Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

I love you baby de Mikko Komori

aa8ccb61487d31827cd0507d8685670f

Titre : I love you Baby

Auteur : Mikko Komori

Editeur vf : Panini

Année de parution vf : 2016

Nb de tomes vf : 4 (série terminée)

Résumé du tome 1 : En raison de sa grande beauté et de sa grande timidité, la collégienne Mirei n’a pas le droit de sortir de chez elle après les cours. Ses amies, sa famille et le chemin de l’école, voilà à quoi se limite son quotidien. Un jour, elle rompt la promesse faite à sa mère et décide de prendre le train toute seule. Un homme commence à l’importuner mais elle est vite sauvée par un garçon si petit qu’il ne lui fait pas peur, un certain Tomo…

Mes avis :

Tome 1

Je me suis laissé tenter par cette série à cause de la couverture que j’ai trouvé très belle et du coup de crayon à l’intérieur qui est du même acabit. L’histoire, elle, est on ne peut plus classique : une fille belle et timide rencontre un jeune et beau garçon avec lequel pour une fois elle n’a pas peur. Bien sûr, tous les deux sont très mignons et naïfs. Ils avancent avec beaucoup de précautions et ne réalisent pas vraiment ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Leurs amis sont à leur image, amusants et plein de fantaisie. Mais comme il faut un obstacle, il y a celui de la famille de Mirei qui pour une raison inconnue ou en tout cas non explicite, lui interdit de sortir seule sauf pour aller et rentrer de l’école. Il faut donc qu’ils trouvent d’autres moyens de se voir. Pour le moment, je trouve ça très très superficiel, parce qu’entre autre on n’en connait pas la raison et qu’en plus on ne voit presque jamais les parents de Mirei. Mais il n’empêche que chaque chapitre donne envie de lire le suivant, que les dessins sont très jolis et comme c’est une série courte (4 tomes de prévus), je vais me laisser tenter et continuer.

Tome 2

Il y a peu d’avancée par rapport au tome précédent. Les deux héros sont toujours aussi mignons à suivre mais n’ont pas encore bien compris ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre même si leurs amis tentent de les aider. C’est amusant de les voir se tourner autant sans rien y comprendre mais ça en devient aussi lassant. De même, l’incompréhension fasse à l’interdiction de sortir seule de Mirei demeure. On aperçoit bien sa mère à un moment mais elle n’explique absolument pas le pourquoi du comment de la chose, c’est fort dommage parce que cela la fait passer pour une décision arbitraire du coup. En plus, Mirei essayait vraiment pour une fois d’aller de l’avant, de grandir, et d’oublier ses peurs, alors là elle la coupe dans son élan. Il faut espère que ça ne l’empêchera pas de poursuivre. Pour le prochain tome, j’aimerais vraiment avoir des explications là-dessus et voir les héros grandir et s’avouer leurs sentiments, parce que même si c’est une série courte il faudrait quand même qu’elle avance et qu’on ne passe pas 4 tomes à ressasser les mêmes choses.

Tome 3

Le début de cet avant-dernier tome m’a fait un peu peur. On continuait à y ressasser l’interdiction de sortir et de rentrer seule de Mirei. Sa mère, toujours aussi agaçante, continue à ne pas fournir la moindre explication. Bref, on tourne en rond de ce côté-là. Mais Mirei, elle, avance et grandit. Elle décide de prouver à sa mère qu’elle a tort de la couver en prenant les devant et en lui désobéissant. Je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure méthode. On passe ainsi plus de la moitié de ce volume à s’intéresser à cette question et à voir Mirei ressasser les moments qu’elle a passés avec Tomo sans voir ce dernier. Heureusement qu’il apparait enfin dans la dernière partie pour qu’on retrouve un peu le côté romantique de l’histoire. 6 mois ont passé depuis leur dernière rencontre et ils ont bien changé tous les deux. Ils sont se réhabituer l’un à l’autre, ne pas avoir peur des changements qui se sont opérés chez eux. C’est fait avec beaucoup de délicatesse et c’est très mignon à voir. Tomo a bien changé mais il est resté le même gentil garçon un peu naïf et j’ai été ravi qu’il force un peu la main à Mirei pour continuer à la voir. Elle, elle est tellement négative que j’ai été surprise de la voir dire tout ce qu’elle avait sur le coeur pour aussi faire avancer les choses. Mirei et Tomo ont donc bien évolué et il me tarde de lire le dernier tome de leurs aventures en espérant avoir aussi enfin des explications de la mère psychorigide de Mirei.

Tome 4

Nous voilà déjà arrivé au dernier tome de la série. Celui-ci conclut joliment la série, répondant à chacune des questions que j’avais pu me poser et montrant une jolie évolution des personnages. Ainsi, à travers ces derniers chapitres voit-on Mirei continuer à grandir et s’affirmer. Le chemin n’est pas facile, elle doit être forte face à sa mère et elle doit combattre sa nature qui la pousse à renoncer pour faire plaisir à cette dernière, mais elle trouve quand même la force de le faire, notamment grâce à Tomo. En effet, depuis le début, celui-ci est un modèle pour elle. Il lui montre l’exemple et lui donne la force et le courage d’être honnête envers elle-même et de se montrer un peu plus égoïste pour avoir enfin la vie qu’elle souhaite. Tomo a bien grandi lui aussi et même s’il est un peu plus en retrait dans l’ensemble, c’est un beau personnage. J’ai aimé le voir lutter pour devenir meilleur, j’ai aimé le voir prendre conscience peu à peu de ses sentiments, puis attendre Mirei qui n’était pas encore prête, et enfin le voir oser la pousser dans ses retranchements. L’évolution de leur relation même si elle m’a agacée de part sa lenteur était mignonne à voir. Il ne faut pas oublier que ce ne sont que des collégiens japonais et qu’ils sont encore bien jeune, ce que l’auteur nous rappelle ici. Du côté des adultes, on voit enfin le père de Mirei qui me semble bien sympathique et surtout qui est là pour calmer le jeu. On comprend mieux les motivations de la mère ici et finalement elle n’est pas l’horrible sorcière que je croyais mais une femme qui a été blessée et a eu très peur autrefois. J’ai trouvé que c’était présenté avec beaucoup de bienveillance et j’ai vraiment apprécié ça.

Après le titre n’a rien d’extraordinaire, c’est une romance assez classique mais la mangaka a su se faire remarquer par son superbe coup de crayon, ses bonnes idées et son traitement tout en douceur de l’évolution des personnages. J’aimerais donc retenter l’expérience avec un titre plus récent.

Ma note : 13,5 / 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s