Séries Tv - Films

Yves Saint Laurent de Jalil Lespert

1795831_273016669530888_1770069582_o-2

Titre : Yves Saint Laurent

Réalisation : Jalil Lespert

Année de sortie : 2014

Acteurs : Pierre Niney ; Guillaume Gallienne ; Charlotte Le Bon ; Laura Smet …

Histoire : Paris, janvier 1958. Yves Saint Laurent, 21 ans, vient de succéder à Christian Dior et présente sa première collection pour Dior. Ce jour-là, il rencontre un énorme succès en même temps que Pierre Bergé, patron des arts qui deviendra l’amour de sa vie et son partenaire d’affaires. Ils ne se quitteront jamais. Trois ans après, ils créent la compagnie Yves Saint Laurent, qui deviendra l’une des plus célèbres marques dans le milieu de la mode et du luxe. 

21055148_20131105185444458

Mon avis :

Avant tout, j’ai voulu voir ce film à cause de son sujet : Yves Saint-Laurent, grand couturier dont je ne connaissais que les créations et le fait qu’il avait été en couple avec Pierre Bergé avec qui il collectionnait des oeuvres d’art. Je voulais donc en apprendre plus sur son processus de création et sur sa vie également. Sur cette dernière, j’ai appris pas mal de chose mais sur le 1e par énormément malheureusement. En effet, le film est assez inégal dans ses promesses, il hésite sans cesse entre le YSL couturier et le YSL homme, sans jamais trancher ni aller à fond pour raconter leur histoire. Du coup, le film est assez bancal, on n’en apprend pas assez sur sa vie professionnelle qui est survolée à part quelques épisodes ponctuels, et sa vie personnelle est chaotique, parfois on s’y attarde longtemps, parfois on saute allègrement des passages. Ce n’est donc pas ce que j’attendais de ce biopic qui ne creuse pas assez les choses pour moi et reste trop superficiel. C’est ce qui fait que parfois on s’ennuie un peu dans ce film et qu’il y a quelques passages à vide.

Par contre, je salue vraiment l’interprétation des acteurs qui m’a énormément plu. Aussi bien Pierre Niney, qui pour son jeune âge, campe un Saint-Laurent magistral, entre folie douce et fragilité ; que Guillaume Gallienne qui est bien plus viril que dans toutes les fois où j’ai pu le voir, sont deux très grands acteurs. Le dernier, Guillaume Gallienne, m’a vraiment surprise, parfois je ne l’aurais presque pas reconnu tellement il est loin de ses rôles habituels. Il joue vraiment un Pierre Bergé très viril, sûr de lui, pilier du couple. Et c’est peut-être ce qui m’a gênée un peu, ce parti pris de présenter Bergé comme le « meilleur » des deux en quelques sortes, car à part sa petite incartade qui cause la 1e séparation du couple, il est le seul à rester droit dans ses bottes alors que YSL plonge peu à peu dans une douce folie faite de tout un tas d’expérimentations. YSL est vraiment la caricature de l’artiste qui part un peu dans tous les sens, tandis que Bergé est le roc nécessaire à la réalisation de ses créations. Je ne sais pas si ce fut vraiment le cas, mais j’ai trouvé que cela manquait singulièrement de nuance et cela m’a agacée au bout d’un moment.

Enfin, j’ai beaucoup aimé la bande-son qui est vraiment parfaite pour ce film, en particulier la 1e chanson du générique de fin. Les décors et les costumes étaient également magnifiques, de même que la façon dont le tout a été filmé.

Ma note : 14 / 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s