Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Flying Witch de Chihiro Ishizuka

flying-witch_328c  flying-witch-l0

Titre : Flying Witch

Auteur : Chihiro Ishizuka

Editeur vf : Nobi Nobi

Année de parution vf : Depuis 2017

Nombre de tomes vf : 3 (en cours)

Résumé du tome 1 : À son entrée au lycée, la jeune Makoto quitte la région de Tokyo pour le nord-est du Japon. Hébergée chez ses cousins Kei et Chinatsu, elle découvre les petits plaisirs d’une vie plus proche de la nature, où le temps semble s’écouler plus doucement. Mais le quotidien à la campagne ne s’annonce pas de tout repos pour autant, car Makoto est aussi une apprentie sorcière un peu étourdie !

Mes avis :

Tome 1

Flying Witch est le premier manga que je lis chez Nobi Nobi. Je n’avais pour l’instant découvert que des albums jeunesse chez eux. Pour l’occasion ils se sont associés avec Pika et cela se sent dans la fabrication très soignée du livre.

Dans un premier temps quand j’ai ouvert ce titre, j’ai eu un peu peur de ne pas aimer. Je trouve en effet le dessin assez pauvre et trop formaté « anime » pour moi. J’ai du mal avec un trait aussi simple et sans personnalité. De plus, les décors sont assez peu nombreux et ça donne souvent des cases bien vides. Aïe, aïe. Mais malgré tout, peu à peu, je me suis laissée apprivoiser par l’histoire de Makoto, une jeune sorcière, partie vivre chez sa tante et son oncle, pour devenir indépendante.

Flying Witch est donc avant tout un titre d’ambiance et non un « beau titre » bien dessiné qui attirera l’oeil. Ainsi, j’ai aimé dès le début le décalage entre les présupposés pouvoirs de Makoto et la vie moderne et sans histoire de ses cousins. On le voit d’autant mieux que sa jeune cousine n’était absolument pas au courant que les sorcières existaient et a été bien surprise. C’était amusant de voir ce décalage se reproduire avec une copine de son cousin. Et puis, par la suite, on voit Makoto s’intégrer dans leur vie quotidienne, aller au lycée, aller faire des courses… Mais il y a toujours des petites touches de magie qui sont le bienvenue comme son familier, le livreur de printemps ou sa grande soeur, sorcière elle aussi. C’est frais et sans chichi. J’ai souvent souri et parfois rigolé devant les situations cocasses dans lesquelles elle se met.

J’ai peut-être juste une petite déception, en plus dessins, c’est qu’il n’y ait pas plus de magie. Makoto n’utilise presque pas ses pouvoirs dans ce tome si ce n’est pas voler brièvement sur son balai et invoquer une nuée de corbeaux. Ça fait peu. De plus, contrairement à ce que je pensais, ça ne fait pas du tout penser à Kiki la petite sorcière de Miyazaki. On a bien une trame de départ identique mais comme personne ne sait que les sorcières existent ça change bien les choses et il n’y a pas non plus la même douceur que dans le film.

Flying Witch reste tout de même un titre frais et sympathique, une sorte de tranche de vie avec une pointe de fantastique, que je suivrai avec plaisir.

Tome 2

Dans ce deuxième tome, on continue à suivre les petites aventures de la vie quotidienne de Makoto. On découvre la vie à Aomori avec elle, que ce soit la cueillette et la cuisine de légumes sauvages ou les fêtes qui s’y déroulent au printemps. C’est mignon tout plein et très instructif mais malheureusement c’est aussi assez plat. On sent très vite que l’histoire, les personnages et même le cadre manque de profondeur. On reste donc avec un titre à ambiance qui a peu d’envergure et qui peut plaire mais très vite lasser également parce qu’il ne s’y passe pas grand-chose. La magie intervient toujours aussi peu sauf à travers les tours de la soeur de Makoto qui bien souvent se retournent contre ceux qui lui avait demander d’y goûter. Je ne sais pas si je vais continuer longtemps la série si le concept n’évolue pas parce que 5 tomes (c’est le nombre qu’il y a actuellement au Japon) sur le même schéma, c’est long…

Tome 3

J’ai retrouvé avec plus de plaisir ce petit manga tranche de vie avec sa touche de fantastique apporté par nos amies sorcières. Si le schéma est toujours le même, il reste agréable. Ici, j’ai apprécié découvrir de nouveaux lieux et personnages. J’ai aimé le concept du salon de thé caché pour les sorcières et les propriétaires sont diablement sympathiques. J’ai aussi aimé le chapitre consacré à la baleine volante qui a autrefois été le siège d’une vraie civilisation à part entière. Si les histoires restent assez décousues les unes par rapport aux autres, j’ai su apprécier les petits moments qu’elles offraient dans ce tome et c’est déjà beaucoup.

Ma note : 14,5 / 20

Publicités

6 commentaires sur “Flying Witch de Chihiro Ishizuka

  1. Oh, ça m’interpelle !! Moi qui viens de quitter la ville pour la campagne, et qui (re)découvre, je me dis que ça peut être chouette 😀
    Après, ce genre de dessin, j’adore 😛 Le style « animé » que tu l’as me convient totalement 😀 Ce que je redoute, c’est la présence de la magie :O Personnellement, j’aurai carrément préféré qu’il n’y en ait pas, parce que ça me fait un peu penser à « Kiki, la petite sorcière » :/
    Mais allez, je le mets dans ma wish parce que là, vraiment, tu m’as rendue curieuse 😉
    Bisous !

    Aimé par 2 people

  2. Oh non, c’est dommage qu’il y ait déjà de la perte de vitesse avec le tome 2 ! 😦
    Tiens, ça me fait penser à Barakamon, j’sais pas si tu l’as lu. Le premier tome était chouette, dépaysant, et puis dès le deuxième c’était des situations comiques à répétition, qui veulent juste nous prouver qu’entre la ville et la campagne, y’a un écart :/ Heureusement que parfois la calligraphie est remise en avant, parce que sinon j’aurai très vite abandonné …
    Mais j’ai abandonné quand même xD
    Bon, je te rassure, j’ai toujours très envie de lire le tome 1 de « Flying witch » 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s