Séries Tv - Films

Ma vie de Courgette

Titre : Ma vie de Courgette

Réalisateur : Claude Barras

Pays : France – Suisse

Année de sortie : 2016

Genre : Film d’animation – Drame

Durée : 1 h 06

Histoire : Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille.
Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux. 

Adapté du livre Autobiographie d’une Courgette de Gilles Paris

Mon avis :

Ma ville organise un mois de dialogue autour de la question de la parentalité et c’est dans ce cadre que j’ai pu découvrir ce film avec mes élèves. J’en avais déjà entendu parler en bien mais la technique d’animation me freinait un peu. Je ne sais pas pourquoi parce qu’à chaque fois que j’ai cet a priori, je me révèle avoir tort ^^ J’ai donc passé un excellent moment devant ce film d’animation pour adulte plein de tendresse, de poésie et d’humour malgré le sujet très dur.

Ma vie de Courgette est l’adaptation d’un roman de Gilles Paris pour laquelle tout a été filmée en « stop motion » à partir de personnages en pâte à modeler. J’avais très peur que cela donne quelque chose de trop figé mais ce ne fut pas du tout le cas. Les personnages en pâte à modeler sont très expressifs. Ils arrivent à faire passer énormément de choses dans leur regard, leurs expressions et leurs postures. C’est bluffant tout le travail qui a dû être fait là-dessus. Les décors sont simples mais bien réalisés eux aussi, caractérisant bien chaque ambiance selon le moment du film. Mes craintes ont donc rapidement été balayées.

Je partais plus confiante en ce qui concerne la qualité de l’histoire et j’avais raison. Celle-ci est juste superbe, très poétique. Il y a énormément de sentiments. C’est raconté avec beaucoup de justesse. Le narrateur nous embarque avec facilité dans la sombre histoire de Courgette qui finalement se révèle bien plus heureuse qu’on aurait pu s’y attendre. Le fait de raconter l’histoire du point de vue des enfants y est pour beaucoup. Le regard posé sur leur vie si difficile est bien plus doux et naïf que le serait celui d’un adulte. Beaucoup de choses sont suggérées à demi-mots du coup et ça rend le récit plus facilement regardable aussi bien pour un adulte que pour un enfant.

Il faut dire que les personnages n’ont vraiment pas des vies faciles. Courgette ne connait pas son père et tue sa mère alcoolique par accident. Camille voit son père tuer sa mère avant de se suicider. Alice a sûrement été abusée. Béatrice a été séparée de sa mère qui a été expulsée. Ahmed a son père en prison. Les parents de Simon se droguaient. On comprend vite pourquoi ils se retrouvent tous en foyer. Je craignais au début que celui-ci soit super triste et strict mais ce n’est pas le point de vue adopté ici. Au contraire, on cherche à nous montrer que dans les foyers les enfants peuvent retrouver un semblant de famille et surtout se faire des amis pour la vie, des amis qui comprennent leurs souffrances. On a ainsi droit à de jolis moments de vie, que ce soit dans les salles de classe ou lors de sorties. De plus, les adultes référents (hors parents) sont plutôt rassurants que ce soit le policier qui aide Courgette, la directrice, le prof ou la surveillante. Chacun a vraiment le coeur sur la main et sait les écouter.

L’ambiance du coup n’est jamais trop pesante et il y a plein de petits moments très drôles même si parfois c’est de l’humour noir. Le réalisateur a pris le partie de rire de leurs déboires pour qu’on ne plonge pas trop dans le spleen. C’est une histoire profondément humaine et optimiste, où l’on voit que malgré la dureté de la vie, on peut tous trouver une forme de bonheur. La bande-son contribue à cela, elle est très belle et sonne juste à chaque fois. Mention spéciale à la superbe reprise du Vent l’emportera de Noir Désir à la fin.

Ma vie de Courgette est un film profondément émouvant qui a su me toucher dès les premières images. Même si les enfants n’ont pas tous tout compris vu les multiples niveaux de lecture, ils ont aussi passé un bon moment et ont beaucoup ri. Ils ont aussi été touchés par l’histoire de Courgette et c’est là l’essentiel.

Ma note : 17 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s