Séries Tv - Films

Visionnages de la semaine – 20

89197bbb-8d92-4bc1-955b-a6e9b7c15b3d

Une petite semaine tranquille finalement. Je pensais regarder beaucoup plus de choses maintenant que plusieurs séries ont vu leur saison se terminer, mais au final je n’ai testé que le premier épisode d’une série dont je vous reparlerai plus tard. Côté films, j’ai adoré Au coeur de l’océan mais j’ai été plus mitigé sur mes autres visionnages. J’espère avoir une meilleure semaine la prochaine fois.

Catégorie Films

Il y a des films où des les premières minutes on sait qu’on va passer un bon moment, ce fut le cas de celui-ci. J’ai beaucoup aimé à la fois l’histoire et les personnages d’Au coeur de l’océan. La narration de Ron Howard toute en force tranquille m’a plu. Je ne me suis pas ennuyée un moment, alors que suivre des baleiniers n’est franchement pas ma tasse de thé, mais il a un vrai talent pour rendre cela intéressant. De plus, les images sont de toute beauté et le cachalot qui vient tout bouleversé est fascinant. J’ai aimé chaque moment de l’histoire : la préparation de l’expédition, celle-ci, le naufrage et le long retour vers la terre ferme. C’est un très bon film.

Un film avec un bon scénario et d’excellent acteur mais qui souffre malheureusement d’un montage maladroit et de nombreuses longueurs qui font trop souvent retomber la pression créée. La première partie est bien fichue, on sent bien la tension érotique monter entre Nicholson et Lange mais dès qu’ils cèdent lors d’une scène de sexe mémorable, le soufflet retombe. Leur histoire est sans intérêt car pas assez développée. Leur idée ensuite de se débarrasser du mari est bien vu mais cela prend trop de temps et l’enquête qui sent est barbante, dommage.

Un film agréable à suivre, bien incarné et bien filmé mais dans lequel je ne suis jamais vraiment rentrée. Le mouvement anarchiste ne me parle pas du tout. Du coup, suivre le flic qui s’y est infiltré m’a laissée froide surtout qu’on ne voit qu’un tout petit pan de ce mouvement au final et que je ne suis pas sûre que ce soit le plus représentatif. Ça se laisse donc regarder sans déplaisir mais sans plaisir non plus malgré les bonnes prestations de Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos.

J’avais tellement entendu de bien sur ce film que je pensais adorer et ce fut le contraire. J’ai eu beaucoup de mal avec les choix du réalisateur. Les plans en slow motion et la surutilisation du quatrième mur m’ont profondément agacé. Je déteste quand le héros s’arrête en pleine action pour faire son introspection ou nous parler. En plus, c’est ultra vulgaire et bas de front niveau langage et humour, tellement que c’en devient lourd. C’est dommage parce que j’aime bien Ryan Reynolds et Morena Baccarin. La B.O est super sympa aussi. Le concept original est plaisant et en plus il se rattache aux X-Men que j’adore. Bref, y avait de quoi faire un bon film mais au final seul le dernier combat m’a plu.

Catégorie Séries Télé

Mon Dieu quel épisode et quelle fin encore ! Je trouve que la série gagne vraiment en intensité. L’histoire du couple Claire-Jamie se mêle de mieux en mieux avec celle de la préparation de la révolte jacobite. J’ai beaucoup aimé le jeu que joue Jamie dans cet épisode où il fait tout pour ruiner le prétendant au trône et le Comte de Saint Germain par la même occasion (que je le déteste celui-là). Je suis ravie également que Murtagh soit désormais au courant du secret de Claire, il pourra ainsi d’autant mieux les aider et comprendre Jamie pour qui ce n’est vraiment pas facile. Au passage, la résolution qu’il a prise lors du dernier épisode est superbement expliquée ici lors de la promesse qu’il demande à Claire de faire. Leur couple est de plus en plus beau, je trouve. C’est pour que j’ai trouvé la fin de l’épisode d’autant plus poignante, avec Claire qui est en train de perdre ce qui lui est le plus cher pendant que Jamie se bat. D’ailleurs, j’ai peur de comprendre la raison de ce duel et j’espère bien me tromper parce que si c’est aussi sordide que je le crois, j’ai peur pour Fergus, personnage que j’ai appris à apprécier et qui m’amuse tellement quand il est avec des adultes.

