Visionnages de la semaine – 6

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Voici mes derniers visionnages en cette semaine précédant les tant attendues vacances d’hiver ^^

Catégorie Films

Un des rares Woody Allen que j’ai aimé voir et revoir dans le cas présent. Déjà il y a deux actrices que j’adore dans le film : Cate Blanchett et Sally Hawkins qui jouent deux soeurs aux antipodes. Elles m’ont fait beaucoup rire tout au long du film, en suivant leurs déboires sentimentaux. Mais c’est surtout la performance de Cate Blanchett qui est marquante. Elle joue le rôle d’une bourgeoise new-yorkaise dont le mari l’a trompée dans tous les sens du terme et qui s’est suicidé. La voir comme une femme complètement pommée mais qui s’attache à ses préjugés est vraiment amusant. J’ai passé un bon moment.

Catégorie Séries Télé

Je suis beaucoup moins convaincue que par l’épisode précédent. On retrouve les travers de la série, à savoir que ça part dans tous les sens. Par contre, j’ai aimé les premières minutes où Damon réalise son erreur et essaie de tous ls sauver, puis quand il perd les pédales dans l’épisode avec ses hallucinations. J’ai plus de mal avec celles de Stefan, ça n’avance pas de son côté, c’est toujours la même chose. L’histoire concernant Bonnie et l’ancienne méchante sorcière ne m’intéresse pas du tout. Celle de Caroline et d’Alaric très peu si ce n’est qu’on va vers les flashforwards. Idem pour Matt et Tyler, je ne comprends même pas l’intérêt du retour de ce dernier. Honnêtement, c’est seulement Damon qui me fait suivre le show mais j’ai l’impression qu’on perd de plus en plus l’impact dramatique de certaines scènes, comme quand il fait brûler le cercueil. Est-ce qu’elle disparaît vraiment ou est-ce qu’on va bientôt nous dire qu’il a juste halluciné ? Bref, il y a eu mieux.

Cet épisode est à nouveau moins bien. Ce n’est au final que la suite du pilote qui avait déjà duré deux épisodes… Il y a moins d’action et trop de blabla, je me suis ennuyée. Seul point positif, Rip avoue enfin tout à son équipe. Equipe dont les seuls personnages que j’aime bien finalement sont Sarah et Cold. Je ne sais pas si je vais tenir longtemps à ce rythme…

Suite du sauvetage de Lydia qui est hautement mieux tourné que l’épisode précédent. A part les petits moments de flottement au début avec le flashback Liam-Haley (qui ne m’intéresse pas du tout ><), j’ai trouvé qu’on ne s’ennuyait pas un instant. Cet épisode a une fois de plus montré à quel point Stiles est devenu LE personnage principal de la série. J’ai adoré le duo à couteaux tendus qu’il formait avec Théo et les quelques révélations que celui-ci a lâché mais peut-on vraiment le croire ? Les moments qu’il passe avec Lydia sont aussi merveilleux. Il a vraiment tout donné pour la sauver. Celle-ci est de plus en plus forte, ses pouvoirs se développent et deviennent très très intéressant. J’aime l’explication liée à ceux-ci quant à son rapprochement avec Parrish. Cela a aussi été super impressionnant pendant l’épisode même si j’ai eu peur pour lui à un moment. Le pack de Scott est en tout cas bel et bien réuni et fonctionne très bien ensemble (même la mère de Lydia les rejoint^^), sauf peut-être Kira et Malia qui étaient ridicules ensemble… Du côté des Dreads Doctors, on a encore quelques pistes de semées qui ont de quoi faire saliver mais il me tarde vraiment que tout se réunisse : les doctors, la Bête, le Deucalion, Parrish et Lydia, Théo…

Cette deuxième partie de saison reste vraiment moyenne. J’aime le couple Spencer-Caleb qui ne se laisse pas faire mais c’est à peu près tout. Les filles continuent à reproduire les mêmes erreurs en cachant tout à leurs parents au lieu de demander leur aide. L’histoire d’Emily et de ses oeufs m’ennuie. A la limite, j’ai préféré celle d’Hannah qui a du mal à jongler entre son ancienne et sa nouvelle vie. La réconciliation des parents d’Aria n’apporte rien. Sarah qui continue à être la méchante de service, ça donne des petites scènes sympa mais c’est pas crédible une seconde. Il faut que la série se réveille !

Super épisode de Flash, le meilleur depuis un moment ! Je ne me suis pas ennuyée un instant (sauf peut-être lors de la discussion avec Iris au tout début…). L’épisode est fun, plein d’action et passe en un clin d’oeil. Dès le début, on est dans l’ambiance avec l’arrivée de Wells, Barry et Cisco sur Earth-2. Les deux derniers se comportent comme de vrais touristes, c’est super drôle. J’ai beaucoup aimé toutes les pointes d’humour qu’il y avait dans l’épisode comme quand Barry se transforme en son double et porte des lunettes comme Clark Kent. C’est aussi amusant de voir les doubles de chacun et de voir souvent les gentils devenir des méchants. J’ai notamment été ravie du retour de Ronnie (et Caitlin) en version bad boy. Le combat entre eux de Barry était plutôt sympa. Mais ce sont surtout les dernières minutes qui comptent avec la grosse surprise du double de Cisco qui lui en apprend plus sur ses pouvoirs. Et surtout l’apparition dantesque de Zoom qui encore une fois les décime les uns après les autres. Je suis maintenant impatiente de savoir comment Barry va s’en sortir !

