François Ier et la Renaissance de Gonzague Saint Bris

couv15180052

Titre : François Ier et la Renaissance

Auteur : Gonzague Saint Bris

Année de parution : 2010

Editeur : Le livre de poche

Résumé : Au-delà de l’image convenue du roi chevalier, on découvre un protecteur des arts, féru de philosophie, poète accompli, dessinateur et architecte novateur.C’est aussi un politique visionnaire, à l’écoute des hommes et de la nature, qui lui inspirent une nouvelle façon de régner. Monarque itinérant, il est, en effet, sans cesse sur les routes, à la rencontre des Français. Il affronte,
pendant plus de trente ans, les deux souverains les plus ambitieux de son temps, Charles Quint et Henri VIII. Pour contrer ses rivaux, il sidère l’Europe en nouant avec Soliman le Magnifique et l’Empire
ottoman, une extraordinaire alliance.

Formé, aimé et entouré par des femmes exceptionnelles, il impose la parité à la cour de France. Avec l’édit de Villers-Cotterêts qui instaure le français comme langue officielle ou celui de Châteauregnard qui lance la loterie nationale, ses décisions pèsent encore sur notre quotidien.
Du triomphe de la première campagne d’Italie au désastre de Pavie, du Camp du Drap d’or à la captivité à Madrid et la prise en otage de ses deux fils, François Ier est un prince passionnant dans la victoire comme dans l’échec. Du haut de ses presque deux mètres, il domine la galaxie de la Renaissance. Rabelais, Ronsard, du Bellay, Érasme, Nostradamus, Guillaume Budé, le chirurgien Ambroise Paré ou le navigateur Jacques Cartier, tous sont entraînés par l’irrésistible enthousiasme
avec lequel il veut faire éclore l’Europe des cultures.

Mon avis :

Une vraie découverte ! Une plume que j’ai beaucoup aimée, une narration efficace et un personnage très charismatique (bémol : au point d’éclipser les autres) : les ingrédients parfait pour la vie romancée d’un roi comme François Ier. J’en viens à regretter que l’auteur n’ait pas continué avec son fils et ses descendants. Par contre la faiblesse des références bibliographiques m’a un peu gênée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s