Encore un sacré épisode ! Dans cette saison, les choses avancent très rapidement par rapport aux précédentes, je trouve. D’abord, je ne m’attendais pas à ce que Sansa rejoigne si vite Jon et qu’elle lui fasse changer ses plans, mais je suis bien contente de les voir s’allier pour attaquer Ramsay et reprendre le Nord. Du moins c’est ce qu’ils devraient faire, je l’espère. Parce que ce type est un vrai cinglé, comme le montre le sort qu’il a réservé à la sauvageonne de Rickon. De même, je ne m’attendais pas à la fin de l’épisode à voir Daenerys prendre le pouvoir sur les Dothrakis d’une façon aussi spectaculaire. Pour une fois, j’ai adoré ! A côté, il y a des choses bien plan plan dans l’épisode, comme les négociations de Tyrion (qu’est-ce que je m’y ennuie alors que d’habitude j’adore le personnage) ou l’attaque que mijotent Cersei et Jaime pour se débarrasser du High Sparrow (tellement prévisible). Mais l’ensemble fonctionne super bien et on n’a l’impression de ne pas voir le temps passer. En plus, il y a plein de petits moments sympas aussi dans l’épisode comme les retrouvailles Jon-Sansa, le nouveau prétendant de Brienne qui lui fait de l’oeil, Tyrion qui joue les sages et dont les citations sont reprises, les retrouvailles entre Théon et sa soeur, la discussion entre Maegery et Loras, … Mon seul regret : l’absence de Bran et de ses visions.

Je n’ai pas trop compris l’intérêt de ce double épisode. Henry qui veut faire disparaitre la magie, c’est pas crédible et ça fait très crise d’adolescent, de même que la fuite avec sa copine. L’apparition en guest-star du Docteur Jekyll et de Mr Hyde était aussi sans intérêt au fond même s’il a récupéré Belle et fait chanter Rumple. Celui-ci semble avoir été désigné pour être le nouveau méchant de la prochaine saison, de même que l’Evil Queen détachée de Regina, bof… On dirait vraiment un épisode fait pour combler les 2 épisodes restant de la saison et où chaque fan est content de voir son personnage, mais ce n’est plus on cas. Je ne sais pas encore si je regarderai la prochaine saison vu le niveau de celle-ci :/

Encore un épisode mou les trois quarts du temps et qui ne se réveille que vers la fin. L’affrontement à distance avec Zoom est assez peu intéressant, il manque d’intensité. Idem pour celui avec la Black Canary d’Eath II (j’ai eu peur qu’ils la fassent revenir d’ailleurs ><) qui est assez plat et dont la fin est évidente pour tous. Par contre, j’aime toujours autant Cisco et ses visions qui risquent de donner un bon final s’ils savent les exploiter correctement. De même, le retour de Zoom dans les toutes dernières minutes, même s’il prête à sourire, les réveillent bien, notamment Barry qui se sentait tout puissant et tout content dans cet épisode. Là, Zoom le remet bien en place.

En regardant cet épisode, j’ai l’impression bizarre d’avoir loupé pas mal de choses dans celui d’avant, alors soit il était particulièrement nul et le réveil qui s’opère ici me le fait remarquer, soit vraiment j’ai dormi devant lol En attendant dans cet avant-dernier épisode, j’ai retrouvé des éléments d’Arrow que j’aime bien : de jolis combats, une réflexion sur les motivations profondes de Darkh (ou pas, allez savoir), Malcom qui fait encore la girouette, Felicity et son père qui jouent les hackers et son collègue geek qui m’a fait bien rire. Bref, j’ai passé un bon moment. J’ai été ravie qu’ils se rappellent enfin de Théa mais j’ai été moins fan des problèmes familiaux des Smoak et du fait de mettre la mère dans la confidence. Le dernier épisode s’annonce sympa mais la série tourne clairement en rond avec Starling City encore en péril.

Bon finalement, le final est moins pire que je le pensais. Je l’ai trouvé assez immersif et il avait la bonne idée de conclure pas mal d’intrigues entamées dans la saison. Par contre il n’y avait pas vraiment de surprises. Je m’attendais à ce que Clarke prenne la puce et c’est arrivé. Je m’attendais à ce qu’elle revoie Lexa grâce à elle et ce fut le cas mais que les retrouvailles furent belles ! J’ai adoré l’utilisation qui a été faite du monde parallèle où elles se retrouvent. J’ai adoré revoir Lexa se battre, elle a trop la classe et leurs adieux étaient poignants ! Du côté des autres, j’étais contente de voir Bellamy et Octavia travailler ensemble. Le discours de Bellamy était touchant mais pas entièrement convaincant non plus, alors que la réaction d’Octavia vis-à-vis de Pike a été bien plus logique. Il a eu le sort qu’il méritait. Sinon, j’ai aussi aimé le rôle de Murphy ici, il redore son blason. Au contraire, j’ai été saoulée par la mère de Clarke et Marcus, c’était beaucoup trop gnian gnian. Du côté de l’intrigue, la rencontre Clarke-Allie et la créatrice de celle-ci était prenante. On a appris plein de choses et j’ai aimé que l’histoire ne s’arrête pas là et qu’il reste encore des problèmes à régler pour la prochaine saison même si ça fait un peu surenchère.

