Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Ajin de Gamon Sakurai

Titre : Ajin

Auteur : Gamon Sakurai

Editeur vf : Glénat (seinen)

Années de parution vf : Depuis 2015

Nombre de tomes vf : 9 (en cours)

Résumé du tome 1 : Renversé par un camion en rentrant de l’école, le jeune Kei meurt sur le coup. Mais quelques instant plus tard, il ressuscite mystérieusement. Dès lors, sa vie de lycéen bascule. Une étrange organisation gouvernementale tente par tous les moyens de le capturer afin de mener des expériences scientifiques sur lui. Rapidement, il apprend qu’il n’est pas le seul être dans cette situation périlleuse, et qu’il semble être ce que certains nomment un “Ajin”. Personne ne sait exactement comment ils sont apparus ni pourquoi ils existent. Mais les services spéciaux du gouvernement sont prêts à user de tous les moyens pour le découvrir, car rien à leurs yeux n’est plus dangereux pour l’humanité… qu’un être immortel !

Mes avis :

Tome 1

Voici encore un nouveau titre que je teste suite à plusieurs recommandations. Si le dessin n’est pas à la hauteur de ce que j’attendais d’un seinen, l’histoire, elle, commence sur les chapeaux de roues et est très intrigante dès le début. On sent vite que l’auteur a créé un univers assez unique mais typiquement japonais dans ses influences ce qui retient l’attention.

En effet, le concept même des Ajin rappelle beaucoup celui des shinigamis mais aussi celui des fantômes si chers à l’univers fantastique japonais. Dans ce premier tome, nous commençons à peine à faire connaissance avec eux et pour l’instant cela reste très brumeux et confus. Mais c’est justement cette absence de réponse dans l’immédiat qui me donne envie de lire la suite. J’ai l’impression que le monde des ajin va être plus compliqué que je le croyais au premier abord. La violence et le côté glauque qu’ils apportent donnent une vraie tension à l’histoire qui avance vite dans ce premier tome et pose bien les bases pour la suite.

Par contre le héros, lui, est assez fade et insipide pour le moment. Il se laisse porter par les événements sans bien les comprendre, ce qui donne un côté très fouillis et amateur à l’histoire malheureusement parce que rien n’est très crédible dans ses réactions. Les personnages secondaires qui apparaissent ont l’air bien plus solides que lui et donc plus intéressants. On a vraiment envie d’en apprendre plus sur eux, sur leur histoire et leurs implications avec les ajin.

Je reste pour l’instant un peu sur ma réserve mais j’espère être agréablement surprise par la suite.

Tome 2

On n’avance pas beaucoup dans ce tome. L’ambiance reste sombre et violente à souhait par contre et ça j’adore. Mais j’aimerais vraiment en apprendre plus sur les Ajin et pour le moment cela reste très fouillis. La capture de Kei était prévisible, de même que les tortures qu’il subit. Le fait que les autres Ajin viennent le libérer ne m’a pas surpris non plus mais je ne m’attendais pas à un tel déploiement de violence de la part de Sato.

Tome 3

Avec ce tome, on monte enfin d’un cran. L’évasion de Kei est violente à souhait. Ce qu’on apprend sur lui éclaircit pas mal de choses, notamment ce que je prenais pour un manque de crédibilité chez lui. Les Ajin sont toujours aussi mystérieux mais on apprend plus de choses sur le Fantôme noir de Kei et sur la façon dont le gouvernement japonais se sert d’eux. Je trouve aussi Sato de plus en plus intéressant avec son idée de réunir les Ajin pour se soulever. De même, Tosaki me plait de plus en plus avec sa manie de chercher à comprendre ce qu’on lui cache dans les hautes sphères.

Tome 4

Le rythme ralenti à nouveau un peu ici pour mieux nous achever par un final tonitruant. J’ai toujours autant de mal avec Kei qui est un parfait anti-héros pour moi tellement il ressemble à un sociopathe. A l’inverse, j’adhère complète à Sato qui lui assume complètement sa folie et avec qui on continue à en apprendre plus sur les Ajin. De même, j’ai beaucoup aimé suivre Tosaki et ses problèmes avec ses supérieurs qui ne veulent pas que le peuple apprennent ce qu’ils font des Ajin. Le titre est toujours aussi sombre, violent et plein de tension.

