Livres - Illustrations / BD

Culottées de Pénélope Bagieu

c0sv7vtxuaqml0f

Titre : Culottées – Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent

Auteur : Pénélope Bagieu

Editeur : Gallimard – Bande dessinée

Années de parution : 2016-2017

Nombre de tomes : 1 / 2 (le 2e est prévu pour janvier 2017)

Résumé : Quinze récits mettant en scène le combat de femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Margaret, une actrice hollywoodienne, Agnodice, une gynécologue de l’Antiquité grecque qui se fit passer pour un homme afin d’exercer sa profession, Lozen, une guerrière et chamane apache, etc.

Mes avis :

Tome 1

J’ai connu Pénélope Bagieu il y a des années de ça à travers son blog BD et depuis je suis ses publications de Joséphine à California Dreamin’ en passant par Cadavre Exquis. J’ai donc été ravie de découvrir qu’elle s’embarquait dans un nouveau projet avec les Culottées, un ensemble de petits récits qui paraissaient chaque semaine sur le site du Monde.

Si le format sur le site était parfois peu agréable à lire (je trouvais certains récits très longs), cela passe bien mieux avec le format livre et en plus Pénélope nous offre en bonus une double page couleur à la fin de chaque histoire. J’ai donc beaucoup aimé ma lecture / relecture de ces 15 récits de femmes qui n’en font qu’à leur tête. L’objet livre est de toute beauté avec sa couverture turquoise et les reflets rouge cuivré des portraits de ses femmes. Le papier est de qualité et le grand format permet de mettre en valeur les dessins de l’artiste. J’ai tout particulièrement aimé les doubles pages couleur qui illustrent bien le nouveau style graphique de Pénélope, très vif, coloré, sorte de revisite du pop art américain avec ses jeux de découpages et de couleurs.

Du côté des histoires, il n’y a pas vraiment de surprise. Nous suivons le récit de la vie de ces 15 femmes hautes en couleurs. Certains sont plus long que d’autres mais tous sont marqués par leur détermination à faire évoluer le monde. Certains m’ont aussi plus intéressés que d’autres, parmi mes préférés, je retiens les portraits de Nzinga (Reine du Ndongo), Margaret Hamilton (Actrice terrifiante), Annette Kellerman (Sirène), Delia Akeley (Exploratrice), Tove Jansson (Peintre, créatrice de trolls), Agnodice (Gynécologue), Giogina Reid (Gardienne de phare), Christine Jorgensen (Célébrité) et Wu Zetian (Impératrice). J’en connaissais déjà certaines, d’autres étaient de parfaites inconnues, mais j’ai aimé découvrir la vie de chacune d’elle. Ce n’est pas une oeuvre hagiographique mais juste le récit simple de leur vie et de ce qui fait qu’elles sortent de l’ordinaire.

Mon seul regret, c’est qu’il n’y ait pas un appareil critique qui accompagne chacune d’elle avec un petit texte d’historien ou bien des références bibliographiques, ça aurait été alors parfait.

Ma note : 16 / 20

Pour ceux qui souhaitent admirer le travail de Pénélope (désolée pour la pauvre qualité des photos ><) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 commentaires sur “Culottées de Pénélope Bagieu

  1. J’ai pu feuilleté une fois ce livre en librairie, il m’avait pas mal intriguée. Mais je suis pas certaine que j’apprécierais.. :/
    ça m’a l’air d’être une lecture engagée dans la cause du féminisme et j’ai un peu de mal, selon les sujets et la façon dont c’est traité. ^^’

    Aimé par 1 personne

    1. C’est effectivement féministe de par son sujet mais il n’y a aucun prosélitisme. Si tu veux te faire une idée, passe sur le blog hébergé par Le Monde dont j’ai mis l’adresse en lien, en haut. Tu pourras y lire quelques histoires mais ce n’est pas hyper agréable comme format ^^!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s