Short Program de Mitsuru Adachi

couv14414424Titre : Short Program

Auteur : Mitsuru Adachi

Editeur vf : Tonkam

Années de parution : 1999-2010

Nb de tomes : 4 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Le bonheur simple d’une rencontre quotidienne aussi fugace qu’agréable, le hasard qui réunit deux âmes que rien ne prédisposait à se croiser un jour… L’amour peut prendre bien des chemins pour s’insinuer dans le cœur des hommes et chaque idylle est unique. Et à chaque fois, le moment le plus intense est finalement celui qui précède la conclusion, quand le temps suspend son vol et que planent encore le mystère et le doute.

Mes avis :

Tome 3

J’ai toujours aimé les récits courts d’Adachi, mais ici entre les histoires de jeunesse mal ficelées et les 3 premiers chapitres de sa série Idol A pour combler à la fin, la pilule n’est pas passée. J’ai l’impression qu’on m’a vendu un demi-tome pour un tome entier. Je suis déçue.

Et c’est bien dommage parce que la première histoire avec l’écrivain de série télé est très amusante, tout en décalage comme Adachi sait si bien le faire. La deuxième avec les amis d’enfance est plus sombre et m’a moins plu. La troisième avec la fille amnésique, en 2 parties, est trop longuette. Elle manque de rythme et m’a ennuyée. Alors que dans la quatrième, j’ai retrouvé le Adachi que j’aime, avec l’histoire de ces anciens joueurs de baseball. Une histoire un peu triste aussi mais où il jongle parfaitement entre passé et présent, et où l’on retrouve le regret d’une jeunesse déjà terminée. La cinquième est bancale, il y a de gros problèmes de transitions, et elle laisse vraiment un goût d’inachevé, je n’ai pas aimé. La suite n’est que le début de sa série Idol A et pour moi, ça m’a rien à faire là !

Tome 4

Je suis à nouveau un peu déçue. Je n’ai pas retrouvé le plaisir éprouvé dans les 2 premiers tomes que j’ai lus il y a des années de ça. Ce titre est vendu comme un recueil de nouvelles, et on se retrouve encore au début avec une sorte de mini-série avec cette histoire en 3 chapitres. Cette histoire qui tourne autour d’un bain public japonais et des 4 soeurs qui l’entretiennent est insipide. Cela devient même long et chiant au bon d’un moment parce qu’on a très bien compris où Adachi voulait nous emmener. La deuxième histoire avec les deux cousins est sympathique mais n’a rien de transcendant, même si la fin est amusante. Par contre, quand comme dans les dernières histoires, ce sont de vraies nouvelles et que ça tourne autour du sport, c’est génial. La troisième qui tourne autour de deux lanceurs de baseball rivaux est très belle. J’ai adoré l’esprit qui se dégage de ces deux personnages, même si je continue à regretter le côté accessoire des femmes chez Adachi. Je ferai la même reproche à la dernière histoire qui cette fois se déroule dans l’univers de la boxe, mais j’y ai aussi aimé la rivalité entre les deux amis et la jolie conclusion. Bref un titre en demi-teinte.

Ma note : 14 / 20 

(Les premiers tomes remontent la note…)

couv51015533

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s