Séries Tv - Films

The Knick

theknick

Titre : The Knick

Une série créée par Jack Amiel et Michael Begler

Pays : Etats-Unis

Genre : Médicale, Drame, Histoire

Avec : Clive Owen, Andre Holland, Jeremy Bobb, Juliet Rylance…

Durée des épisodes : 52 min

Statut : 2 saisons de 10 épisodes (renouvelée)

Histoire : Le staff de l’hôpital Knickerbocker de New York, des chirurgiens aux infirmières, doit repousser les limites de la médecine au début du 20ème siècle, à une époque où le taux de mortalité a soudainement augmenté et où les antibiotiques n’existent pas encore… 

Watch-The-Knick-Streaming

Mon avis :

Cette série sur les débuts de la médecine me tentait beaucoup et à juste titre. J’ai aimé découvrir toutes les avancées médicales qui apparaissent dans la série. C’est fascinant de voir les médecins d’alors tâtonner ou foncer sans connaître le résultat. Les expériences et recherches qu’ils font sont tellement aléatoires. C’est tantôt glauque, tantôt répugnant mais toujours palpitant. J’ai eu plus de mal avec les personnages et leurs petites histoires par moment. La plupart sont quand même assez antipathiques surtout le chef toxico et sa petite infirmière naïve qui l’aide bien dans la saison 1. Les jeunes assistants manquent de carrure au début. Seul le médecin noir m’a vraiment plu de suite parce que même s’il est à fond dans la recherche, il conserve une certaine éthique et a du caractère. J’ai aussi beaucoup aimé la none qui fait avorter les femmes qui le désirent, un scandale à l’époque, et l’ambulancier qui l’aide tout en étant comme chien et chat avec elle. Les décors eux sont très réussis et permettent de plonger avec plaisir dans cette période de l’histoire. On sent qu’il y a eu une vraie intention ici à ce que ça fasse réaliste et c’est réussi !

Lors de la saison 1, on découvre les personnages, leur famille, mais les histoires restent souvent assez déconnectées si ce n’est leur petite histoire personnelle qui n’est pas des plus palpitantes même si c’est bien romancé. J’aurais préféré un fil rouge sur une de leurs découvertes par exemple. L’ensemble est sympathique à suivre mais moins prenant que la saison d’après.

The-Knick-Season-2-Finale-02

Dans la saison 2, toujours pas vraiment de fil rouge à part la construction du nouvel hôpital, mais comme les histoires sont mieux romancées, on sent plus la continuité entre les épisodes. Il y a des cas qui deviennent réguliers. Tackerie n’est plus avec son infirmière et étudie plutôt comment soigner les addictions, je le préfère ainsi. Il est bien plus intéressant quand il n’est pas rongé par ses démons. Ses condisciples gagnent en maturité et s’imposent plus même si ce n’est pas toujours dans le bon sens. On s’intéresse toujours à la recherche médicale et on voit apparaître des techniques dont on a entendu parler dans nos chères séries modernes, voire des théories que l’on connait bien (ah l’eugénisme, quelle horreur !). Cela créé un mélange bien prenant. Enfin, j’adore la relation qui se développe entre Hary, l’ancienne nonne, et son ambulancier même si je n’avais pas vu venir un certain retournement les concernant. De même, j’ai trouvé l’histoire de Cornelia et son frère très intéressante cette saison et j’ai eu bien peur pour eux.

Maintenant avec un final comme il y a eu, j’attends la suite avec impatience !

Ma note : 15 / 20

at-the-knick-bloody-shoes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s