Visionnages de la semaine – 9

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Allez, un nouveau mois commence cette semaine et j’ai bien profité de cette petite pause dans le boulot pour découvrir plein de nouveaux films et me mettre à peu près à jour sur mes séries. Et vous ?

Catégorie Films

  • Spotlight de Thomas McCarthy (2015) avec Mark Ruffalo, Michael Keaton, Rachel McAdams, Stanley Tucci, John Slattery…  ~ Ma note : 17 / 20

J’ai voulu voir ce film parce qu’il venait d’être primé aux Oscars. Je ne connaissais pas son sujet mais dès que j’ai compris, j’ai été happé. C’est une histoire prenante et magnifiquement racontée du point de vue des journalistes. Il manque peut-être justement le point de vue des victimes qui apporteraient plus d’émotion encore.

Mon avis plus détaillé ICI.

  • Ave, César ! de Joel et Ethan Coen (2016) avec Josh Brolin, George Clooney, Alden Ehrenreich, Ralph Fiennes, Channing Tatum, Tilda Swinton… ~ Ma note : 15 / 20

Encore un film complètement loufoque des frères Coen. J’ai beaucoup ri tout du long mais j’ai trouvé que l’histoire partait un peu dans tous les sens.

Mon avis plus détaillé ICI.

  • The Revenant d’Alejandro González Inárritu (2015) avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson… ~ Ma note : 17 / 20

Une vraie claque visuelle du premier au dernier instant. Il se dégage une vraie magie dans la façon dont les paysages et les hommes ont été filmés. Une vraie performance aussi de la part de DiCaprio et ses collègues. Un film d’hommes pour lequel il faut avoir le coeur bien accroché mais qui nous le fait vibrer.

Mon avis plus détaillé ICI.

  • The Big Short : Le casse du siècle d’Adam McKay (2015) avec Steve Carell, Christian Bale, Ryan Gosling, Brad Pitt, … ~ Ma note : 15 / 20

Un film intéressant sur le monde de la finance, desservie par un casting 5 étoiles avec un Steve Carell qui fait une énorme performance. Malgré le côté documentaire parfois et les difficultés que j’ai eu à comprendre tous les termes autour de la finance, c’est un film que je suis contente d’avoir vu.

Mon avis plus détaillé ICI.

Un film encore une fois sur un sujet majeur : le droit de vote pour les femmes. La réalisation classique et académique du film le rend longuet, cela manque de dynamisme pendant les 3/4 du film. Les acteurs, eux, sont bien choisis. Carey Mulligan est impressionnante en suffragette en herbe, et Helena Bonham Carter poignante dans le rôle de cette femme docteur qui fait tout ce qu’elle peut pour aider tout le monde. Mais le sujet reste en grande partie survolé. On ne nous montre qu’un bref instant de cette lutte et que quelques images : manifestations, arrestations, prison, explosions de boites aux lettres, interpellation du Roi, … le tout au travers du regard de Maud, une blanchisseuse dans une usine dont la vie n’est pas toute rose. La fin monte en puissance mais reste trop rapide et ce ne sont pas les quelques images d’archives et petites phrases qui apparaissent qui en feront une fin satisfaisante. Le tout manque d’ampleur, d’intensité dramatique et de dynamisme.

Une histoire poignante bien réalisée avec de bons acteurs mais à qui il manque le petit truc en plus pour en faire quelque chose d’exceptionnel. La réalisation est trop froide et académique, elle manque d’émotion. Les acteurs sont pas mal eux, notamment le petit garçon. Et l’histoire est prenante, avec la première partie où l’on découvre leur captivité et les petits trucs que Ma a mis en place pour ensoleiller la vie de son fils. Puis la seconde où ils redécouvrent le monde extérieur est plus lisse, moins percutante. Sympa mais rien d’inoubliable.

Malgré un très bon casting, je n’ai jamais vraiment accroché à cette histoire d’abus au sein d’une secte sataniste. Le sujet ne m’a pas parlé et le développement mollasson de l’histoire n’a pas aidé. Seule la fin était intéressante à mesure que la parano gagne et qu’on soupçonne tout le monde.

Sûrement le film d’une génération mais pas la mienne. Je ne suis jamais rentrée vraiment dans le film, je ne me suis pas reconnue dans leur histoire de lycéens à la veille du BAC. Romain Duris est quand même lumineux et je me suis amusée de leur douce folie mais cela en restera là.

