Séries Tv - Films

Battle of the Sexes

Titre : Battle of the Sexes

Réalisation : Jonathan Dayton et Valerie Faris

Scénario : Simon Beaufoy

Année : 2017

Pays : Royaume-Uni – Etats-Unis

Genres : Biographie – Histoire – Sport

Durée : 2 h 01

Avec : Emma Stone, Steve Carell, Andrea Riseborough…

Histoire : 1972. La championne de tennis Billie Jean King remporte trois titres du Grand Chelem. Mais loin de se satisfaire de son palmarès, elle s’engage dans un combat pour que les femmes soient aussi respectées que les hommes sur les courts de tennis.
C’est alors que l’ancien numéro un mondial Bobby Riggs, profondément misogyne et provocateur, met Billie Jean au défi de l’affronter en match simple…

Mon avis :

Ma passion des biopics m’a repris avec ce film. Je n’en attendais pas forcément grand-chose à la lecture du synopsis et pourtant je me suis complètement laissée embarquer par la quête de Billie Jean. Je ne connaissais pas du tout ce moment de notre histoire mais je l’ai trouvé très fort et très important alors je suis ravie que le cinéma l’ait fait revivre.

Nous suivons donc dans les années 70 le combat d’une femme, tennis woman, pour faire reconnaitre l’égalité entre les deux sexes après de nombreuses attaques portées aux femmes. Billie Jean se montre un modèle d’opiniatreté pendant tout le film. Elle ne cesse de se battre pour obtenir ce qui devrait lui revenir de droit. C’est très puissant de la voir lutter ainsi sans cesse malgré les coups qu’elle reçoit et les horreurs qu’elle entend. De plus, on sent qu’en plus de toute sa force, elle a énormément d’humour, ce qui m’a beaucoup plu. Emma Stone l’interprète merveilleusement, quand on voit les photos de la vraie Billie Jean, on voit combien elle s’est fondue dans son modèle, chapeau.

Avec elle, on voit plein d’autres femmes qui voudraient elles aussi lutter pour la libération de la femme et l’égalité des sexes. Ce sont d’autres joueuses de tennis ou bien de simples épouses dont les maris machos sont assez insupportable. L’une d’elle, une jeune coiffeuse, va interpeler Billie Jean et la pousser à changer encore plus profondément. J’ai beaucoup aimé leur relation.

Face à elles, il y a bien sûr les hommes. Si certains sont vraiment les produits de leur époque et sont juste horribles quand on les écoute, heureusement d’autres sont bien plus évolués, à l’image du mari de Billie Jean qui est un vrai modèle de soutien et de compréhension. J’ai beaucoup aimé cet homme même s’il n’a qu’un second rôle dans le film, le grand rôle masculin étant incarné par Steve Carell dans la peau d’un Bobby Riggs plus vrai que nature. Celui-ci se présente comme un vrai misogyne au début mais je pense qu’il est bien plus complexe que cela. Il a d’ailleurs beaucoup d’humour et m’a bien amusé. Avec sa volonté de remettre les femmes à leur place comme il dit, en fait il va leur donner une vraie tribune et permettra de vraiment secouer ce monde ultra misogyne qu’est le tennis professionnel. Il va mettre en lumière tout le système complaisant qu’il y a autour des hommes et contre les femmes, des joueurs eux-mêmes, en passant par les commentateurs et les autres professionnels du milieu qui se faisaient plein de pognon sur le dos des femmes tout en les rabaissant.

En cela, le film dénonce parfaitement le système tel qu’il était alors. Il pointe du doigt ce qui posait problème sans la moindre complaisance mais pour autant c’est un film drôle, amusant mais aussi poignant où on ne parle pas que de sport mais aussi de choses bien plus intimes. J’ai aimé que tout ne soit pas blanc ou noir non plus dans les relations entre hommes et femmes. On trouve des hommes compréhensifs qui partagent le combat de Billie, d’autres qui vont être amenés à changer et d’autres encore qui ne comprennent toujours pas. Il y a aussi des femmes qui partagent sa lutte mais restent avec des maris machos. Bref, il ne faut pas oublier que la nature humaine est faite de nuance.

Battle of the Sexes est un joli film sur la lutte pour l’égalité des sexes et la reconnaissance de la condition féminine que je mettrais au même niveau que We want sex equality que j’avais vu il y a quelques années. A voir !

Ma note : 16 /20

2 commentaires sur “Battle of the Sexes

  1. Je suis contente de voir que tu l’as apprécié.
    Exactement. Je ne connaissais pas non plus, ni l’autre.
    Oui, il est gentil le mari de Billie Jean et comprend, soutient sa passion. Bien que le fait que ce soir le Tennis son premier amour, centre d’intérêt c’est pas forcément toujours facile à gérer. Plus l’autre chose (que tu as bien géré sans trop en révéler ;)).
    Bobby Riggs est un guignol, un comique qui veut se faire remarquer. On ne sait même pas ce qu’il pense vraiment. Il a une joli scène avec son fils où on sent son amour et un côté fou et enfant. Puis c’est quand même sa femme qui le fait avoir une belle vie sans trop de soucis.
    Des gens intelligent, qui décident (comme Jack je cois), sont plus inquiétant s’ils ne changent pas d’avis.
    Elle se bat avec de bonnes armes, sans en faire de trop, et sur le terrain de préférence ! Et elle a de la répartie 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vu ce film la semaine dernière et je l’ai beaucoup aimé. C’est Emma Stone et Steve Carell qui m’a donné envie de le regarder et j’ai bien fait. Cette lutte pour l’égalité des sexes notamment dans le sport apporte un beau message qui m’a plu tout au long de ce film. Emma Stone est géniale dans son rôle et Steve Carell est mi-sympathique mi-agaçant à cause de sa misogynie qu’il transforme en show. Le mari de Billie est incroyable par sa compréhension et son respect pour sa femme malgré ce qu’elle peut lui faire endurer.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s