Tome 5

L’histoire prend une nouvelle direction dans ce tome après le dernier « exploit » de Sato. Il force enfin Kei à sortir de sa cachette. Sa nonchalance apparente se fendille de plus en plus et il se sent obligé d’agir. J’aime bien le duo qu’il forme avec Nakano et l’idée de se rapprocher de Tosaki pour lutter contre Sato est logique et bien trouvée, ça me plaît, surtout que Tosaki n’est pas aussi mauvais que les autres. On a désormais clairement deux camps authentifiés qui vont s’affronter et si les scènes de combat sont aussi bonnes qu’à présent, je vais y prendre grand plaisir.

Tome 6

Le souffle retombe dans ce tome un peu mou où il ne se passe pas grand-chose. Chacun fourbit ses armes. On en apprend plus sur le passé d’Izumi qui n’est pas gai comme on pouvait s’y attendre. C’est tout de même intéressant de voir Kei interagir avec les membres de l’équipe de Tosaki et se poser des questions sur lui même et son Fantôme. Par contre, l’apparition de Kaito dans le dernier chapitre est de trop pour moi, je ne comprends pas ce personnage et je ne vois pas trop à quoi il sert.

Tome 7

Deuxième tome d’affilé un peu mou heureusement que la fin dynamise un peu l’histoire où on s’endormait. J’ai tout de même apprécié en apprendre un peu plus sur le passé du mystérieux Sato qui est un personnage toujours aussi fascinant. Il ressemble beaucoup à Kei par bien des aspects notamment leur nonchalance dans le jeu auquel ils se livrent. Chacun veut éliminer l’autre camp mais se lasse vite du jeu aussi et laisse faire les autres du coup. Ça permet ainsi de mettre un peu plus en avant les second couteaux et ce n’est pas plus mal. En tout cas, la fin annonce de jolis combats dans le prochain tome, j’ai hâte.

Tome 8

Ah je m’en doutais, quel tome explosif ! Les plans de Kei et Sato valent vraiment le détour. Ça canarde et ça taille de partout. Le groupe de Sato se venge bien du groupe pharmaceutique qui avait utilisé les Ajin comme cobaye mais Kei a super bien riposté avec son plan qui utilise parfaitement ses facultés d’Ajin. Je n’avais pas vu venir le plan de Sato pour venir les rejoindre, c’est ultra glauque. La tension est à son comble et c’est ultra violent comme j’aime. Le seul défaut, ça se lit bien trop vite !

Tome 9

Wow quel tome ! Peut-être le meilleur jusqu’à présent. L’ambiance était ultra tendue tout du long. Comme dans le précédent, ça canardait de partout et c’était ultra violent. J’ai beaucoup aimé voir Sato à l’oeuvre et Kei essayer de lui répondre même si ça jeunesse ne joue pas en sa faveur. Tout le monde est intervenu dans ce tome aussi bien Tosaki, qu’Izumi, Nakano ou leurs Fantômes, j’ai trouvé ça très prenant. On a encore appris de nouvelles choses sur les capacités des Fantômes et j’ai aimé voir Tanaka s’opposer enfin un peu à Sato. Maintenant j’espère que le souffle ne va pas retomber trop vite.

Tome 10

Comme je m’y attendais, voici un tome un peu plus calme. On commence à voir les effets de la tuerie sur le monde extérieur : la population et le gouvernement. Forcément ce qu’a fait Sato a donné une très mauvaise image et les répercussions pour les Ajins vont être douloureuses. A ce sujet, j’ai aimé en apprendre plus sur la façon dont ils sont aussi traités aux USA. On s’intéresse enfin à la façon dont les gens deviennent Ajin et sur celle dont Sato l’est devenu. J’ai aussi apprécié découvrir la mère de Kei qui permet de mieux cerner le personnage. En bref, un tome avec moins d’action mais où on apprend plein de choses sur les uns et les autres.

Tome 11

On repart pour une bonne dose d’action avec ce tome dans lequel Sato a prévu de rencontrer en secret le gouvernement japonais pendant que Kei finit par rejoindre l’équipe de Tosaki pour l’affronter. Mais bien sûr rien ne se passe comme prévu comme toujours avec Sato et sa cible est bien différente. Le mangaka nous balade vraiment avec beaucoup de talent sur son chemin pavé de combats sanglants.

Tome 12

A venir

Ma note : 15 /  20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s