Séries Tv - Films

Voyage vers Agartha

Titre : Voyage vers Agartha

Réalisateur : Makoto Shinkai

Pays : Japon

Année : 2011

Durée : 1 h 56

Genres : Film d’animation • Fantastique • Aventure

Histoire : Asuna est une jeune fille qui passe ses journées à écouter l’étrange musique émanant d’une radio en cristal que lui a laissé son défunt père. Mais sa vie paisible et solitaire va être profondément bouleversée après la rencontre avec un garçon et le début d’une grande aventure à travers le monde.

Mon avis : 

Depuis que j’ai découvert Your Name, je suis fan du travail de Makoto Shinkai, alors je voulais absolument découvrir ce film qui en plus promettait la découverte d’un univers riche en aventure. Malheureusement, si je l’ai trouvé très beau visuellement et intéressant à suivre, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver de trop nombreuses références à d’autres films ou dessins animés japonais que je connaissais et ça m’a souvent fait sortir de l’histoire. Je n’ai pas non plus retrouver la patte du réalisateur comme ça avait pu être le cas dans Garden of words ou Your Name, je suis donc un petit peu déçue par ce nouveau film.

L’histoire commence alors qu’on suit une jeune fille qui vit seule avec sa mère après avoir perdu son père. Elle a l’air heureuse de sa vie et en même temps on sent qu’il lui manque un petit quelque chose. Elle fait alors la rencontre d’un jeune garçon mystérieux qui va la charmer et l’emporter dans un monde onirique mais celui-ci va brutalement disparaitre, laissant un nouveau vide dans sa vie qui fait écho à celui dû à la perte de son père. Elle va donc décider de tout faire pour le retrouver, comprendre ce qui a pu se passer et retrouver l’univers d’Agartha dont il lui avait parlé.

Ce film est un grand récit d’aventure dans lequel on retrouve des éléments de nombreux films de Ghibli (Nausicaa, Mononoke, Le Château Ambulant, Le Château dans le ciel, Les Contes de Terremer, …) ainsi que d’ Escaflowne ou encore de Nadia et le secret de l’eau bleue. Cela donne une histoire très riche avec de nombreuses aventures, des retournements de situation et des vrais moments de stress pour les personnages, qui font qu’on ne s’ennuie pas en le regardant.

De plus, les décors sont vraiment très beaux, oniriques, magiques et glaçants à la fois. Le réalisateur mélange allègrement fantasy et bestiaire japonais pour nous faire apparaître des créatures plus étranges les unes que les autres mais aussi parfois touchantes et attachantes. On découvre vraiment l’univers d’Agartha avec l’héroïne et comme elle on est tantôt subjugué, tantôt effrayé.

Le monde d’Agartha est riche et passionnant. Le réalisateur a bâti une vraie mythologie autour avec une sorte d’uchronie de notre monde au XXe siècle, c’est très intéressant et malin. Cela donne un univers de fantasy original où l’on sent bien les différentes références. Je ne peux pas dire si elles sont vraiment bien digérées parce que pour moi c’est trop flagrant au point d’être à la limite du plagiat sur certaines scènes ^^!

Par contre, on s’attache vraiment aux personnages, notamment Asuna et Shin. La première est un peu casse-pied comme le sont souvent les filles dans ce genre d’histoire malheureusement, le second a eu une évolution qui m’a plus plu, parce qu’il n’est pas juste le remplaçant de son frère disparu. Mais surtout ce qui m’a plu dans ce film, c’est que pour une fois nous avons un adulte qui fait vraiment partie de la bande des héros au même niveau que les enfants. Ça changeait et c’était intéressant parce que l’adulte en question avait un vrai passé et passif. Du coup, j’ai beaucoup aimé suivre les aventures de ce trio. Par contre, je reconnais qu’il y avait un vrai problème au niveau de l’expression des sentiments des personnages. Ça manquait clairement de subtilité, tout était forcé au point d’en être parfois ridicule de niaiserie, c’est dommage, le réalisateur sait mieux faire.

Pour terminer, j’ai trouvé la fin un trop rapide et brutale, elle coupe brusquement l’histoire alors que celle-ci avait atteint son point d’orgue. Heureusement on a quelques scènes dans le générique de fin pour tenter de combler le manque mais c’est quand même fort dommage de terminer ainsi une histoire aussi bien amenée pour le reste.

Voyage vers Agartha reste un film d’animation sympathique, très agréable à regarder, qui plaira sûrement aux fans du studio Ghibli mais qui souffre quand même de quelques maladresses qui auraient pu être évitée j’en suis sûre.

Ma note : 15 / 20

3 commentaires sur “Voyage vers Agartha

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s