Star Wars – La Prélogie

1280x720-Q8x

Titres : Star Wars Episode 1 : La menace fantôme

                                   Episode 2 : L’attaque des clones

                                   Episode 3 : La revanche des Sith

Réalisateur : George Lucas

Années de sorties : 1999 ; 2002 ; 2005

Acteurs : Ewan McGregor, Liam Neeson, Natalie Portman, Hayden Christensen, Jake Lloyd, Samuel L. Jackson, Ian McDiarmid, Christopher Lee…

Histoire : Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine… La République connaît de nombreux tourments : la corruption fait vaciller ses bases, le Sénat s’embourbe dans des discussions politiques sans fin et de nombreux pouvoirs dissidents commencent à émerger, annonçant la chute d’un système autrefois paisible. Puissante et intouchable, la Fédération du Commerce impose par la force la taxation des routes commerciales. Refusant de céder, la pacifique planète Naboo, dirigée par la jeune Reine Amidala, subit un blocus militaire de la Fédération. Dépêchés par le Sénat pour régler cette affaire, les chevaliers Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi découvrent qu’une véritable offensive de la Fédération est imminente. Libérant la Reine et ses proches, ils quittent la planète mais doivent se poser sur Tatooine pour réparer leur vaisseau…

Mes avis :

Episode 1 : La menace fantôme

Sortie du VII opus oblige, me voilà repartie dans les visionnages des films de Star Wars, il faut dire qu’une certaine personne m’a vraiment donné envie à force de me parler de son propre revisionnage, alors je profite de ce mercredi plutôt calme.

Pour ce premier film (dans l’ordre chronologique), on a d’abord droit à de très beaux visuels (décors, tenues, vaisseaux…) ce qui fait de suite plaisir aux yeux. Pour ceux qui comme moi, on commencé avec l’ancienne trilogie (les épisodes 4-5-6), on retrouve tous les codes visuels présents dans la saga : générique déroulant, changement de plan avec défilé de l’image… La musique de John Williams est bien présente elle aussi. Le décor est donc planté.

Mais le début de l’histoire est fastidieux. Malgré un côté politique qui a tout pour me séduire, je trouve que le film peine à démarrer jusqu’à leur arrivée sur Tatooine. Le côté très manichéen de l’histoire se fait d’autant plus sentir qu’il y a beaucoup de maladresse dans la présentation des deux camps. Le choix des acteurs, lui, n’est pas mauvais, si ce n’est le jeune Anakin et Padmé (Nathalie Portman) avec qui j’ai bien du mal face à un côté très jeune premier « je récite mon texte » qui me dérange parfois. J’ai aimé la dynamique de l’histoire sur Tatooine et le côté bien réaliste avec un Qui-Gon qui ne peut pas sauver tous les esclaves. La course de chars est fantastique. Par contre, au secours, enlevez-moi Jar Jar Binks, il n’est pas drôle du tout malgré le rôle qu’on lui attribue. La suite de l’histoire avec le côté politique qui revient sur le devant de la scène est mieux géré que dans les premières minutes et me plaît énormément. Même si Padmé n’est pas du tout crédible dans son rôle de parlementaire alors qu’elle est si jeune… Il est aussi intéressant de voir l’assemblée Jedi se poser des questions sur Anakin (par contre, pourquoi introduire cette histoire de midi-chloridiens, ça n’a aucun intérêt et ça fait très gadget). Les combats à la fin sont bien gérés et très agréables à regarder. J’aime beaucoup le combat face à Dark Maul, malgré une fin un peu expédiée. Mais encore une fois, du côté d’Anakin, cela manque complètement de crédibilité, comme s’il fallait à tout prix en faire un héros et que plus c’est gros, plus ça passe. Eh bien, pas avec moi.

Je ressors donc avec un avis mitigé. J’aime l’univers de la saga, mais il y a des petits détails qui me gênent.

Ma note : 14 / 20

Star-Wars-Episode-I-La-Menace-Fantome_30405_4ea5fc25a34d4b3d2d000d3b_1320386764

 Episode 2 : L’attaque des clones

Meilleurs que l’opus précédent, ce deuxième film n’est pas exempt de défauts non plus.

On retrouve la même qualité visuelle sur les décors à couper le souffle, les combats sont très bien filmés/tournés eux aussi et la musique de John Williams fait toujours des merveilles.

Cependant, j’ai de plus en plus de mal avec le jeu des acteurs. Nathalie Portman bien qu’étant assez sobre, ne me convainc pas du tout dans sa romance avec Anakin, pareil pour Hayden Christensen, ce qui gâche énormément l’histoire de cet épisode. En effet, la romance qui nait entre eux prend beaucoup de place, alors quand le jeu des acteurs n’est pas à la hauteur, cela donne lieu à une bluette insipide, alors qu’elle est censée être à la base du revirement d’Anakin quand même. Je m’attendais à mieux et dans mon souvenir cela passait mieux aussi. Ici, j’ai trouvé les répliques niaises et mêmes que leurs scènes d’amour, à part peut-être celle où Padmé se déclare avant d’entrer dans l’arène. Par contre, j’ai apprécié voir Anakin se rapprocher du côté sombre de la force. Ses retrouvailles avec sa mère sont tragiques et sa perte de contrôle inévitable et compréhensible. Mais j’ai quand même trouvé que c’était très souvent un gamin capricieux et franchement désagréable, alors qu’il n’était pas ainsi dans le premier épisode. Dommage qu’on n’ait pas vraiment suivi ses années d’apprentissage pour mieux comprendre ces changements et faire en sorte qu’ils soient moins subit. C’est un personnage intéressant mais très mal exploité et écrit.

