Livres - Romance / Romance historique

L’héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

couv62558674

Titre : L’héritière de Bellecombe

Auteur : Liz Carlyle

Editeur vf : Harlequin (Victoria)

Année de parution vf : 2016

Résumé : Être l’héritière d’un domaine majestueux et désargenté n’est pas de tout repos, mais lady Kate a l’habitude : depuis toujours, c’est elle la pragmatique de la famille. En revanche, s’occuper d’un inconnu qu’une chute de cheval a rendu amnésique est une autre affaire. A mesure que le mystérieux Edward retrouve ses forces, sa beauté virile ne manque pas d’éveiller les rumeurs. Kate doit prendre garde, car sa réputation et celle de sa sœur, qui doit bientôt se marier, pourraient bien en souffrir.
Dans une atmosphère intimiste, Liz Carlyle dépeint avec finesse les dilemmes d’une héritière aux prises avec ses nombreux devoirs.

Mon avis :

Deuxième titre que je teste dans la nouvelle collection d’Harlequin et celui-ci est bien plus réussi que le précédent (La perle rare de Laura Lee Guhrke). Cela doit tenir de l’auteur, Liz Carlyle, que je suis depuis un petit moment déjà. J’ai dû lire la plupart de ses titres sortis en français : la saga des Secrets dévoilés, L’ange nocturne, Mésalliance, Une nuit dans tes bras, Un baiser diabolique. Et en général, j’aime bien le grain de folie de l’auteur.

Ici, nous suivons les aventures de Kate, jeune baronne d’Allenay, qui a hérité du titre après la mort de son frère. Elle mène les rênes de son domaine d’une main de maître, mais elle se sent terriblement seule après ses fiançailles ratées avec un ami de la famille. Un beau jour alors qu’elle vient de se disputer avec sa jeune soeur, Nancy, qui souhaite épouser le pasteur du domaine, elle provoque la chute d’un beau cavalier. Devenu amnésique, celui-ci va passer sa convalescence à Bellecombe et les deux jeunes gens vont rapidement se rapprocher.

Ce que j’ai aimé dès le début de l’histoire, c’est la famille très singulière de Kate. Avec sa soeur, elles vivent à la campagne, abandonnées depuis toujours ou presque par leurs parents. Leur père était un coureur, un noceur et un parieur, leur frère aussi, et leur mère passe d’amant en amant et est très fantasque même si elle cache son vrai caractère derrière tous ces artifices. Nancy, la plus jeune des soeurs, est belle et a oublié d’être bête. Elle sait ce qu’elle veut et c’est la simplicité qu’elle recherche. Les deux soeurs s’entendent à merveille, ce que j’ai beaucoup aimé pendant cette lecture. De même, j’ai trouvé très agréable cette omniprésence des domestiques et amis de la famille. Ils forment tous un petit groupe très soudé qui m’a donné le sourire de bout en bout.

Bien sûr, la romance est aussi LE gros point fort de ce roman. La relation de confiance que tissent Kate et Edward pendant la convalescence de celle-ci est extrêmement touchante. J’ai adoré voir Edward flirter avec elle, la titiller et la chercher jusqu’à ce qu’elle craque. Le surnom de Déesse Vesta qu’il lui donne lui va à merveille. Edward la voit réellement telle qu’elle est : une jolie femme pragmatique, avec la tête sur les épaules, et un coeur gros comme ça. Il est de suite attiré par ses qualités, pressentant sûrement qu’il n’a jamais rencontré une femme pareille. Elle de son côté est séduite par son charme bien sûr, mais aussi par sa franchise et sa belle âme. Pourtant, elle ne sait rien de lui et même quand elle découvre qui il est vraiment, elle ne se laisse pas influencer. Elle reste persuadée que celui qu’elle a découvert est le vrai Edward et non le personnage public que les autres connaissent. J’ai beaucoup aimé la complicité et l’alchimie qui existait entre eux. Leur relation est belle et profonde, faite de compréhension et de confiance. La première partie est pétillante, la seconde (une fois qu’il retrouve la mémoire) plus émouvante et touchante. C’est une petite merveille à suivre, même les petites péripéties de la fin, très classiques dans ce type de titre, n’ont pas gâché mon plaisir.

Ma note : 16 / 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s