Je n’ai pas du tout aimé cet épisode ! Le basculement de l’univers plein de magie à l’asile psychiatrique ne m’a pas plu du tout même si ce n’est pas étonnant vu la situation de départ du héros. J’ai vraiment trop l’impression de voir les séries utiliser ce tour en ce moment. J’ai vraiment l’impression qu’ils se sont trop inspiré de Sucker Punch ^^ Et malheureusement, ce décor perdure pendant les trois-quarts de l’épisode, ce qui est d’un ennui mortel. Seule la fin avec l’arrivée de Julia et sa comparse à l’école de magie, relève le niveau, surtout avec le sermon que se tape Quentin qui avait caché ce que faisait sa chère copine. C’est d’ailleurs un des aspects que j’espère voir se développer : la rivalité entre l’école et les renégats. En attendant, cet épisode est à oublier.

Mon dieu que cet épisode fut longuet ! J’ai vraiment trouvé que ça traînait en longueur. Je ne suis pas une grande fan du personnage de Nissa et son intrigue ici ne m’intéresse pas du tout. J’ai vraiment l’impression que les derniers épisodes d’Arrow font du remplissage. Ici, on a fait tout cet épisode, juste pour que Malcom change de camp et aide Damien Dark, c’est nul. Il faut vraiment que l’intrigue se recentre sur ce dernier. Du côté de Félicity, ça aurait pu être intéressant, si les retrouvailles avec son père et les révélations sur celui-ci n’avaient pas été aussi vite expédiées. Il y a vraiment des soucis de gestion de la narration dans cette série. Et dois-je parler des flashbacks et de leur utilité ?

Encore un très bon épisode mais où tranche vraiment les séquences des Sky Crew, qui sont plutôt faibles, par rapport à celles autour de Lexa et de sa lutte contre la Reine des glaces. Je n’ai pas aimé la dissension qui règne chez les Sky Crew et la façon dont Pike prend peu à peu les rênes, Marcus se fait bien avoir. Les scènes entre Jasper et Monty sont inintéressantes. Cet épisode n’a d’intérêt que grâce à Lexa encore une fois. Son affrontement avec la Reine est intense même si un peu trop rapide pour moi. J’ai beaucoup aimé la tentative de coup d’être, puis le challenge. Le combat entre Lexa et Roan est dantesque, la fin est prévisible mais fait vraiment plaisir. Même si d’habitude, je n’aime le côté mère Thérésa de Clarke, j’ai aimé qu’elle cherche à sauver Lexa. Celle-ci sait vraiment montrer ses failles face à Clarke alors qu’elle est tellement forte autrement, c’est touchant.

Décidément, cette série ne décolle pas. Il y a pourtant de bons éléments mais tout va trop vite, ce n’est pas assez approfondi, on ne s’attache pas assez aux personnages non plus. La partie sur Will et Amberle est toujours aussi ridicule. Entre lui, qui sauve encore tout le monde avec ses pierres et trouve le moyen de se trouver encore un nouvel acolyte boulet… Et elle, qui par miracle trouve un indice dans un ancien gymnase où il y a eu une bal de fin d’année et où il reste plein de vestiges… Le tout n’est pas très crédible. La partie qui aurait pu être la plus intéressante, celle sur les deux princes et Allanon est juste expédiée. Ce dernier retrouve son mentor et gagne en pouvoir. Tandis qu’on perd le Prince chiant et qu’on garde le beau gosse, ce qui était on ne peut plus prévisible vu que le Changelin les avait envoyé juste tous les deux dans une mission suicide. Seul point positif, il tue enfin le Changelin et prend la couronne. Après il y a toujours le problème du jeu des acteurs plus que moyen, mais aussi des déplacements bien trop rapides ou bien le territoire est moins étendu qu’annoncé.

Je dois dire que je suis fan de la série depuis le tout début. J’adore le concept et je trouve Viola Davis excellente dans son rôle. Ici, l’épisode lui est consacré, je ne pouvais donc qu’adorer. Cette seconde partie de saison démarre très bien. Nous tombons en plein sur les conséquences de la dernière bonne idée d’Annalise, idée qui a failli lui coûter la vie et l’a laissée dans un sale état. J’ai aimé la voir non maîtresse de ses sentiments et de ses actions, ça change de son assurance de d’habitude. La voir fragile et perdue la rend beaucoup plus humaine. En plus, grâce à ses hallucinations, on en apprend enfin un peu plus sur son passé et celui de Wes, ce que j’attendais depuis un bout de temps. Excellent épisode de reprise !

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Publicités

2 réflexions sur “Visionnages de la semaine – 6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s