Livres - Fantasy

Les Salauds Gentilshommes de Scott Lynch

couv46497110  couv69904764-gif  couv47367401

Titre : Les salauds gentilshommes

Auteur : Scott Lynch

Editeur vf (poche) : J’ai lu

Année de parution vf (poche) : Depuis 2013

Nombre de tomes : 3 (en cours)

Résumé du tome 1 : On l’appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L’autre moitié pense qu’il n’est qu’un mythe. Les deux moitiés n’ont pas tort. En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l’épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n’en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu’une mystérieuse menace plane sur l’ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire…

Mes avis :

Tome 1 : Les mensonges de Locke Lamora

Voici un titre de fantasy qui change un peu de la production habituelle. Avec ce titre, Scott Lynch mélange allègrement les mondes de la magie et des voleurs/arnaqueurs, le tout dans un univers très marqué avec cette ville populeuse de Camorr qui est l’un des héros de l’histoire.

Dans ce titre, c’est vraiment l’ambiance qui m’a marquée. J’ai adoré le côté sale, violent et tordu de Camorr, une ville aux allures très Renaissance pour moi. J’ai aussi adoré suivre une troupe de voleurs et d’arnaqueurs le tout avec une légère pointe de magie. En effet, on pourrait presque oublier qu’on est dans un roman de fantasy tant la magie est au final peu présente sauf avec le Mage et son Faucon. Mais l’ambiance n’est pas la seule chose qui m’ait plu, j’ai aussi beaucoup aimé les personnages avec leur côté mauvais garçon prêts à jouer de mauvais tours mais n’ayant pas mauvais fond. Ils ont un petit côté Gavroche, je trouve, qui me plaît bien et surtout ils sont super filous. Bien sûr, Locke est l’un de mes préférés avec ses tours qui finissent toujours mal et son grand sens de l’amitié. J’ai aussi beaucoup aimé son ami Jean avec qui il forme un joli duo. Les frères Calo et Galdo m’ont plus par leur bonhommie, de même que le petit Moucheron, jeune apprenti qui voulait faire son trou. Ils formaient un joli groupe d’arnaqueurs où chacun avait sa place et son rôle à jouer. Scott Lynch a aussi eu le talent d’introduire des personnages secondaires intéressants et charismatiques, telle que l’Araignée, le père Chain, le Roi Gris ou Barsavi.

Et heureusement que j’ai accroché aux personnages parce que cela a été plus compliquée du côté de l’histoire. J’ai vraiment eu l’impression pendant les deux tiers du volume que celle-ci ne décollait pas. Il faut dire que le choix de la narration qui entrecoupe l’histoire de nombreux flashback n’aide pas celle-ci à accéder à son rythme de croisière. L’auteur ne donne pas un rythme punchy à son histoire mais la laisse avancer tranquillement à son rythme, le temps que tous les événements se mettent en place. Le choix du sujet est assez osé et est plutôt bien traité mais il aurait vraiment pu être casse-gueule. Heureusement il s’en sort plutôt bien en dynamisant la fin de son tome, ce qui m’a donné envie de lire la suite. J’ai beaucoup aimé au final la façon dont Locke et ses acolytes jouaient leurs tours aux nobles de Camorr et j’ai également apprécié les pans du passé de Jean et Locke qu’on a découvert. Je suis même curieuse d’en apprendre plus sur la grande histoire d’amour de Locke dont on nous a parlé à de nombreuses reprises tout en conservant le mystère. Je suis aussi intriguée de découvrir ce qu’ils vont bien trouver à faire par la suite après ce qu’il leur arrive à la fin de ce premier tome où j’ai trouvé courageux de la part de l’auteur d’aller jusque là.

Les Salauds Gentilshommes fut donc une lecture un peu chaotique mais dont l’originalité, le potentiel et la sympathie des personnages m’ont plu. J’ai aussi aimé la plume de l’auteur et son univers et je suis curieuse de lire la suite.

Ma note : 16 / 20

PS/ Je suis fan des couvertures de l’édition poche où chacune semble donner le ton mais la première reste ma préférée avec son côté Venise de la Renaissance ^^

 

Publicités

2 commentaires sur “Les Salauds Gentilshommes de Scott Lynch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s