Séries Tv - Films

Blade Runner 2049

Titre : Blade Runner 2049

Réalisateur : Denis Villeneuve

Année de sortie : 2017

Pays : Etats-Unis – Canada – Royaume-Unis

Durée : 2 h 43

Genre : Science-Fiction – Thriller

Acteurs : Ryan Gosling, Harrison Ford, Ana de Armas, Sylvia Hoeks, Jared Leto, Robin Wright…

Histoire : En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bio-ingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies…

Mon avis :

Il faut savoir que Blade Runner premier du genre est un film culte pour moi. Il fait partie de mon Top 3 des meilleurs films de SF avec Contact et L’Empire contre-attaque. C’était donc dur d’atteindre un tel sommet. Sans surprise même si j’ai beaucoup aimé l’expérience de cette suite, je ne l’ai tout de même pas trouvé à la hauteur du premier. Il m’a manqué la poésie mais aussi la surprise et la performance d’acteurs de celui d’origine.

Attention, j’ai tout de même passé un excellent moment et ce Blade Runner 2049 est un film de haute volée. C’est tout d’abord une vraie expérience visuelle et surtout sonore. Pendant tout le film, ce qui m’a frappée, c’est la qualité de la bande son qui permettait de plonger complètement dans ce monde futur. Les sons étaient puissants, immersifs, avec le choix judicieux de les utiliser pour nous plonger de plus en plus profondément dans l’univers du film, pour faire comme si on vivait une véritable expérience de réalité virtuelle. La qualité sonore était époustouflante, ça venait de partout autour de nous et le son était tellement puissant que l’écran de notre salle en vibrait par moment. Rien que pour ça, j’ai déjà envie de retourner voir le film. En plus, les créateurs ont eu la bonne idée de ne pas reprendre tels quels tous les thèmes du film d’origine mais plutôt de s’en affranchir sauf lorsqu’ils ont repris brièvement le thème phare.

L’autre gros point fort de ce film, c’est le visuel. Tout en conservant celui du film d’origine, ils l’ont dépoussiéré et lui ont donné un rendu très propre, très léché. J’ai été bluffé par la photographie du film que j’ai trouvé superbe. Et même si je regrette de ne pas avoir plus vu la ville (qui était l’un des gros points forts du 1e film), j’ai aimé découvrir leur vision du monde extérieur. On retrouve les lieux phares du premier film comme le siège de la société Tyrell et l’intérieur irréel de sa pyramide, ou encore la ville basse et tous ces vices. C’est aussi frappant que dans le premier mais avec la qualité d’image de maintenant. Ainsi c’était aussi beau, puissant, effrayant parfois. Les camaïeux de couleurs rythmaient parfaitement les différentes scènes. Il y a eu des transitions magnifiques avec des jeux d’images et de couleurs superbes. C’était fait intelligemment en plus parce que apportait vraiment quelque chose à l’histoire et à l’univers.

Du point de vue de l’histoire, là, ça a commencé à se corser. J’ai trouvé celle-ci un peu trop classique. On reprend ici un thème classique de la SF, la différence entre les hommes et les robots, et la question de l’âme. Si je peux comprendre qu’on retrouve ce sujet assez souvent, le traitement de l’histoire ultra classique lui aussi est moins excusable pour moi. On comprend très vite vers quoi se dirige l’histoire. L’enquête menée par K / Jo est classique et sans surprise. Qui n’avait pas compris que sa première conclusion sur l’identité du bébé était fausse ? Mais c’était tout de même plaisant de le suivre et de redécouvrir le monde des Blade Runner, les organismes que le peuple, les groupuscules qui y vivent, etc.

Heureusement même si l’histoire était un peu convenue, le point fort de ce film, c’est la romance. J’ai vraiment trouvé l’histoire de Jo et de son hologramme Joy superbe. Il y avait une énorme force dans celle-ci. Rien n’était simple. Tout a été joué avec justesse. Les scènes où ils apparaissent ensemble sont très fortes, que ce soit quand elle sort et découvre la pluie pour la première fois, ou quand elle fait venir la prostituée pour s’incarner. C’est magnifique. En plus, Ana de Armas joue terriblement bien. Elle est magnifique. J’ai donc beaucoup aimé le questionnement sur cette nouvelle forme d’amour/de relation qui poussait encore plus loin ce qui avait été amorcé dans le premier Blade Runner avec la relation entre le Blade Runner et la Réplicante.

Pour terminer, ce qui m’a par contre profondément gênée dans le film, c’est la performance assez moyenne des acteurs. Je sais qu’on demande à la plupart d’incarner des robots mais ce n’est pas pour autant qu’on aurait dû avoir une performance aussi figée. Dans le premier film, on voyait quelque chose dans les regards et les micro-expressions du visage des acteurs. Ici, ce n’est pas le cas. J’ai donc trouvé le jeu de la plupart assez fade que ce soit Ryan Gosling et ses 3 expressions haussement de sourcil compris, Harrisson Ford qui n’était pas au top de sa forme et refaisait ce qu’il savait faire sans aller plus loin, bref le job minimum, ou Jared Leto qui surjoue complètement, par exemple.

Pour résumer, ce nouveau Blade Runner n’est pas à la hauteur du premier pour moi. Il lui manque son charme et sa poésie. Par contre, c’est une vraie expérience cinématographique. Le travail sur le son, la photo, la construction/reprise de l’univers est vraiment superbe. La romance est le gros point fort du film. Je reste juste sur ma fin concernant le jeu des acteurs et l’histoire, qui au passage appelle une suite, mais l’aura-t-on ?

Ma note : 17 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s