Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Genkaku Picasso d’Usamaru Furuya

url

Titre : Genkaku Picasso

Auteur : Usamaru Furuya

Editeur vf : Tonkam

Années de parution vf : 2011-2012

Nb de tomes : 3 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Alors qu’il était au bord de l’eau pour dessiner, Hikari dit ‘‘Picasso’’ meurt avec son amie Chiaki lors d’un regrettable accident. Mais grâce au vœu désespéré de sa comparse, il revient à la vie. En échange de ce miracle, il doit s’acquitter d’une mission, sauver les gens dans le besoin. Et pour cela, il a acquis une capacité extraordinaire : celle de dessiner le cœur des gens et de rentrer dans cette image pour intervenir.

Mes avis :

Tome 1

Cet auteur est un vrai caméléon ! C’est fou comme il passe d’un style à l’autre au fil de ses oeuvres. Ici, on a un mix de la Musique de Marie et de Litchi Club pour les univers oniriques, et du Cercle des suicides pour le monde réel. En effet, l’histoire, est celle d’un jeune garçon très doué pour dessiner qui va se retrouver avec le pouvoir de voir l’aura des gens, de la dessiner puis d’y plonger dedans pour les aider. Les moments où justement il plonge dans le dessin qui reflète leur mal être sont toujours d’une grande inventivité. C’est un mélange de fantastique, de glauque et de gore. Il se rapproche en cela des romans d’Edogawa Rampo. En même temps, le monde réel qu’il décrit n’a rien de folichon. Il est plutôt assez sombre et cruel à première vue. Les adolescents ont tous l’impression que rien ne va avant qu’on ne les aide à voir le bon côté des choses. Donc malgré un dessin et un univers parfois sombre, c’est un titre plutôt optimiste dans le fond, à l’image du personnage de Chiaki. D’ailleurs, l’auteur essaie de distiller des petites touches d’humour pour alléger l’histoire, et il alterne ces différentes ambiances avec beaucoup de talent. J’aime également beaucoup la narration, simple et efficace, comme dans les bons shonens. Le dessin, lui, est toujours aussi beau, et en plus est ultra fouillé.

Nous voici donc avec une histoire originale, qui malgré des chapitres assez indépendants, donne très envie de lire la suite. Bravo, l’artiste !

Ma note : 16 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s