Visionnages de la semaine – 7

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Enfin grâce aux vacances d’Hiver, j’ai pu rattraper dans certaines séries et faire quelques découvertes ^^

Catégorie Films

  • Brooklyn de John Crowley (2015) avec Saoirse Ronan, Emory Cohen, Domhnall Gleeson, Jim Broadbent… ~ Ma note : 16 / 20

Une superbe romance desservie par de très bons acteurs en particulier Saoirse Ronan et Emory Cohen. Un film lumineux et qui donne le sourire, mais avec une seconde partie plus faible et agaçante. Heureusement, les dernières minutes rattrapent le tout ^^

Pour un avis plus détaillé, cliquez ICI.

  • Steve Jobs de Danny Boyle (2015) avec Michael Fassbender, Kate Winslet, Seth Rogen, Jeff Daniels, Perla Haney-Jardine ~ Ma note : 13 / 20

Un film qui se laisse voir mais dont je retiendrai surtout le concept intéressant mais casse-gueule et une bonne distribution, c’est tout et c’est bien dommage. Le biopic est trop incomplet et tronqué pour moi, il ne révèle pas suffisamment qui était Steve Jobs et ce qu’il a fait.

Pour un avis plus détaillé, cliquez ICI.

  • Minuit à Paris de Woody Allen (2011) avec Owen Wilson, Rachel McAdams, Marion Cotillard… ~ Ma note : 16 / 20

Encore un Woody Allen que je me suis surprise à aimer. Ce film est vraiment un très joli film, avec de bons acteurs, une histoire pertinente et des images superbes !

Pour un avis plus détaillé, cliquez ICI.

Catégorie Séries Télé

Episode 4 : Je m’ennuie, je m’ennuie. Je trouve vraiment cette série pas terrible et plein de facilités et de raccourcis inadéquats. Tout le blabla scientifique dans cet épisode a l’air d’être là pour noyer le vide abyssal du restant de l’histoire. Seule l’apparition de Chronos et sa discussion avec Rip m’a plu (et bien sûr le personnage de Snart/Cold >.<). Je décroche…

Episode 5 : Je continue à décrocher avec cet arc qui se passe pendant la Guerre froide.  Encore une confrontation avec Savage qui ne sert à rien. Seules les dernières secondes valent le coup dans cet épisode avec cet atterrissage forcé dans un futur où Green Arrow ne les reconnait pas.

Quel épisode intense pour cette reprise ! Greys est une série que je suis depuis ses débuts mais qui a eu beaucoup de mal à se renouveler depuis quelques saisons. A part lors de la mort de Derek, cela, faisait donc longtemps que je n’avais pas vu un épisode qui m’avait autant chamboulée. L’agression de Meredith est horrible. La façon dont le tout est filmé ajoute encore à l’horreur de la scène. D’ailleurs, j’ai trouvé la réalisation de cet épisode très réussie entre le premier tiers dans le silence complet, puis la suite où Meredith ne peut toujours pas parler et où beaucoup de choses passent par le regard. Certains moments étaient horribles à voir comme quand ses enfants refusent de la voir et qu’elle fait une crise de panique. Sa frustration, tout comme son trouble, étaient très bien retranscrit, avec beaucoup de force. L’actrice a été super dans cet épisode. Mais je retiens aussi la superbe amitié qui la lie avec Karev ou encore la relation qu’elle semble commencer à nouer avec celle qu’elle considère comme responsable de la mort de Derek. Je retiens aussi le craquage d’Amelia qui risque de laisser des traces. Bref, un très bon épisode comme on n’en a pas eu depuis longtemps.

Beaucoup moins intense et prenant que l’épisode précédent, celle-ci reste tout de même correct, dans la veine de ce que propose Greys depuis le début de la saison. On suit Meredith qui se reconstruit petit à petit avec l’aide de son psy. C’est amusant de le voir la faire tourner en bourrique. J’ai aussi aimé les petits commentaires qu’elle fait sur chacun. On a aussi des moments sympas comme la conversation entre DeLuca et Weber et quand celui-ci réalise de qui ils parlaient, ou bien l’opération réalisée à 4 mains par Hunt et Riggs, impressionnant.