Je ne vais pas du tout être objective sur cet épisode parce que j’ai retrouvé plein de choses que j’aimais autrefois chez Greys et que je n’avais pas retrouvé depuis un moment. J’ai adoré voir à nouveau Meredith sourire et rentrer dans la danse de la séduction avec un homme (Riggs). J’ai adoré la voir se réconcilier avec Amelia et entrer dans la douce folie de celle-ci pour la soutenir, même si bien sûr elle ne reformera jamais le duo qu’elle formait avec Christina. J’ai d’ailleurs adoré la petite scène où elles s’enfuient sous le regard médusé de Weber lol J’ai aussi beaucoup aimé apprendre les raisons du refus de Jo et j’ai trouvé DeLuca adorable. Quel dommage qu’Alex pète un câble même si ça se comprend. Il mérite vraiment d’être heureux lui aussi. Enfin, j’ai beaucoup aimé la façon dont le couple de Ben et Bayley se reforme, c’était très beau, j’avais la larme à l’oeil. Pour terminer, j’ai trouvé que pour un final, c’était plus sobre (si je peux dire) que d’habitude malgré la césarienne de sauvage qu’a subite Kepner. Bref, un très bon épisode comme on n’en avait pas vu depuis un moment.

Episode assez sympa qui présente à nouveaux les expériences menaient à Arkham. J’ai bien aimé faire la rencontre de Gueule d’Argile, ça promet bien pour la suite maintenant qu’il a la tête de Gordon. Je suis intriguée par le retour de Fish et en même temps agacée, j’aurais préféré que ce soit quelqu’un d’autre. Je suis aussi intriguée par la femme au masque qui parle avec le savant fou. Par contre, j’ai trouvé assez bof tous les passages avec Selina et son ancienne amie, de même que ceux de Bruce avec l’ancien ami de son père. Heureusement, Alfred, lui, a toujours autant la classe !

Encore un bon épisode, décidément ils savent mieux débuter et conclure les saisons que les remplir… J’ai aimé voir Klaus et sa famille bien en difficulté et ne pas s’en sortir. J’ai adoré revoir Rebecca qui est vraiment l’un des meilleurs personnages de la série avec Elijah. Celui-ci a même eu son petit moment de bonheur avec Hayley (j’étais toute contente ><) même si ça n’a pas duré et que les remords sont vite arrivés. La réaction de Marcel à la trahison qu’il a subi est d’ailleurs compréhensible même si complètement exagérée mais ça couvait depuis tellement longtemps. J’ai été triste pour Klaus qui s’en prend plein la poire alors qu’au final il n’y est pour rien. Il endosse tout et se sacrifie même pour le bien de sa famille, chapeau. Du coup, j’ai aimé voir toute la famille réunie et s’organisant pour atteindre le même but : survivre. Chacun joue bien son rôle pour y parvenir et le petit monologue de Klaus à la fin explique bien la confiance qu’il place en Hayley et qu’elle a su se gagner. Du coup, alors que je n’étais pas emballée pour voir la suite, les deux derniers épisodes m’ont fait changer d’avis ^^

Une fois de plus, j’ai beaucoup aimé la façon dont la vie perso et sentimentale d’Alex se mélange avec le cas qu’elle traite cette semaine. C’est vraiment agréable de ne pas juste avoir des cas comme ça, mais que ce soit des cas qui ont une histoire, un lien avec son passé et qui lui permettent d’avancer dans sa vie actuelle. J’ai aimé la franchise et le courage dont elle a fait preuve dans cet épisode aussi bien vis-à-vis de Pierce qu’avec son jeune patient. La réaction de celui-ci est compréhensible parce qu’il tient vraiment à elle et que c’est un chouette type. Quel dommage qu’il soit si honnête et franc !

Bons visionnages à vous aussi. A la semaine prochaine.

clap-de-fin-i-love-cinema-potzina

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s