Séries Tv - Films

Le Dirigeable volé de Karel Zeman

Titre : Le Dirigeable volé

Réalisateur : Karel Zeman

Année de sortie : 1966

Pays : République Tchèque

Durée : 1h25

Genre : Jeunesse – Aventure

Histoire : En 1891, à Prague, alors qu’ils visitent le Salon des Sciences et des Techniques, cinq garçons intrépides montent à bord d’un dirigeable et prennent les airs. Echappant à toutes les poursuites, ils survolent l’Europe et parviennent au-dessus de l’Océan. Une tempête détruit complètement le dirigeable, mais les garçons échouent heureusement sur une île inconnue… Ils y vivent comme Robinson, découvrent le repaire du légendaire Capitaine Nemo et affrontent une bande d’aventuriers.

Mon avis :

Toujours dans le cadre d’École et cinéma, le même jour que l’Étrange Noël de Mister Jack, j’ai vu Le dirigeable volé, vieux film tchèque des années 60 en noir et blanc colorisé par moment. Ce film est un film d’aventure pour les jeunes qui est très amusant mais qui propose aussi une vraie critique de l’Europe du début XXe.

J’ai de suite été surprise pour la réalisation de Karel Zeman qui est très particulière ici. Ça rappelle les courts de Georges Méliès avec ces effets spéciaux dont on voit très bien les ficelles. C’est également un film qui mélange animation et prises de vues réelles, avec une image parfois en noir et blanc, parfois colorisées mais plutôt avec des aplats de couleurs qui servent à souligner une émotion ou une ambiance.

L’histoire est un hommage aux romans d’aventure de Jules Verne. On suit les aventures d’une bande de 5 gamins qui vont se retrouver à voler un dirigeable malgré eux. Ils décident alors d’en profiter pour partir à l’aventure. Malheureusement ils se savent pas ce qui les attend. C’est une histoire vraiment entraînante. Les gamins rappellent un peu la bande de la Guerre des Boutons. Les adultes sont tous assez affligeants et le réalisateur se plait à appuyer sur leurs travers. On a ainsi une critique de la façon dont les parents éduquent leurs enfants mais aussi du gouvernement de l’époque, de la justice, des entrepreneurs ou encore de la presse, aucun n’est épargné. Cela donne des situations drôles et cocasses notamment à partir du moment où le gouvernement envoie un agent secret qui a tout de l’inspecteur Clouzot mais avec plein de petites inventions toutes plus rigolotes les unes que les autres. J’ai beaucoup ri tout au long du film face au comique de situation et autres petites phrases savoureuses.

Après le film reste daté. La narration peut parfois surprendre. Elle est un peu lourde et prévisible. Visuellement, c’est un parti pris qui ne plaira pas forcément surtout pour un film de 1966 vu qu’on pouvait alors faire des films bien plus beau mais le réalisateur a voulu rester près de la période évoquée dans l’histoire. Il utilise pour cela des gravures, du papier découpé et autres animations qu’il superpose avec des prises de vues réelles, donnant un mélange très particulier. Ce n’est pas un coup de coeur pour ma part mais j’ai tout de même passé un bon moment.

Ma note : 13 / 20

Un commentaire sur “Le Dirigeable volé de Karel Zeman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s