, j’aurais aimé voir plus Lenobia ici d’ailleurs. Et ce que j’aime bien aussi, c’est voir les personnages secondaires être développés petit à petit comme Shaunee ou Shaylin, et d’autre changer même ci elles vont dans l’autre camp comme Erin et Nicole, au moins ça fait bouger l’histoire. Maintenant, j’attends qu’on reste dans cette ligne et qu’on redynamise un peu l’histoire principale pour le prochain tome.

La Maison de la nuit, tome 11 : Révélée

Malheureusement les auteurs retombent dans leurs travers avec ce nouveau tome. A nouveau il ne se passe rien et celui-ci est juste un tome de transition. Les adolescents de l’histoire continuent à me taper sur le système. Zoey est la pire tellement elle devient pénible dans ce tome et si ce que j’imagine est juste et que l’auteur fait ça pour la raison que je crois, je serai encore plus déçue… Aphrodite n’est pas bien maligne dans ce tome non plus en cachant ce qu’elle a vu. Stark et Aurox sont agaçants au possible à tourner ainsi autour de Zoey, avec en prime un côté très très macho que je déteste. Les autres redeviennent malheureusement transparents. On ne voit presque pas Damien, Shaunee, Shaylin, Lucie et Rephaïm (c’est surtout ces deux derniers que je regrette parce qu’ils avaient un vrai potentiel). Et comme d’habitude, ce sont les adultes qui sauvent la mise. J’aime toujours autant Kalona et Thanatos et je regrette qu’ils n’aient pas un rôle plus important. Par contre, j’ai trouvé franchement inutile de nous faire revivre tout le long du tome le passé de Neferet. Il aurait mieux valu le distiller au fil de l’histoire plutôt que d’un bloc comme ça, surtout qu’il n’y a rien de surprenant dedans. Bref, je me suis encore ennuyée ici et j’espère que le dernier tome ne m’achèvera pas ^^!

La Maison de la nuit, tome 12 : Sauvée

Je ressors de cette série avec l’impression d’un immense gâchis. Elle avait pourtant du potentiel, des idées et un monde intéressant mais la narration bancale, l’écriture plus que moyenne et les personnages agaçants et inconsistants ont eu raison de moi. Je n’ai pas du tout aimé ce dernier tome que je me suis dépêchée de lire pour enfin en finir. Une fois de plus il y a trop de Zoey et de Neferet. Les autres personnages sont quasi inexistants, à se demander pourquoi le cercle a été introduit si c’était pour si peu en développer les personnages, le pompon étant pour l’évolution complètement bancale et WTF de Shaunee (et je ne parlerai pas d’Eric…). En prime dans ce tome, on a droit à plus de la moitié des pages gâchées parce qu’elles racontent ce que fait Neferet dans l’hôtel où elle a établi ses quartiers et autant dire que ça ne sert à rien. L’histoire n’avance pas pendant ce temps-là et on s’ennuie, ça ne donne pas du tout envie de lire ces pages mais plutôt des les déchirer ! Les seuls passages à sauver sont encore une fois ceux de Kalona qui est le seul personnage qui aura su m’intéresser dans cette dernière partie de la série. J’en venais presque à espérer que la série change de direction et ne s’intéresse plus qu’à lui ^^ Et au moins, son histoire aura été bien menée et conclue.

Pour le reste, j’ai détesté l’évolution de Zoey tout au long de la série. Elle est immature, agaçante, une vraie girouette. Les garçons de sa vie manquent tous de consistance, que ce soit Erik, Heath ou Stark, ils sont tous transparents et bien trop soumis à elle. Les jumelles sont tellement sous exploitée qu’on les en oublierait presque, ce qui est d’ailleurs le cas de Damien… Aphrodite était intéressante au début mais on le voit pas assez par la suite, malgré son pouvoir de prophétie très utile pourtant. De même, j’avais un espoir pour Lucie quand elle a changé et trouvé Rephaïm mais elle est restée trop douce et naïve, presque cul cul, pour moi. Bref aucun personnage parmi les ados ne m’a plu sur la longueur, et les adultes qui eux m’ont séduite sont malheureusement restés en arrière plan. C’est dommage parce qu’il y aurait eu de quoi faire entre Kalona, Erebus, Thanatos, Lenobia, Dragon… Que de gâchis avec cette série… Je ne relirai pas de livre de ces auteurs de si tôt.

Ma note globale : 12 / 20

(merci aux premiers tomes de remonter la note…)

Publicités

Une réflexion sur “La Maison de la nuit de P.C. Cast et Kristin Cast

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s