Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Chroniques de Lapicyan de Linco

news-chroniques-de-lapicyan

Titre : Chroniques de Lapicyan

Auteur : Linco

Editeur vf : Glénat (shojo)

Année de parution vf : 2016

Nb de tomes vf : 1 (en cours)

Résumé du tome 1 : Dans le royaume de Lapicyan, esprits de la nature et humains vivaient en bonne entente… Jusqu’au jour où ces derniers, éblouis par les splendides gemmes créées par les esprits, décident de les décimer. Sui, mi-humaine, mi-esprit, a grandi dans un village reculé du royaume, à l’abri de ces conflits. Cependant, sa rencontre avec Ruri, un puissant esprit de l’eau, bouleverse son existence tranquille. Partant à la recherche de ses origines, la jeune fille se retrouvera engagée malgré elle dans une aventure qui déterminera l’avenir de ce monde…

Mes avis :

Tome 1

Cette série sera courte, elle est prévue en 3 tomes et cela se ressent d’emblée dans la narration et la présentation de l’univers qui ne trainent aucunement en longueur. On rentre très vite dans le vif du sujet.

On est vite pris par la quête de Sui et on comprend bien dans quel monde elle vit. Celui-ci est peuplé de créatures magiques qui sont à nouveau traquées par le nouveau roi pour le pouvoir que renferme leur corps : les gemmes. J’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage du titre, le monde dans lequel vit Sui me fait rêver et en même temps on est dans la fantasy la plus classique qui existe. Il n’y a pas de surprise dans le déroulement de sa quête, on passe par les étapes traditionnelles : découverte des personnages, alliance avec un être magique, découverte des origines de Sui, départ à la recherche d’un parent, rencontre avec d’autres êtres persécutés pour se rendre compte de l’ampleur du problème, participation au mouvement de révolte, découverte du lieu de détention du parent disparu et du rôle de celui-ci dans les problèmes politiques d’alors.

Vous l’aurez compris, on va droit à l’essentiel, on ne perd pas de temps en route, l’univers est vite présenté mais facilement compréhensible. Les personnages sont à peine ébauchés, on ne s’attache pas forcément à eux parce qu’ils ne sont pas creusés. C’est surtout un joli titre (les dessins sont magnifiques quoique les planches font bien vides parfois) qui nous offre une bonne dose de dépaysement et d’aventure !

Ma note : 14 / 20

 

Publicités

2 commentaires sur “Chroniques de Lapicyan de Linco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s