Episode 12 : On remonte un peu le niveau par rapport à l’épisode précédent mais ce n’est toujours pas du niveau de la reprise. On continue également à se rapprocher de la timeline des flashforwards et donc à mettre des éléments en place. La descente aux enfers de Damon est mal jouée, c’est du vu et revu, dommage. Stefan qui bien sûr joue les bon samaritain idem, j’en ai un peu marre de revoir toujours les mêmes choses. Seul point positif, ça y est on est débarrassé de Julian, et en plus d’une belle façon avec le duo Stefan-Valérie. J’ai bien aimé le retour d’Enzo aussi même si je me demande ce qu’il mijote. Par contre, je n’aime pas le tour que prend Matt, sérieux, lui un héros ? Et le flashforward à la fin bof bof

Episode 13 : Avec cet épisode, nous voilà repartis avec des flashbacks parfaitement inutiles sur un personnage plus que secondaire pour moi. La dernière trouvaille d’Enzo ramène un peu d’action, mais ça fait vraiment coup sorti du chapeau pour pimenter l’histoire. Je n’arrive plus à accrocher à toutes les ramifications qui s’ajoutent à l’histoire. Du côté de Caroline et de son accouchement, je n’arrive pas à me sentir impliquée par l’histoire, même s’ils essaient de relier son histoire à la nouvelle avec la chasseuse de vampires. Celle-ci est vraiment badass et va sûrement devenir le nouvel ennemis à abattre comme l’était Mikael à l’époque. Par contre, je continue à aimer la relation Damon-Bonnie. L’évolution de ce dernier me plaît aussi, il ne se laisse pas abattre et en est récompensé en quelque sorte à la fin.

Episode 3 x 10 : Episode très riche en événements. J’ai bien aimé, je ne me suis pas ennuyée du tout. Je ne m’attendais pas au retour de Cammie ni au choix qu’elle fait. Je ne m’attendais pas à ce que Klaus lui ouvre tellement son coeur et je ne suis pas sûre qu’elle réalise l’importance de son geste. J’ai aussi été surprise par la fin de Jackson, même s’il laisse comme ça enfin la voie libre à Elijah. D’ailleurs quelle classe, il a ! Hayley continue à me laisser froide par contre, dommage. La fin de Tristan était surprenante aussi, finalement il ne fallait pas grand-chose.

Episode 3 x 11 : Centré sur la transformation de Cammie et le futur de Davina, j’ai largement moins aimé cet épisode. Déjà, les changements de Cammie sont trop brutaux et en même temps déjà vus et revus, notamment chez Elena, mais je n’avais pas vu venir sa trahison à la fin. Quant à Davina qui est prête à rejoindre les méchants parce qu’elle n’a plus sa place ailleurs et qu’elle veut revoir Kol, il n’y a aucune subtilité non plus. Et en plus, elle croit pouvoir les doubler ? Ridicule. Seul point positif, le retour de Kol qui va encore secouer la petite famille.

Episode 3 x 12 : Espoir déçu puisqu’à peine revenu, Kol a déjà disparu des radars. Par contre, j’ai bien aimé cet épisode consacré en grande partie au passé d’Elijah et à sa relation avec sa société secrète qui est bien décidée à prendre son indépendance. Son ancienne amante tient bien son rôle de leader, elle est maligne et futée, et bien sûr Marcel est dans tous les bons coups. A voir ce que ça va donner de ce côté-là, mais j’ai l’impression qu’on s’éloigne de plus en plus de l’intrigue principale à force de rajouter sans cesse des ramifications…

Episode 3 x 13 : Episode assez tendu entre l’ex de Klaus qui s’en prend à Freya pour venger son frère et le clan des sorcières qui en a après Hayley. Mais au final, je continue à trouver cette série ultra brouillonne. Cammie est déjà en train de redevenir « normale » avec l’aide d’Hayley, dommage. Klaus se laisse trop manipuler par les femmes de sa vie, il apparait vraiment faible et non plus comme le Croquemitaine des vampires qu’il était au début. On a revu Kol mais juste le temps d’un épisode et seulement dans le cadre de sa relation avec Davina qui n’est qu’une gamine insupportable. Bref ce gloubi boulga me déçoit.

