Séries Tv - Films

Star Wars – La trilogie

bce5754aa4b3ccb2c8322f1b022491be

Titres : Star Wars Episode 4 : Un nouvel espoir

                                   Episode 5 : L’Empire contre-attaque

                                   Episode 6 : Le retour du Jedi

Réalisateurs : George Lucas, Irvin Kershner et Richard Marquand

Années de sorties : 1977 ; 1980 ; 1983

Acteurs : Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher, David Prowse, Alec Guinness, Peter Mayhew…

Histoire : Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…
C’est une époque de guerre civile. À bord de vaisseaux spatiaux opérant à partir d’une base cachée, les Rebelles ont remporté leur première victoire sur le maléfique Empire galactique.
Au cours de la bataille, des espions Rebelles ont réussi à dérober les plans secrets de l’arme absolue de l’Empire : l’Étoile de la mort, une station spatiale blindée dotée d’un armement assez puissant pour annihiler une planète tout entière.
Poursuivie par les sbires sinistres de l’Empire, la princesse Leia file vers sa base dans son vaisseau cosmique, porteuse des plans volés à l’ennemi qui pourront sauver son peuple et restaurer la liberté dans la galaxie…

Mes avis :

Episode 4 : Un nouvel espoir

Me revoilà cette fois avec le tour début de cette saga, en tout cas avec le premier épisode qui est sorti au cinéma, et malgré son âge, il n’a pas du tout vieilli. On y retrouve avec plaisir toute la richesse de l’univers de Star Wars qui a fait le succès de la saga : des personnages nombreux, charismatiques et parfois loufoque, une ambiance drôle et sérieuse à la fois, du fan service avec une grande place pour les vaisseaux, les robots et autres combats de sabres laser, et surtout une histoire simple mais captivante et avec des allusions politiques bienvenues.

J’ai donc replongé avec plaisir dans ce premier opus. Je reste émerveillée par la richesse de l’univers qu’a su créer George Lucas que ce soit pour les décors, les costumes ou les personnages. La mise en scène est excellente, de même pour la narration. Je ne suis pas ennuyée un moment et je n’ai pas vu le temps passer. J’ai aimé redécouvrir les vaisseaux, les planètes et les lieux visités. J’ai aimé retrouver les personnages qui ont bercé mon enfance et les drôles de bestioles qu’ils côtoient. La scène dans le bar où ils rencontrent Han Solo en est le parfait exemple. J’ai aimé l’histoire classique mais sombre qui cache bien des leçons pour notre société. Par contre, j’ai été un peu déçue par le rendu de la voix de Dark Vador, il faudrait que je teste en VO pour voir. J’ai aimé les pans cachés de l’histoire, qu’on découvrira dans les prochains épisodes. Il me tarde énormément de les revoir maintenant. J’ai aussi adoré l’humour qui est bien présent grâce aux deux compères robotiques, mais aussi grâce aux chamailleries du trio de tête (Han, Luke et Leia). Le tout fait un mélange très réussi. Les personnages sont bien campés et le casting fait rêver.

Il y a juste une petite faiblesse pour moi : le combat au sabre laser de Dark Vador et Obi Wan, qui fait vraiment trop cheap, surtout en comparaison des batailles entre vaisseaux spatiaux et autres avions de combat qui eux ont toujours la classe. Mais sinon, j’adore tout l’univers technologique du film.

Du côté de l’histoire, je n’ai rien à redire. On se laisse entraîner très facilement aussi bien dans les conflits politiques, qui démarrent très vide, que dans la quête initiatique de Luke. Bien sûr, cela reste très binaire, le bien contre le mal, mais quelques nuances pointes le bout de leur nez parfois. Je n’ai pas trouvé Luke si naïf que ça, il cherche juste sa place et a aussi un léger complexe du héros ^^ Han me plaît beaucoup plus comme personnage, je le trouve plus humain, de même que Leia. Obi Wan est très charismatique mais certains côtés chez lui m’agacent. Du côté des méchants, j’ai aimé retrouvé la complexité de l’Empire avec les différentes strates de méchants : le chef ultime, Dark Vador, le commodore, les stormtroopers…

En conclusion, ce film est une grande réussite qui a très bien vieilli et je suis encore plus ébahie de l’inventivité de Lucas quand je vois en quelle époque il est sorti.