Catégorie Séries Télé

Cet épisode fait suite au dernier, le quatuor des premières années va se retrouver avec un nouveau mentor, le professeur Mayakovsky, un alcoolo notoire mais qui va les pousser à avancer aussi bien dans leur vie qu’avec leurs pouvoirs. On se concentre donc cette semaine sur l’école de magie et non sur le monde réel (peu d’apparitions de Julia) et surtout sur les couples. Quentin et Alice couchent enfin ensemble et se rapprochent pour utiliser leurs pouvoirs. Penny et Kady s’expliquent mais ce ne sera pas suffisant, la mort de la mère de Kady les sépare encore. Maintenant que chacun sait un peu mieux où il va, j’aimerais que le show prenne aussi une direction plus claire ^^

Voici un épisode très intéressant pour la reprise. On ne suit pas Bruce, on ne le voit même pas une fois lors de cet épisode, je crois. Mais on s’intéresse plutôt à la naissance d’un des grands vilains qu’il pourchassera : Mr. Freeze. Et quelle naissances ! J’ai adoré son histoire et j’ai été touchée par sa détresse. Par contre, suivre les mensonges de Gordon, ça m’a moins plus…

Ah, encore un épisode de Teen Wolf  ! J’ai beaucoup aimé la dynamique de l’épisode. L’ouverture avec le retour des Dreads Doctors dans les tunnels était bien angoissante. Par la suite, on a enfin eu quelques explications sur leur origine et leur but. C’était encore sympa de voir le petit groupe de Scott agir de concert même si Kira m’agace vraiment, je la trouve totalement inutile. J’ai beaucoup ri grâce à Stiles dans cet épisode (l’épisode du flingue et de la porte lol) qui permettait d’alléger l’atmosphère même si lui aussi est en danger. Il forme vraiment un bon duo avec Lydia. J’ai aussi aimé voir Scott refaire équipe avec Liam même s’ils ont dû demander de l’aide à notre fouine. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé détester Théo dans cet épisode avec l’essayage du casque et « le combat » contre les Doctors. Justement les concernant, malheureusement ils ont confirmé pour mon petit Mason snif et se sont bien servis de lui, alors j’ai adoré quand la Bête s’est réveillée pour s’en prendre à eux. Par contre, honnêtement je n’ai absolument pas compris pourquoi à la fin ce n’est plus lui, mais Vincent qu’on voit à la place de la Bête. (Et je ne comprends pas non plus le rôle de Peter dans tout ça au passage…) Donc un épisode dynamique où il s’est passé pas mal de choses et où l’histoire a bien avancé !

Avec cet épisode, on découvre un pan du passé de Spencer pendant les années qui se sont écoulées. On comprend mieux la raison de sa séparation d’avec Toby même si ça la rend triste. Cependant, ça ne fait pas vraiment avancer l’histoire pour savoir qui a tué Charles. La personne qui les menace dans l’ombre continue et insiste. Elle est a deux doigts de cramer Arya parce qu’elle veut obtenir des réponses que détiennent les filles. Vivement que celles-ci les révèlent pour faire un peu avancer les choses.

Une conclusion de saison dans la même veine que la série : trop rapide. Encore une fois tout est survolé à la vitesse de l’éclair et c’est bien dommage. On démarre avec Will et Eretria qui récupère Amberle mais qui doivent rapidement s’enfuir et bien sur, c’est Eretria qui est sacrifiée et laissée derrière… A peine arrivés, ils tombent sur les troupes du Dagda Mor mais ils en profitent quand même pour « concrétiser » leur amour (mon dieu que de mélo !). Le nouveau roi Ander avec l’aide d’Allanon a organisé les troupes et tout ce petit monde répond bien à l’assaut. La bataille, honnêtement, est très très fouillie. D’un côté Ander tue un Arion possédé qui a tué Tilton. Encore un trio amoureux d’éliminé lol De l’autre côté Allanon rejoint les amoureux et ensemble ils vont affronter toutes les troupes sur leur chemin et même le grand Dagda Mor pour rejoindre l’Ellcrys et lui remettre la nouvelle graine qui n’est autre qu’Amberle. Bien sûr celle-ci se sacrifie sous le regard horrifié de Will qui avec l’aide d’Allanon parvient à vaincre de Dagda Mor. Tout est bien qui finit bien… ou pas puisque comme on pouvait s’en douter une nouvelle menace pèse avec le retournement de Bandon qui a choisi le côté obscur ^^! Et puis Will étant tout seul maintenant, il va pouvoir aller retrouver Eretria ! Bon après avoir écrit tout ça, je me rends compte à quel point cette série fut légère et beaucoup trop orientée ado pour moi. Elle manque de profondeur, de maturité, de complexité. Seuls ces beaux décors et l’univers m’ont intéressée. Je ne sais pas si je regarderai une possible saison 2.