Cependant, j’ai nettement préféré l’histoire de cet opus que celle du précédent. Je l’ai trouvée plus concrète, plus fouillée et mieux construite. Je ne me suis pas ennuyée un instant. J’ai beaucoup aimé les jeux politiques qui se mettent en place et la place importante qu’y jouent les Jedis. La montée en puissance des méchants est très intéressante et montre comment on peut détourner de son but premier un régime parfaitement sain. De même, j’ai aimé voir la montée des clones qui sont une très bonne idée.

Enfin, j’ai trouvé qu’il y avait bien plus d’actions dans ce film. La dernière heure en est un vrai concentré, ça fait plaisir. J’ai beaucoup aimé la succession des combats, aussi bien du côté de l’usine des clones, que de l’arène ou de la planète, et enfin les différents combats finaux aux sabres laser sont toujours un régal. J’ai juste un peu de mal avec le visuel du personnage de Yoda qui a du mal à passer. J’ai également aimé retrouvé l’humour à la Star Wars grâce au retour sur le devant de la scène du duo R2D2 et C3Po, c’était bien mieux qu’avec Jar Jar Binks.

Résultat, un film dynamique, très beau visuellement, avec une histoire rythmée et intéressante, mais gâché par une romance trop gnian gnian.

Ma note : 16 / 20

fonds-ecran-star-wars-episode-2-attaque-des-clones-16

 Episode 3 : La revanche des Sith

Nous voici avec le dernier épisode de cette prélogie. Il rassemble les qualités et les défauts des deux précédents. La photographie est toujours aussi excellente. Il y a beaucoup d’actions et celle-ci est bien dosée. L’histoire se développe et est très intéressante d’un point de vue politique. Mais la romance est insipide au possible, l’évolution des personnages bâclée, gâchée, le jeu des plus jeunes acteurs très mauvais, sans la moindre nuance. Bref, ce n’est pas la réussite qu’on était en droit d’attendre.

Il est vraiment dommage qu’avec les moyens qu’ils avaient, ils n’aient pas fait un meilleur film. La construction du personnage de Dark Vador était vraiment attendue depuis longtemps par les fans, et je l’ai trouvée caricaturale et ridicule au possible. Il faut dire que le jeu de l’acteur qui l’incarne n’arrange rien. Mais c’est surtout l’enchaînement trop rapide des événements qui le fond changer de camp qui me gêne, tout comme son changement de caractère entre l’épisode 1 et le 2 m’avait gêné. C’est beaucoup trop abrupt et sans la moindre subtilité, dommage.

De même, sa relation avec Padmé, qui était encore supportable dans l’opus précédent parce que celle-ci au moins avait un côté un peu guerrière, devient insupportable ici. Trop de guimauve, aucun ressort vraiment dramatique ni de vraie tension, tout est trop artificiel et les acteurs rendent leurs sentiments peu crédibles. C’est dommage là aussi parce qu’il y avait de quoi faire une jolie histoire. Mais il a fallu tomber dans le cliché de la femme soumise, qui en plus suit son mari comme un toutou alors même qu’il bêtise grave… Pitoyable.

Heureusement, le fond politique sauve la mise, de même que les interventions des Jedis, même si j’ai toujours du mal avec leurs réflexions très manichéennes et « peace and love » parfois. Je ne vois pas pourquoi il serait mal d’éprouver des sentiments (amour ou haine), au contraire, ils sont nécessaires, il faut juste apprendre à les gérer, les contrôler. Leur jugement sur Anakin qui est sans cesse rabaissé parce qu’il est en colère ou juste perturbé m’a vraiment dérangée. Je n’ai pas aimé ce côté trop moralisateur. Par contre, il est vraiment plaisant de les voir lutter contre le Sénat. Les petits clins d’oeil aux prochains épisodes sont sympathiques aussi.

Le tout donne un sentiment d’inachevé. Ils auraient pu faire tellement mieux avec cette histoire, avec le personnage d’Anakin.

Ma note : 15 / 20

Star-Wars-la-revanche-des-sith-4

Publicités

2 réflexions sur “Star Wars – La Prélogie

  1. Je me dis aussi qu’il faudrait que je me les refasse, mais je n’ai pas suffisamment accroché pour ça. Comme toi, je ne trouve pas la romance crédible et le conseil me tape sur les nerfs a tjs rabaisser Anakin.
    Par contre, j’aime bien Obi-Wan, même si j’aurai voulu qu’il soutienne encore plus Anakin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s