Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Piece d’Hinako Ashihara

78950773_p

Titre : Piece

Auteur : Hinako Ashihara

Années de parution vf : 2012-2014

Editeur vf : Kana

Nb de tomes : 10 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Des camarades de lycée se retrouvent lors de l’enterrement d’une ancienne élève : Haruka. Cette fille ne s’était jamais liée avec les autres. Pourtant, Mizuho, Narumi et Yanai vont tenter de percer le mystère de sa disparition. Peut-être qu’ainsi ils trouveront eux-mêmes un sens à leur vie ?

Mes avis :

Tome 1
Un réel plaisir de retrouver l’auteur avec cette série. Elle a toujours un trait sublime, plein de douceur et de mélancolie. L’histoire est prenante et donne à réfléchir, quelle place accorder aux autres dans notre vie… L’une des meilleures séries disponibles sur le marché assurément !

Tome 2
Les révélations se poursuivent et on découvre que les apparences sont souvent trompeuses. Les gens se révèlent souvent bien meilleurs que les rumeurs ne veulent le laisser croire. Une jolie leçon de vie. Et c’est toujours avec enthousiasme qu’on découvre la suite. Un régal !

Tome 3
Un tome extrêmement poignant où le voile se lève sur le passé commun de Narumi et Mizuho. Il est bien plus sombre que je ne m’y attendais, et ce qu’il laisse entrevoir sur Narumi et surtout sa mère est terrifiant. Mais l’auteur parle de cela avec une très grande subtilité, j’adore ! Seul défaut, dommage que l’enquête reste au point mort.

Tome 4
C’est une série que j’ai du mal à cerner. Je prends toujours autant de plaisir à lire chaque tome mais je ne sais jamais trop à quoi m’attendre. La série a pris une direction radicalement différente de ce à quoi je m’attendais dans le tome 1 et je suis partagée. Les personnages sont assez particuliers et il est difficile de s’attacher à eux, surtout à Narumi vu son passé.

Tome 5
L’auteure poursuit sa quête de la vérité et s’en sert pour faire la lumière sur le passé des autres personnages. Ici, on continue à en apprendre plus sur Narumi (même s’il y a un côté complètement irréaliste qui me gêne un peu), mais aussi sur son jeune frère (qui n’aura pas eu une vie facile non plus) et surtout sur Remi qu’on connait bien peu au final et qui dit enfin ses vérités à Mizuho, bravo

Tome 6
L’enquête se poursuit, mais on sent clairement qu’on a changé de centre d’intérêt. C’est de plus en plus clair que l’histoire tourne autour de Narumi et de sa famille, en particulier des ravages faits par l’éducation de leur mère. Les moments où l’on voit Narumi petit et couvert de sang sont glaçants. Par contre, j’ai aimé la mise en avant de Rémi, très touchante. J’espère que ça va continuer.

Tome 7
Un tome où l’enquête est relancée, on plonge un peu plus dans les affres du passé de chacun. J’ai été surprise par certaines révélations qui me semblent être de fausses pistes mais nous verrons bien. Narumi me semble toujours autant antipathique et déconnecté de tout, tandis que Mizuho m’agace de par sa dépendance quasi pathologique, mais elle se réveille un peu et tend la main à Remi. Joli.

Tome 8
Le tome clé de la série où tous les fils se rejoignent. L’auteur m’a vraiment menée par le bout du nez. Chapeau ! Il y a toujours autant d’émotions que ce soit en positif et négatif, et je me demande encore ce qui nous attend sur les 2 derniers tomes. En attendant, la mère d’Hiro et Narumi prend toujours autant de place même en étant absente et son influence est effrayante. Une vraie réussite !

Tome 9
Certainement le tome clé de la série pour enfin comprendre tous les tenants et les aboutissants même si j’ai eu l’impression que l’auteur nous sortait l’explication de son chapeau (est-ce dû à la publication espacée ?). En tout cas, ici les personnages ne sont vraiment pas blancs ou noirs, ils ont une vraie épaisseur, ça change. Il ne nous reste plus que la dernière ligne droite, courage Suga !

Tome 10
Une fin pas du tout à la hauteur de la série et même franchement décevante. Je n’ai pas apprécié le propos de l’auteur au final et je n’ai pas compris qu’elle passe par toutes ces étapes pour juste aboutir à « ça ». Il y a en plus un vrai goût d’inachevé qui m’a agacé. J’espère que sa prochaine série ne finira pas en queue de poisson comme ça.

Publicités

2 commentaires sur “Piece d’Hinako Ashihara

  1. J’ai juste adoré ce manga….Jusqu’à la fin. Je n’ai absolument pas compris >< En gros, Shuga continue sa vie, plus ouverte aux autres, Narumi a disparu dans la nature et la mère de Shuga se confiait à la mère de Narumi donc ça veut dire que la psychiatre a mené tout le monde par le bout du nez ?
    Arff je comprend pas… ._.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s