Je suis un peu déçue par ces épisodes qui repartent sur le schéma des « Freaks » de la semaine qui semblait être celui des anciennes saisons. Je pensais qu’on se concentrerait plus sur le fil rouge de la conspiration et de leur fils. Sinon, le premier épisode diffusé était amusant, on sentait que c’était pour faire plaisir à Mulder et ça rappelait bien les vieux films de monstre. Le second propose de redécouvrir la famille de Scully en parallèle de l’enquête qui en elle-même n’était pas franchement passionnante.

Episode qui monte tout doucement en intensité au fur et à mesure et qui se termine avec une énorme tension dramatique. J’ai adoré découvrir l’implication d’Annalise dans la mort de la mère de Wes, tragique ! J’aime aussi le parallèle avec la situation présente où ils sont traqués par un tueur en série. Les manoeuvres d’Annalise pour obtenir l’immunité pour la fameuse nuit et aussi aider à l’attraper sont géniales. J’ai vraiment passé un très bon moment lors de cet épisode même si j’ai toujours du mal avec le côté larmoyant de Wes et les changements trop rapides opérés chez Lauren.

Joli épisode passage de témoin entre l’ancienne et la nouvelle Meredith. J’ai adoré les petits rappels du tout début de sa carrière (Bailey : « Tu étais une interne, tu n’existais pas encore pour moi » lol). C’est aussi un moyen sympa de reparler de sa relation compliquée avec Amelia, et de celle de cette dernière avec son frère. J’ai aussi aimé le rapprochement entre Meredith et Nathan même si on s’en doutait depuis un moment et que là ils poussent le bouchon un peu loin niveau ressemblance entre les deux… Sinon, j’ai aussi bien ri des réaction de Weber vis-à-vis du copain de sa fille. Bref, un épisode très sympa où on ne s’ennuie pas.

OMG !!! Quel épisode de fou ! J’ai rarement autant apprécié un épisode de cette série. Si je devais me prononcer, je pense que c’est le meilleur depuis les débuts. On a tout : de l’émotion, du suspense, une intrigue qui avance, des flashback super bien gérés. C’est un régal. Tout commence avec le passé des deux jumelles sur Polaris. Quel bonheur de découvrir ce qui a mené la Terre à sa perte, et comment le système des Commandants a été mis en place. J’ai adoré de bout en bout surtout avec la révélation finale. Ensuite, les intrigues de palais autour de Clarke, Lexa, Murphy et le Flamekeeper sont palpitantes. La fin en est tragique, inattendue, mais apporte tellement à cet épisode et au show. Il fallait oser le faire ! Maintenant, je suis toute chamboulée et fébrile quant au devenir de tout le monde. La politique pacifique de Lexa va-t-elle perdurer sans elle ? Est-ce que c’est bien son protégé qui va être choisi ? En attendant, Octovia et Indra se sont aussi retrouvées et marchent vers Arcadia. D’ailleurs que ça fait du bien quand ils ne sont pas là et que l’intrigue se concentre ailleurs ^^’

On commence à sentir un coup de mou avec cet épisode. Les intrigues sont en place et se développent tranquillement mais il manque le petit plus qui rendrait cela palpitant. Le voyage dans le Grand Nord de Bjorn est peu intéressant, son affrontement avec la nature manque d’intensité. Du côté du Wessex, les intrigues se poursuivent mais je n’ai rien retenu de passionnant là-bas non plus. Concernant Rollo, il a enfin décidé à apprendre la langue « française » pour pouvoir communiquer avec eux. Ce n’est pas trop tôt vu comment on le traite là-bas, notamment sa chère femme. Chez Ragnar il est toujours aussi affaibli, je ne le vois pas beaucoup remonter la pente. La punition de Floki est exemplaire mais je m’attendais à ce que Ragnar craque et le libère. Enfin, j’ai été surprise et déçue que Kalf veuille du mal à l’ancienne famille de Lagertha alors qu’ils couchent ensemble…

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s