Ma note : 17 / 20

2360681245

Episode 5 : L’Empire contre-attaque

Ce deuxième film de la trilogie est juste magistral ! C’est probablement le meilleur de la saga. On y retrouve tout : une imagination incroyable, des décors splendides et variées, une musique au top, de l’action, de l’humour, du drame, des personnages et des acteurs fantastiques. Bref tout pour faire un excellent film.

J’ai été scotchée dès le début avec le monde de glace où ils avaient établi leur nouvelle base. Ce monde foisonne de bonnes idées et d’innovations, entre la réinvention du mythe du yéti, la bataille avec les robots éléphants et la base aux multiples couloirs. Ce n’était que du bon. J’ai vraiment trouvé ce passage palpitant, ce qui nous happe dans le film dès les premières minutes. J’ai aussi aimé voir comment les cartes avaient été rebattues et comment l’Empire avait su repartir sur de nouvelles bases, avec de nouveaux vaisseaux, de nouveaux robots.

J’ai d’ailleurs trouvé qu’il y avait plus de tout dans cet épisode. Plus de technologie, plus de robots, plus de vaisseaux différents, plus de lieux, plus de décors. C’est vraiment une excellente idée pour maintenir notre intérêt. Ensuite le voyage de Luke pour retrouver maître Yoda et la rencontre avec celui-ci était vraiment les bienvenus. La planète marécageuse et la maison de Yoda sont superbes, mais quel dommage que celui-ci soit juste une marionnette digne du Muppet-show, après je comprends qu’à l’époque il était difficile de faire mieux, heureusement que ce n’est plus le cas. En tout cas, la période d’apprentissage de Luke est riche d’enseignements et j’aime voir Obi Wan revenir sous forme de fantôme.

Du côté d’Han et Leia, je me suis beaucoup amusée. Il faut dire qu’ils se cherchent depuis le premier épisode et que là, vu qu’ils sont ensemble les trois quarts du temps, c’est encore plus présent. J’aime les piques et autres vacheries qu’ils se lancent. J’aime la dynamique entre les deux. Et j’aime le fait que ce soit eux qui aient C3PO, ça rajoute une couche d’humour. Leur périple est très drôle aussi avec le Faucon Millénium qui ne fonctionne jamais comme ils veulent. La course dans le champ d’astéroïdes et le refuge dans le ventre d’une bête tout droit sortie de Dune étaient très bien fait. De même, que l’idée d’Han de se cacher au plus près de l’ennemi ensuite pour s’enfuir. Enfin, leur refuge sur cette planète où l’on vit dans les nuages m’a bien plu aussi. Les décors étaient de toute beauté et cela amène une autre dimension au film. On ne voit plus juste la Rébellion et l’Empire mais aussi un peu ceux pris entre deux feux. En plus, la cité me fait rêver et j’aime bien les retournements de veste successifs. L’arrivée de Vador était assez amusante tant il faisait décalé dans le décor, mais elle permet de continuer à faire avancer l’intrigue. J’aime beaucoup le passage de la cryogénisation d’Han. Cela montre encore une fois l’inventivité au niveau de la technologie dans cette saga.

Le retour de Luke, lui, était inévitable, de même que son affrontement avec Vador. Mais celui-ci est bien géré parce qu’il dure un moment, passant d’une scène et d’une séquence à l’autre au coeur du vaisseau. J’ai beaucoup aimé. Après, il y a la fameuse scène culte du « Je suis ton père » qui le reste et le restera toujours. La fin, elle, appelle forcément une suite vu tout ce qui reste en suspens, mais c’est normal vu qu’ils savaient pouvoir faire un troisième film. Du côté de l’histoire, j’ai donc beaucoup aimé ce nouveau chapitre.

