Séries Tv - Films

Doctor Thorne

Titre : Doctor Thorne

Une série créée par : Julian Fellowes (Downton Abbey)

Année : 2016

Pays : Royaume-Uni

Genre : Drame – Historique

Durée : 3 épisodes de 48 minutes (terminée)

Avec : Tom Hollander, Stefanie Martini, Harry Richardson, Rebecca Front, Ian McShane…

Histoire : Mary Thorne (Stefanie Martini) a été élevée par son oncle, le docteur Thomas Thorne (Tom Hollander) à Greshambury, un village du comté (fictif) de Barsetshire. Elle a grandi en compagnie des sœurs Gresham, Augusta (Gwyneth Keyworth) et Beatrice (Nell Barlow), et de leur frère Frank (Harry Richardson), dont la famille possède le grand domaine qu’est Greshamsbury Park.
Mary et Frank sont épris l’un de l’autre, mais ils vont devoir surmonter de nombreux obstacles s’ils veulent pouvoir s’unir, à commencer par le problème financier. La première n’a pas d’argent, tandis que la famille du second est endettée. La mère de Frank (Rebecca Front) demande donc que son fils fasse un mariage d’argent pour sauver le domaine familial. Elle le pousse vers une riche Américaine, Miss Martha Dunstable (Alison Brie).

Adaptée d’un roman d’Anthony Trollope

Mon avis :

Appâtée par le fait que ce soit réalisé par Julian Fellowes, créateur de Downton Abbey, je me suis lancée dans cette courte série en costume, genre que j’aime beaucoup. Malheureusement, on est loin de la qualité scénaristique et du casting de la série précitée.

L’histoire est somme toute classique comme souvent dans ce genre de drame historique en costume à la sauce anglaise. On retrouve une jeune fille modeste, nièce d’un médecin, qui est amoureuse du beau jeune homme du coin qui appartient à l’aristocratie. Bien sûr, sa naissance cache un secret qui l’empêche de l’épouser et elle va donc le repousser surtout qu’il a besoin de sous pour sauver son domaine mais il ne va pas accepter cela.

D’habitude malgré une histoire banale, le tout est rehaussé grâce au jeu des acteurs ou bien à l’émotion qui se dégage des drames qu’ils vivent. Ici, ce n’est pas le cas, tout reste assez plat et convenu. Ça ne décolle jamais vraiment. J’ai trouvé le jeu des deux héros vraiment plat, surtout celui de Harry Richardson que j’avais croisé dans la saison 3 de Poldark. Il fait un amoureux bien fade dont le sourire a vite fait de m’agacer. A la limite, j’ai trouvé Stefanie Martini plus intéressante car son personnage est un peu plus fouillé mais elle m’a quand même agacée à se plier si facilement aux contraintes de son temps, je la voyais plus tête brûlée.

Heureusement, il y a Tom Hollander (le docteur Thorne) dont le jeu est impeccable et dont le personnage m’a beaucoup plu. Il a le coeur sur la main mais sait aussi se montrer intraitable pour défendre sa nièce. J’ai aimé le duo qu’il a formé avec Lady Alexandrina, interprétée par une Kate O’Flynn au top. De même, j’ai été amusée par la famille de Frank qui sont un caricature toute austen-nienne de la famille aristocratique anglaise sur le déclin avec le père un peu mou mais lucide, la mère qui ne pense qu’à l’argent et la position sociale, et les soeurs désireuses de se marier dont la plus avide n’y parvient jamais. C’était très amusant de les suivre. Cela l’était moins du côté des autres « méchants » de l’histoire, à savoir Sir Roger Scatcherd (Ian McShane) et son fils. Ce dernier était une parfaite caricature du jeune homme capricieux sombrant trop facilement dans l’alcool et pensant que tout lui est dû. Je n’ai pas du tout aimé ce manque de nuances. Son père au moins avait le mérite d’être un peu drôle avec son côté farfelu.

Les décors sont par contre de toute beauté, tout comme les costumes, comme à chaque fois dans ce genre de production. Là il n’y a pas de déception. C’est plus du côté de la façon dont c’est filmé que ça pèche. Cela manque cruellement de dynamisme, le générique a un côté très vieillot comme le reste et on s’ennuie. C’est dommage parce que l’histoire avait du potentiel quand même.

Je ressors donc mitigée de mon visionnage. Heureusement qu’il n’y avait que 3 épisodes de 48 minutes, il n’en fallait pas plus ^^

Ma note : 14 / 20

7 commentaires sur “Doctor Thorne

  1. Quand j’ai vu le nom du réalisateur, l’époque et le résumé, j’étais partie avec le même sentiment que toi… Et quand j’ai lu ta chronique, ça m’a assez refroidi ^^ Mais tant mieux que tu dises les choses, c’est très bien ainsi ! Je ne connaissais pas du tout, en plus, donc ça m’aura fait une découverte 🙂 Downton abbey reste indétrônable ❤

    Aimé par 1 personne

      1. C’est toujours le problème quand quelque chose (un film ou un livre) est comparé à une œuvre qui a bien marché. Ca m’est arrivé avec un roman… Au moins, tu n’auras aucun regret 😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s