Riley Jenson de Keri Arthur

couv32067835

Titre : Riley Jenson

Auteur : Keri Arthur

Années de parution vf : 2009-2012

Editeur vf : Milady

Nb de tomes : 9

Résumé du tome 1 : Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste – autrement dit un assassin -, sa soeur, elle, se contente d’un poste administratif… jusqu’à ce que Rhoan disparaisse lors d’une mission. Ça ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s’accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !

Mon avis :

Tomes 1 – 2

A voir les couvertures qui ne sont pas follement folichonnes, je me suis dit, eh ben voilà une énième série sur les loups garous. Mais au final après avoir lu les deux premiers tomes, je dois dire que je lui trouve quand même quelques qualités. En effet, le caractère singulier de l’héroïne mi-vampire, mi-loup-garou, pimente l’histoire. On découvre une héroïne déchirée entre ses deux natures. Parfaitement habituée à sa nature de loup-garou, elle lutte contre son côté vampire, qui pourtant est au cœur de nombreuses convoitises. Dans le monde où elle vit, une institution « gouvernementale » régit par les vampires et autres bêtes nocturnes, aimerait bien qu’elle se mette à travailler pour eux au plus haut niveau comme son frère, hors elle s’y refuse. Cette lutte hante les deux premiers volumes et continue à nous intriguer, sa nature d’hybride devant rester secrète va-t-elle céder et révéler ce qu’elle est ou pas ? Et qui sont ceux, qui déjà au courant, cherchent à l’utiliser et pourquoi ? Ainsi sur fond de fantastique, on retrouve le thème du complot scientifique un brin louche.
Mais gros bémol, il y a énormément de scènes de cul gratuites dans cette série. Franchement, l’héroïne a tout d’une nymphomane parfois, et je ne pense pas que ça apporte énormément au récit, c’est bien là le problème V.V
Mais le tout se laisse lire avec plaisir, c’est fluide, sympathique et un brin intrigant, juste ce qu’il faut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s