Côté personnage, on retrouve les mêmes. C’est même encore plus centré sur le quatuor de tête que dans l’épisode précédent. Luke et Han ont gagné en gallons, Leia est toujours à la tête de la Rébellion. Dark Vador, lui, a fait un peu le vide autour de lui et on découvre enfin le visage de son maître. J’ai déjà parlé de Yoda, qui m’a bien fait rire dans les premiers moments où on le découvre. J’ai aussi aimé l’ambivalence de Lando qui se prend un peu pour la Suisse au début, puis change vite d’avis et les aide bien. Le casting comme d’habitude est très bon et cela se sent.

Niveau musique, les créations de John Williams sont impeccables, riches, variées, reprenant certains thèmes en les déclinant, elles correspondent parfaitement aux scènes. Je ressors donc ravie de ce re-visionnage.

Ma note : 19 / 20

l-empire-contre-attaque-10356159uwvhi

Episode 6  Le retour du Jedi

C’est beaucoup moins bien que les volets précédents, quel dommage.

Dès la scène d’ouverture, j’ai été moins dedans. Même si cela reste bourré d’inventivité, cela se fait moins sentir que dans l’épisode 5. Le fait qu’il y ait de décors et lieux n’arrange pas les choses. L’idée de commencer avec Jabba n’était pas mauvaise mais à cause de ça, on ne replongeait pas directement dans le conflit contre l’Empire, dommage. En plus, c’était très long, juste pour libérer Han au final et revoir la planète de Luke, bof bof. J’ai plus aimé le retour de Luke pour voir Yoda et finir son apprentissage, même si la mort de celui-ci de m’a absolument pas touchée et que je la trouve nulle et non avenue. Après même s’ils sont mignons, je n’ai pas aimé les Ewoks et j’ai trouvé tous les passages où ils sont là vraiment longuets. J’aurais préféré comme dans les précédents qu’on se concentre vraiment sur la résistance.

Du côté des méchants, par contre, j’ai été ravie de voir l’Empereur aussi présent même si ça le rend plus humain et moins effrayant. C’était sympa aussi visuellement de continuer à voir l’évolution des troupes impériales avec notamment les gardes rouges. En plus, la dynamique entre l’Empereur et Dark Vador est vraiment intéressante. On sent celui-ci vaciller dès les premières conversations. C’est bien que ce soit grâce à son fils qu’il se remette à changer, ça boucle la boucle. En parlant de son fils, Luke, je pense d’ailleurs que les seules très très bonnes scènes du film sont celles où le père et le fils sont en interaction. Il y a une telle tension dramatique qui s’en dégage. Même les combats au sabres qui ne sont pas trop à cause des effets spéciaux de l’époque deviennent dantesques, alors qu’au contraire dans cet épisode les combats spatiaux m’ont laissée de marbre.

J’ai donc eu du mal avec les batailles entre la Résistance et l’Empire qui m’ont ennuyée aussi bien sur terre que dans les étoiles. Je n’ai pas trouvé Han, Leia, ni les robots très utiles. Leur humour aussi m’a manqué, c’est devenu beaucoup plus sérieux  dans ce dernier épisode. Et par contre, je me suis régalée avec les dialogues Anakin-Luke et l’Empereur. La fin de ce dernier est magistrale, de même que celle de Dark Vador. Je regrette juste les changements faits lors de la remastérisation en 2004, c’est une hérésie de montrer Hayden Christensen à la fin ! De même que certains effets spéciaux qu’ils ont retouché à l’ordi et qui se voient comme le nez au milieu de la figure, j’aurais préféré garder la version originale…

Ma note : 16 / 20

undefined_9ea0d1e0bc6ffc9d16e3ec275c62404a

Un commentaire sur “Star Wars – La trilogie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s