J’attendais beaucoup de cette série dont j’avais entendu parler depuis un moment, surtout avec des noms comme Martin Scorses et Terence Winter, malheureusement ce fut une déception. L’histoire ne m’a pas du tout accrochée. Je n’ai pas aimé suivre les aventures de Richie Finestra pour sortir son label du pétrin. Pourtant, les acteurs sont excellents, tout comme la B.O. (le vrai point positif de la série) et la réalisation soignée. Mais ce pilote est beaucoup trop long, trop mou, il part dans plein de directions. J’aurais préféré que le projet aboutisse sur un film comme ça on aurait pu aller à l’essentiel.

Un léger mieux par rapport aux épisodes précédents. Même si les filles m’agacent avec leurs secrets, j’ai bien aimé les voir faire leurs recherches de leur côté, surtout avec l’aide de Caleb qui se révèle très utile ces derniers temps. Le retour de Mona sur le devant de la scène est toujours intrigant mais je suis sûre que c’est une fausse piste. De même, maintenant, on sait ce que faisait Ezra le fameux soir. Par contre, une piste a été lancée, il me semble sur le coupable : quelqu’un qui aurait fait ça pour protéger les filles, à voir. La fin avec le nouveau A sur fond de musique de Blanche Neige était excellent.

Décidément, j’adore les épisodes de Flash avec Zoom. Cette deuxième partie sur Earth-2 est excellente, elle aussi. J’ai beaucoup aimé le tandem Wells-Cisco, même s’ils ont été ensuite parasités par Iris et Barry version Earth-2, qui sont un couple insupportable ! Bien vu le revirement de Killer Frost. Le mystérieux Homme au masque de fer m’a bien plu aussi, ça fait un mystère de plus à découvrir. Zoom fait toujours aussi froid dans le dos à chacune de ses apparitions, comme quand il met la tête de Wells à prix, qu’il bastonne Barry ou les rejoint dans le labo. J’espère qu’il restera aussi impressionnant quand il tombera le masque. Côté Earth-1, c’était plutôt moyen par contre, rien de bien folichon, juste de quoi nous faire patienter avant le retour de tout le monde, un retour bien agité d’ailleurs. Vivement la semaine prochaine !

Légèrement en dessous du précédent, c’est quand même encore un très bon épisode de Teen Wolf. Ça y est, le pack est bel et bien reformé et fonctionne très bien. On suit d’un côté Scott, Stiles, Liam et Malia qui font tout pour empêcher que la bête ne vienne (ou est-ce l’inverse, je ne suis pas sûre d’avoir bien compris ><) et comme d’habitude leur joli plan va dérailler avec l’intervention de la Coyote. Tandis que Kira pète un câble et fait ressurgir le Kitsune qui est en elle, mais elle finit par le maîtriser. D’un autre côté, on a Lydia qui avec la famille Argent essaie de comprendre la créature qu’il y a en Parrish qui leur apprend que celui-ci est mort en fait, snif T.T Et à la fin, tout ce petit monde va enfin se retrouver face à la Bête qui vient de débouler dans le lycée. Ça annonce du lourd pour le prochain épisode, même si je ne donne pas cher de la peau de Liam qui s’est jeté sur lui tête la première. ^^!

Excellent épisode de reprise qui ressitue tous les enjeux et les personnages. Je ne me suis pas du tout sentie perdue pour une fois. Pour autant, l’histoire avance. On retrouve Ragnar en pleine convalescence qui va devoir affronter les conséquences de ses décisions et de celles de son fils. J’ai beaucoup aimé la façon dont Bjorn essaie de combler l’absence de son père, de lui garder sa place et de galvaniser son peuple. Par contre, quel dommage qu’il parte à la fin, à la limite j’aimerais bien qu’il retrouve sa femme dans ce cas-là plutôt qu’il parte pour une quête intérieure… Toujours du côté de Ragnar, j’ai été surprise de la mise au pilori de Loki et de sa réaction face à Ragnar. La Reine, elle, me laisse toujours aussi indifférente, elle n’a pas le charisme d’une Lagertha. Celle-ci est vraiment trop forte dans l’épisode même si elle m’a aussi mis mal à l’aise. J’aime son alliance et sa relation avec Kalf. Enfin, le gros de l’épisode est aussi ce qui se passe à Paris où Rollo est resté. Je ne le pensais pas, mais il a bel et bien trahi Ragnar, quelle charogne. Heureusement qu’il a su montrer un peu d’humanité face à sa femme lors de leur nuit de noces sinon ç’aurait été complet. En tout cas, j’aime son personnage parce qu’il est complexe et qu’on ne sait jamais bien de quel côté il se trouve. Quand l’épisode s’est terminé, je me suis dit : « Déjà ? », tellement celui-ci était vite passé, alors vivement la suite !

