Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Moto Hagio Anthologie : De la rêverie et de l’humain de Moto Hagio

Une superbe anthologie, dans un beau coffret, pour une grande mangaka dont on aimerait bien découvrir d’autres oeuvres (notamment celles de S.F.) !

 moto-hagio-anthologie-details

Titre : Moto Hagio Anthologie

Auteur : Moto Hagio

Année de parution vf : 2013

Editeur vf : Glénat

Nb de tomes : 2 (série terminée)

Résumé : Moto Hagio est l’une des premières artistes féminines à avoir enfreint les codes du manga qui, dans les années 60, imposaient à ces dernières des histoires simplettes à l’eau de rose. À l’image du grand maître Osamu Tezuka, elle n’hésitera pas à explorer divers horizons, allant de la saga vampirique aux récits de SF à la Ray Bradbury, maîtrisant au passage les critiques sociales ou les fables amères. Tout en gardant un trait élégant, ses oeuvres dépassent largement les frontières que l’on attribue habituellement aux shôjo manga et prennent une dimension universelle qui ne manquera pas d’intéresser tout lecteur curieux, habitué ou non au manga. Les éditions Glénat ont ici sélectionné, spécialement pour le lectorat français, 9 récits pour découvrir toute l’étendue du talent de cette artiste. Vous pourrez apprécier d’un côté, dans le tome « De la rêverie », ses oeuvres fantastiques et de science-fiction : Un rêve ivre, les deux parties de Nous sommes 11 ! et Le petit flûtiste de la forêt blanche. Dans l’autre tome, « De l’humain », se trouvent réunis des récits proches du réel : La princesse iguane, Mon côté ange, Le pensionnat de novembre, Pauvre maman, Le coquetier.

img_manga_01

Mes avis :

Moto Hagio Anthologie, tome 1 : De la rêverie
Une vraie claque ! Ce premier tome nous présente une auteur infiniment douée aussi bien en termes de narration, mise en page que dessin, c’est une vraie découverte. J’ai adoré « Nous sommes Onze » et j’adorerais lire ces autres oeuvres de SF. Il y a une vraie réflexion chez elle sur des thèmes délicats (surtout pour l’époque) telle que l’identité sexuelle. Chapeau !

Moto Hagio Anthologie, tome 2 : De l’humain
Un second tome tout aussi réussi mais avec des histoires qui touchent plus à l’intime et dont l’horreur fait froid dans le dos. L’auteur a le chic pour partir de situations banales et y introduire peu à peu une dose de fantastique qui donne des frissons. J’ai beaucoup pour cela Mon côté ange, Pauvre maman et Le Coquetier. Par contre, Le pensionnat de Novembre faisait trop Coeur de Thomas au rabais…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s