Séries Tv - Films

Grace de Monaco d’Olivier Dahan

Grace-de-Monaco-d-Olivier-Dahan-ouvrira-le-67e-Festival-de-Cannes_portrait_w532

Titre : Grace de Monaco

Réalisateur : Olivier Dahan

Année de sortie : 2014

Acteurs : Nicole Kidman ; Tim Roth ; Frank Langella ; André Penvern…

Histoire : Lorsqu’elle épouse le Prince Rainier en 1956, Grace Kelly est alors une immense star de cinéma, promise à une carrière extraordinaire. Six ans plus tard, alors que son couple rencontre de sérieuses difficultés, Alfred Hitchcock lui propose de revenir à Hollywood, pour incarner Marnie dans son prochain film. Mais c’est aussi le moment ou la France menace d’annexer Monaco, ce petit pays dont elle est maintenant la Princesse. Grace est déchirée. Il lui faudra choisir entre la flamme artistique qui la consume encore ou devenir définitivement : Son Altesse Sérénissime, la Princesse Grace de Monaco. 

Grace-di-Monaco-Italian-Poster

Mon avis  :

J’ai voulu voir ce film car en général j’aime beaucoup les biopics historiques et que je ne connaissais que très mal l’histoire de Grace Kelly et du Prince Rainier. Mais j’en sors en peu perplexe. Je ne pense pas qu’historiquement les événements soient très justes. L’ensemble est également assez confus de ce côté-là, le réalisateur n’ayant jamais réussi à choisir entre faire une histoire plus politique ou plus intimiste, il hésite sans cesse entre les deux. Et au final, on se retrouve avec un film assez bancal qui n’est ni le récit intime de ce couple, ni l’histoire politique de la rivalité France-Monaco à un moment donné.

L’intérêt du film est donc à chercher ailleurs. On le trouve tout d’abord dans la prestation des deux rôles titres : Nicole Kidman (Grace) et Tim Roth (Rainier). Ils font tous les deux honneurs à leur rôle. Nicole Kidman est très convaincante en jeune princesse qui se cherche encore entre ce qu’elle était avant et ce qu’elle pourrait devenir. C’est également une mère moderne qui ferait tout pour ses enfants. Par contre, j’ai eu plus de mal avec son rôle d’épouse et de femme, que je trouve encore beaucoup trop soumise malgré le fait qu’elle cherche à se défaire de ses chaînes. Je ne la trouve pas encore assez forte et je ne comprends pas qu’après tant d’années de mariage, elle soit encore aussi naïve et inapte à régner. Ce qui m’amène à Rainier, interprété par Tim Roth, qui est vraiment un type détestable. Il n’arrive jamais à faire totalement confiance à sa femme, il l’écrase sans cesse et même la rabaisse et la méprise parfois. Il ne la reconnait pas à sa propre valeur, et est bien trop autoritaire, voire violent, même s’il fait des efforts sur la fin mais c’est surtout poussé par les circonstances qu’il y est obligé. L’acteur a vraiment su le rendre détestable. Du coup, la lumière du film est vraiment apporté par Grace, tandis que lui, il le plombe.

Enfin, le deuxième intérêt de ce film est clairement son esthétique qui est vraiment très réussi. Nous avons une très belle mise en scène et une très belle photographie de la principauté, aussi bien de ses extérieurs que de ses intérieurs. L’époque est aussi très bien rendue, de part la justesse des choix des costumes, décors et accessoires. Il y a une véritable richesse dans les détails. De plus, l’image est souvent lumineuse. Une vraie réussite de ce côté-là !

Ma note : 13 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s