Livres - Contemporain

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa

Titre : Les délices de Tokyo

Auteur : Durian Sukegawa

Editeur vf (poche) : Le livre de poche

Année de parution vf (poche) : 2017

Nombre de pages : 221

Histoire : Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d’embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.

Mon avis :

Je ne lis pas souvent des romans de littérature contemporaine mais entre son titre, sa belle couverture et son résumé celui-ci m’a de suite attirée. La couverture poche pour une fois reprend celle du grand format et j’en suis ravie. J’aime beaucoup la douceur et la simplicité qui s’en dégagent. Le roman est assez court, il ne fait que 221 pages et ses chapitres sont assez courts, on tourne donc les pages plutôt facilement. Par contre, le style est un peu sec pour moi, je ne sais pas si ça tient de l’auteur ou de la traduction. Du coup, je n’ai pas non plus été emportée.

L’histoire se déroule au Japon, à Tokyo, dans une petite rue commerçante comme il y en a tant mais loin de la foule des touristes. On est plutôt au plus proche du quotidien des japonais mais pas un quotidien moderne, plutôt un quotidien ancrée dans un passé bientôt révolu.

On suit le jeune Sentarô, un repris de justice, qui tient une boutique de dorayaki (pâtisserie japonaise) pour payer la dette qu’il doit à celui qui l’a aidé à s’en sortir après la prison. Il fait ça à contre coeur, sans la moindre envie, et aime bien faire le tour des bars. Il rencontre par le plus grand des hasards une vieille dame, Tokue, qui malgré son âge et ses mains déformées lui propose de l’aider en échange d’un salaire de misère. Une relation très particulière va naître entre eux.

Cette relation fait tout le sel du roman. Tokue est une femme d’une grande douceur mais surtout d’une grande abnégation. On découvre au fur et à mesure de notre lecture ce qui lui arrivé, comment ses mains ont été déformées, pourquoi elle lui fait cette proposition. Et ces révélations sont vraiment poignantes et m’ont fait découvrir un autre pan encore du Japon que j’ignorais. J’ai beaucoup aimé la relation de maître à élève ou de mère à fils qui s’est nouée entre les deux. Leurs échanges au début paraissent banaux mais s’approfondissent peu à peu et sont très révélateurs de la personnalité de chacun. On découvre aussi avec eux les changements qui s’opèrent peu à peu dans cette société japonaise qui relègue de plus en plus son passé et ses traditions.

Les tableaux et les saisons s’enchaînent dans cette petite boutique qui est presque le seul lieu où se déroule l’histoire. Cette sensation d’enfermement me gênait un peu avant que l’auteur n’élargissent le champ de son histoire de façon très naturelle. On découvre ainsi des coins de Tokyo inconnus de beaucoup, je pense. C’est vraiment très riche.

Malgré le faible nombre de pages, l’histoire avance tranquillement, à son rythme, sans jamais se presser et pourtant le récit est bien construit et il se passe tout un tas de choses. C’est une histoire douce, tranquille, sur les liens entre les différentes générations, le pardon, l’accomplissement de soi et les changements auxquels la vie nous oblige. Je ne lirai pas ce genre de roman trop souvent parce que j’aime quand c’est un peu plus vif, nerveux et remuant, mais j’ai passé un bon moment et j’ai aimé les découvertes que j’ai faite. J’espère recroiser ce genre de livre sur le Japon.

Ma note : 15 / 20

2 commentaires sur “Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s