Livres - Histoire

Le Crépuscule des rois de Catherine Hermary-Vieille

 couv65918144 couv62214987 couv40198302

Titre : Le Crépuscule des rois

Auteur : Catherine Hermary-Vieille

Années de parution : 2004-2006

Editeur : Le livre de poche

Nb de tomes : 3

Résumé du tome 1 : 1465. La fin du Moyen Age, l’aube de la Renaissance. Entre l’Angleterre, la France et les Flandres, rois, reines, grands seigneurs et aventuriers se déchirent pour le pouvoir. Une époque sombre et mystique, fastueuse et violente, que hantent des personnages hors du commun des femmes jolies et ambitieuses, comme Marguerite d’Anjou, fille du roi René, et la parvenue Elizabeth d’York, des enfants à la dramatique destinée, comme les deux fils du roi Edouard IV, étouffés à la Tour de Londres sur ordre de leur oncle, le très controversé Richard III. La mort tragique de l’ultime descendant des York met un terme à la sanglante guerre des Deux Roses qui opposa de 1455 à 1485 les cousins ennemis, les Lancastre et les York. Héroïsme, lâchetés, amours voluptueuses ou passionnées créent un univers inoubliable, entre ombre et lumière, rédemption et damnation, que ressuscite Catherine Hermary-Vieille avec la rigueur historique d’une biographe et le talent sensuel d’une romancière, dans la lignée des Rois maudits de Maurice Druon.

Mes avis :

Le Crépuscule des rois, tome 1 : La Rose d’Anjou
J’ai été déçue par la rapidité des évènements décrits dans ce roman. L’auteur les survole et ne prend pas le temps de creuser ses personnages pour qu’on s’y attache. C’est vraiment dommage parce que du coup, on reste en surface. Certes l’histoire est passionnante, les intrigues qui se mêlent et se démêlent et les batailles m’ont captivée mais ça manquait de souffle et de passion.

Le Crépuscule des rois, tome 2 : Reines de cœur 
Un 2e tome bien meilleur que le premier. L’auteur prend un peu plus le temps de développer ses personnages, en particulier les reines, filles de roi… C’est une oeuvre éminemment féminine qui retranscrit parfaitement l’esprit de l’époque et la place qu’elles occupaient alors. Le contexte historique est dense mais plus simple à comprendre que précédemment. Vivement la suite avec Henry VIII.

Le Crépuscule des rois, tome 3 : Les Lionnes d’Angleterre
Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir vu la série Les Tudors ou d’avoir lu une bio sur Bloody Mary, mais je me suis un peu ennuyée à la lecture de ce tome, je n’y ai presque rien appris de neuf et j’ai trouvé que ça manquait de rythme. Certaines parties étaient trop rapides comme la fin, d’autres lentes et molles. Je n’ai pas retrouvé le souffle qu’il y avait à la fin de la saga des Tudors.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s