Livres - Jeunesse / Young Adult

Endgame de James Frey et Nils Johnson-Shelton

couv7879502

Titre : Endgame

Auteurs : James Frey et Nils Johnson-Shelton

Editeur vf : J’ai lu (poche)

Année de sortie vf : 2016 (poche)

Nb de tomes : 1 (poche, série en cours) 2 (grand format, série en cours)

Résumé du tome 1 : Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.
L’un d’eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Endgame n’a ni règles ni limites.
Il n’y aura qu’un seul vainqueur.

Mes avis :

Tome 1 : L’appel

Je suis un peu gênée pour parler de cette lecture parce qu’autant j’ai aimé le concept et l’univers, autant je n’ai pas du tout aimé l’écriture des auteurs…

J’ai vite été séduite par cette idée de Battle Royale entre 12 adolescents qui devraient décider du destin de milliards d’individus sur Terre. Je trouvais cette idée gonflée et particulièrement intéressante parce qu’elle promettait un combat sans merci. J’ai aussi été séduite par ce concept qui permet de rebrasser notre histoire depuis ses fondements grâce à une origine humaine revisitée à la sauce extraterrestre. J’ai vraiment beaucoup aimé aussi voir les joueurs parcourir le monde et essayer de résoudre des énigmes souvent en lien avec l’histoire ancienne ou la mythologie. Mais j’ai trouvé que bien souvent, on restait beaucoup trop en surface, que ces différents éléments n’étaient pas assez développés, creusés, tout ça parce que les auteurs préféraient mettre en avant des romances adolescentes insipides… En effet, les personnages étant très jeunes (moins de 20 ans), même s’ils ont été élevés comme des machines de combats, leurs hormones les travaillent, ce qui est quand même assez incompréhensible vu le contexte et leur formation, mais bon, on n’est pas à une incohérence près, je pense.

En tout cas, même si les auteurs nous présentent tour à tour les 12 que nous allons suivre, je trouve qu’à aucun moment ils ne sont creusés au point qu’on s’attache à eux. Ce ne sont pas les personnages qui m’ont fait suivre l’histoire mais clairement le concept. Je n’ai pas aimé Sarah, une vraie girouette. Je n’ai pas aimé son petit ami Christopher trop fleur bleue et innocent. Je n’ai pas aimé Chiyoko, trop lunatique. Je n’ai pas aimé Baitsakhan ni An, trop instables et fous. Par contre, j’aime beaucoup Jago, son humour, sa franchise, sa loyauté. J’aime aussi beaucoup Shari, qui est bien plus mature que les autres. Hilal m’intrigue pas mal lui aussi avec son côté pacifiste. Mais surtout ce sont les Kepler qui titille le plus ma curiosité. J’espère vraiment en apprendre plus sur eux au fil des tomes parce que là, ça reste très léger quand même.

Au niveau du déroulé de l’histoire. J’ai trouvé le début très long à démarrer. Avec ce choix de faire des chapitres très courts, de donner des noms vraiment particuliers aux personnages, de nous encombrer de données chiffrées ultra précises en permanence, l’immersion n’a pas été simple. Je m’emmêlais vraiment les pinceaux au début, mais une fois l’appel passé, j’ai été plongée dans l’action. Celle-ci ne nous quitte pas un instant. On se demande en permanence vers quoi, qui, où on se dirige. Seule déception, ce choix évident que font les auteurs de privilégier la candidate américaine et donc de ne suivre quasiment qu’elle, alors qu’en suivant plus les autres, on aurait eu une autre perspective du Jeu. Ce premier tome est consacré à la recherche de la Première Clé, celle de la Terre et même si j’ai aimé toutes les péripéties pour y arriver, j’ai aussi été déçue par le choix du lieu, tellement évident. Cela manque un peu d’imagination tout ça, même si je comprends que ça permet de toucher le maximum de gens.

En attendant, la fin était palpitante. Je ne m’attendais pas à un tel carnage, que l’un d’eux meure oui, mais les trois ?! Cela m’a donné très envie de lire la suite, qui risque d’être vraiment palpitante avec le chaos annoncé partout sur Terre.

Ma note : 15 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s