Don Giovanni de Yoji Fukuyama

couv22971099

Titre : Don Giovanni

Auteur : Yoji Fukuyama

Editeur vf : Casterman

Année de parution vf : 1996

Nb de tome : 1 (série terminée)

Résumé : L’histoire suit fidèlement l’opéra bien connu de Mozart, si ce n’est qu’ici Donna Elvira est un homosexuel appelé indifféremment don ou donna. Séducteur invétéré, Don Giovanni abuse de Donna Anna. Alerté par les cris de sa fille, le Commandeur surgit et provoque l’intrus en duel. Mais Don Giovanni est un bretteur avéré, et le père de la jeune fille est tué. Elle jure alors de se venger, aidée par son fiancé Don Ottavio. Pendant ce temps, Don Giovanni poursuit sa route à la recherche de nouvelles conquêtes … et se retrouve face à don(na) Elvira, une ancienne maîtresse toujours amoureuse du beau séducteur. Mais celui-ci est beaucoup plus intéressé d’abord par Zerline qu’il veut déflorer avant son mariage, puis par la dame de compagnie de don(na) Elvira.
Une comédie en forme de parabole, puisque tous les protagonistes souhaiteront la mort de don Giovanni pour finalement le rappeler à la vie par ennui.

Mon avis :

Comme le dit le résumé, l’histoire du manga suit très bien celle de l’opéra, du moins dans les grandes lignes parce que l’auteur s’est amusé à la revisiter à sa façon. D’abord, l’histoire se passe normalement au Japon mais avec parfois des incursions en Europe (chez Donna Anna). Ensuite, les personnages sont tous plus farfelus que les autres. Leporello est une sorte de robot dont on peut changer la tête, tous les personnages sauf Donna Anna et Ottavio sont des japonais en habit traditionnel du XVIIIe. Et on a vraiment l’impression de se retrouver dans en pleine pièce comique. Au niveau des dessins, ceux-ci sont vraiment datés et pas très beaux, et en plus, il y a au milieu du tome, 2 chapitres qui ne semblent pas du tout aboutis (il manque l’encrage et les trames :/). Donc j’ai été plutôt déçue de ce côté-là.

Je pense qu’il faut lire ce titre surtout pour l’expérience qu’on en retire, d’une refonte d’une histoire classique. Une refonte qui joue parfaitement sur le comique déjà présent dans l’histoire originale, mais qui en plus l’agrémente d’une petite touche de folie supplémentaire.

Ma note : 13 / 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s