Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Please love me ! d’Aya Nakahara

c8523f3f6c47a8bfe57d68e469783fdc

Titre : Please love me !

Auteur : Aya Nakahara

Editeur vf : Delcourt

Années de parution vf : Depuis 2015

Nb de tomes vf : 4 (en cours)

Résumé du tome 1 : Michiko se retrouve, à 29 ans, dans une situation bien délicate. Sa société vient de faire faillite et c’est sans le moindre revenu qu’elle continue d’entretenir son jeune amant encore étudiant. C’est dans cette situation complètement désespérée qu’elle va rencontrer par hasard Kurosawa, son ancien chef qu’elle détestait plus que tout.
Ces retrouvailles pourraient bien bouleverser le cours de sa vie…

Mes avis

Tome 1

Nouveau titre de l’auteur de Lovely Complex qui m’avait séduite au début mais qui m’avait vite lassé. J’ai voulu découvrir ce titre parce que j’avais l’impression qu’avec l’âge de l’héroïne, ce serait plus mature, malheureusement je me suis trompée. L’héroïne, Michiko, est vraiment très très gamine, ce qui a le don de m’agacer. Son histoire est banale : elle se fait arnaquer pour un garçon plus jeune qu’elle qui lui soutire de l’argent. On devine de suite comment l’histoire va se dérouler, il n’y a aucune surprise. Bien sûr, elle est sauvée par son ancien patron, qui est un ancien délinquant, et qui va lui trouver un boulot et un toit. C’est évident qu’il va finir pour se passer quelque chose entre eux. Franchement, si on veut de l’originalité, il vaut mieux passer son chemin aussi bien du côté de l’histoire que du côté des personnages. Il n’y a pas non plus la moindre émotion, en tout cas pour moi. Je ne suis pas émue par sa situation et l’humour est beaucoup trop lourd. Une déception !

Tome 2

L’histoire avance effectivement dans le sens que je craignais avec la romance entre Michiko et Kurosawa qui se dessine. Le seul personnage que je trouve sympathique et qui me plaît fondamentalement, c’est l’ex- de celui-ci, Akira, qui a vraiment bon fond. Elle aide Michiko à sortir d’une situation difficile et l’encourage même dans ses futurs amours, une perle !

Tome 3

Toujours rien de folichon. L’histoire traine en longueur. Le côté surprotecteur de Kurosawa est agaçant de même que la naïveté et la bêtise de Michiko qui s’embarque encore dans une nouvelle histoire. Le petit jeune avec qui elle sort n’a pas l’air méchant, mais il ne casse pas trois pattes à un canard. Même ce qui devrait me faire rire : les grimaces, m’agace finalement. Je crois que cette série n’est pas pour moi.

Tome 4

L’histoire n’avance pas beaucoup. Michiko s’est bien trouvé un petit copain mais on dirait toujours une vraie gamine. En plus, l’auteur fait répéter l’histoire des parents hospitaliser, soit c’est une nouvelle arnaque (j’y crois pas trop), soit c’est juste pour lui apprendre à faire confiance. En tout cas, ça ne m’intéresse pas. Ce que j’aimerais c’est découvrir plus Kurosawa, entendre sa voix, mais ce n’est toujours pas le cas…

Tome 5

Maintenant tout le tome tourne autour des doutes que Kurosawa introduit dans les pensées et les sentiments de Michiko. J’ai trouvé ça très lourdingue qu’une fille puisse être naïve à ce point. En plus, aussi bien Kurosawa que Michiko ne sont pas sympathiques pour un sou. Cette dernière s’entend d’ailleurs très mal avec ses collègues de travail qu’elle n’arrive pas à manager comme il faudrait, et au lieu de se battre, elle abandonne et refile le travail à une autre. C’est caractéristique de ce personnage et de cette série et c’est aussi pour cela que je n’accroche pas.

Ma note : 08 / 20

(parce que j’aime bien les dessins ><)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s