Le souffle est un peu retombé depuis l’épisode précédent, mais cela reste encore un très bon épisode où je n’ai pas vu le temps passer. J’ai beaucoup aimé les aller-retours entre le passé d’Annalise et le présent. Le premier éclaire vraiment la situation dans laquelle elle est dans le présent avec tout son petit groupe. On voit que Bonnie et Frank était déjà les mêmes à l’époque, qu’Annalise avait déjà un petit groupe d’étudiants sous sa botte et que sa relation avec son métier était déjà trouble. On aperçoit aussi un peu des échanges entre elle et la mère de Wes, qui a l’air impliqué dans une histoire bien compliquée et dangereuse. Dans le présent, le procès auquel elle participe n’a aucun intérêt pour moi sauf à la remettre en celle. Je suis plus intéressée par la mise en avant de Frank dans cet épisode et les aveux qu’il fait enfin à Laurel (j’aime bien leur couple). Enfin, la révélation finale n’a rien de surprenante mais donne envie de voir la suite.

Bof bof, la série ne redresse pas vraiment la barre avec cet épisode. Les flashbacks sur le passé d’Oliver sont toujours aussi inutiles. On a perdu les flashforwards qui eux me plaisaient bien. Et dans le présent, on n’avance pas bien vite. Par contre, j’ai aimé que l’épisode se centre sur le duel Oliver-Femme de Damien Darhk avec un mélange de monde politique et de monde des supers héros. C’était assez sympa comme concept. Après bien sûr, il y a plein de choses autour qui ne servent pas à grand-chose comme la romance entre la mère de Felicity et le père de Laurel ou le travail du petit génie de Felicity (c’était évident que quelqu’un trouverait un moyen de la refaire marcher). Il y a aussi des personnages qui ont bel et bien disparu et d’autres dont l’histoire fait un bond dans le temps, bref beaucoup de facilités. Même la fin avec l’arrivée du fils d’Oliver chez Damien Darhk ne m’a pas plus enthousiasmé que ça. Je m’ennuie.

Episode très riche, où il se passe plein de choses et c’est justement ce que je vais reprocher à ce début de saison qui part un peu dans tous les sens. Je pensais que la Nation des Glaces seraient un peu le grand ennemi de ce début de saison et c’est déjà terminé. A la place, on a un binaire affrontement qui se prépare entre les grounders et les sky crew, c’est dommage. Je déteste vraiment le personnage de Pike et sa façon de considérer les grounders comme inférieur à lui. C’est horrible le massacre qu’ils ont perpétré avec Bellamy. Celui-ci me déçoit dans son choix de le suivre, c’est la facilité. Heureusement sa soeur a plus de courage que lui et se rebelle. Octavia est vraiment devenu un personnage intéressant dans cette série. J’aime ses interactions avec les grounders et avec Indra. Je salue d’ailleurs la réaction et les décisions de Lexa, qui pense avec sa tête et non avec son coeur. Clarke, elle, est toujours aussi agaçante de naïveté. J’ai bien aimé ce que Bellamy lui balance dans les dents. Elle est agaçante à toujours vouloir jouer les sauveuses surtout après s’être barrée comme elle l’a fait. En plus, l’actrice joue vraiment mal les scènes où l’émotion est prégnante. Enfin, même si je n’aime pas personnage et le côté gourou dont on l’a affublé, j’aime l’intrigue autour de Jaha et sa cité de lumière. Je suis assez intriguée par ce qu’il a donné à Raven. Une drogue miracle ?

Grosse déception pour cette mini-série française qui avait tout pour me plaire sur le papier. Les sujets abordés dans cette dystopie sont intéressants : la valeur du travail, la pression au travail, la valeur des gens, l’harmonisation de la société… Mais le tout est indigeste. La réalisation n’est pas terrible, on sent l’absence de budget. Les acteurs sont très mauvais, ou bien on leur a demandé de jouer ainsi mais moi je n’aime pas, il n’y a aucune émotion et on dirait qu’ils récitent leur texte. Les décors sont froids et bien trop artificiels, même au-delà du Mur. L’ambiance orwellienne ne m’aura donc pas suffit, j’ai abandonné après deux épisodes.

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s