La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche

810971-vie-adele-chapitre-1-2

Titre : La vie d’Adèle

Réalisateur :  Abdellatif Kechiche

Année de sortie : 2013

Acteurs : Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux

Histoire : À 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve…

Mon avis :

Je ressors de ce film avec un avis très mitigé. J’ai beaucoup aimé le sujet et l’interprétation d’Adèle, mais j’ai détesté la réalisation.

La narration de ce film est beaucoup trop lente, 3h c’est vraiment trop ! Les scènes n’en finissent pas, j’ai souvent eu envie d’appuyer sur avance rapide… En plus, le choix de filmer presque tout en gros plan donne un sentiment d’étouffement, d’enfermement et accentue la l’impression de longueur. C’est vraiment dérangeant. De même, je le savais pas mais j’ai été très gênée par la façon dont les scènes de sexe ont été filmée. Il y a vraiment un sentiment de voyeurisme malsain qu’on sent de suite avec les effets de caméras. La façon dont elles sont filmées rompt complètement avec le reste du film, ça sent le porno chic. Ce n’est pas ce que je cherchais.

A côté de ça, on a Adèle qui bouffe l’écran pendant tout le film. Pendant que les autres jouent la comédie, elle, elle vit l’histoire. C’est bluffant ! Alors certes, son personnage est vraiment casse-pied parce que perdue, indécise, mal dans sa peau, pleurnicheuse, … mais mon dieu qu’Adèle Exarchopoulos est belle. Elle joue son rôle à la perfection, tirant toute la lumière à elle. J’ai trouvé Léa Seydoux très fade à côté, alors que je pensais que ce serait elle qui serait sous les feux des projecteurs après avoir lu le résumé. Mais elle ne tient pas la cadence face à Adèle et se fait bouffer. Son personnage est fade, conventionnel, banal. Sans Adèle, je pense que j’aurais vite abandonné le film.

Ce film, j’en ai beaucoup aimé les débuts, le premier chapitre (?) où Adèle se cherche, navigue, hésite, blesse, est blessée… Bref, j’aime la fin de son adolescence. Mais quand elle devient adulte dans la deuxième partie, ce n’est plus pareil. Elle devient pénible à répéter les mêmes erreurs, à rester la même gamine renfermée, à ne pas murir. J’ai vraiment eu beaucoup de mal aussi bien avec sa vie de couple que sa vie professionnelle. Pas de chance, je suis instit’ et même si on sent qu’ils se sont bien documentés sur les pratiques de classe, je n’ai pas du tout trouvé son interprétation convaincante dans ce domaine. Elle n’a pas du tout la posture d’une maîtresse, et je ne parle pas de la classe de CP qui n’a rien à voir avec les vraies classes de CP… Je suis déçue de ce côté-là, tout comme je le suis de sa relation avec Emma. Adèle est trop soumise, façon femme au foyer des années 50, c’est horrible à voir. Finalement, j’ai été bien contente qu’elle trompe Emma et que celle-ci la mette à la porte. Je pensais que ça la secourait mais elle reste encore passive. Et au final, Adèle reste une fille passive face à la vie, je n’ai pas vu d’évolution de ce côté-là. Elle a même perdu les quelques brins d’audace qu’elle avait plus jeune. Je suis déçue par sa stagnation, voire sa régression.

Mais je retiendrai de ce film, l’interprétation bluffante d’Adèle Exarchopoulos !

Ma note : 12 / 20

3490805_3_d3c3_lea-seydoux-et-adele-exarchopoulos-dans-la_905950b64d3391de7dd9c9dcd1e9bac0

Publicités

Une réflexion sur “La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s