Livres - Jeunesse / Young Adult

Hate list de Jennifer Brown

Titre : Hate List

Auteur : Jennifer Brown

Editeur vf : Le livre de poche

Année de parution vf : 2014 (poche)

Nombre de pages : 389

Histoire : « C’est moi qui ai eu l’idée de la liste. Je n’ai jamais voulu que quelqu’un meure. Est-ce qu’un jour on me pardonnera ? »
C’est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu’ils ont écrite pour s’amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l’établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s’est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu’au matin où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée…

Mon avis :

J’ai lu ce livre sur la recommandation des Voyages de Ly qui m’en parle depuis un moment et à qui le thème du harcèlement tient très à coeur. Travaillant moi-même avec des enfants et étant sensible au sujet, je me suis dit que ce titre devrait me plaire. Sans surprise, ce fut vraiment le cas.

Malgré un plume un peu simple, très vite l’écriture m’est devenue vraiment addictive et malgré la dureté du sujet j’ai enchainé les pages et les chapitres sans m’en rendre compte au point que je me suis obligée à ralentir le rythme pour pouvoir encaisser tout ce qui se passait parce qu’il faut quand même dire que l’histoire de Val est très dure à lire. Avec elle, on revient sur la tuerie qui a eu lieu dans son lycée et dont d’une certaine façon elle est à l’origine. En effet, son petit ami et elle étaient victimes de harcèlement depuis des années et avaient commencé une « liste de haine » pour se défouler un peu et déverser leur rancoeur vis-à-vis de leur tourmenteurs. Malheureusement Nick n’étant pas très stable a pris ça au pied de la lettre et a décidé un beau jour de mettre un terme à ce cycle de harcèlement.

Jennifer Brown revient avec beaucoup de force et d’émotions sur cette tragédie. Elle se place du point de vue de Val pendant toute l’histoire. Celle-ci se déroule en trois temps bien différents : le jour de la tuerie, les jours d’après, et quand elle reprend les cours quelques mois (?) plus tard. On est d’abord soufflé par la violence et l’incompréhension du jour J. C’est extrêmement violent et brutal. Grâce à l’écriture cinématographique de Jennifer Brown, on visualise très bien la scène. Puis, comme Val, on est face à une vraie incompréhension dans les jours qui suivent. Notre regard de lecteur ajoute en plus une dimension de révolte face aux adultes qui l’entourent qui osent tout lui reprocher et qui la prennent pour une folle furieuse. Ensuite, vient la phase de reconstruction et on souffre ici aussi avec elle de l’incompréhension des autres, de l’abattement et de la souffrance qu’induit la situation, ainsi que de la colère de se voir encore mal traiter même si différemment. Enfin, arrive l’acceptation et là, j’ai été ravie et étonnée de l’espoir que j’ai senti souffler sans pour autant y voir de complaisance.

Pendant ma lecture, je suis donc passée par tout un panel d’émotions. J’ai été très en colère contre les harceleurs de Val et Nick, ainsi que contre les adultes qui ont fermé les yeux et qui ensuite les défendent contre leurs victimes. J’ai par moment bouilli de rage parce qu’on faisait de Val la méchante de l’histoire au lieu de ceux qui l’était vraiment. J’ai eu enfin de frapper certains adultes à cause de ça. Toutes les reproches qu’on fait à l’héroïne deviennent insupportables au bout d’un moment, au point que la lecture en est étouffante et qu’on doit faire une pause pour respirer un peu. J’ai aussi très bien ressenti l’amour pur et naïf de Val pour Nick et son incompréhension face à sa double personnalité. Quand elle parle de leur relation, ce sont vraiment de jolis moments très mélancoliques.

Ce titre est une vraie réussite pour moi parce que l’auteur sait raconter tout cela avec beaucoup de justesse sans rien nous épargner. Elle livre une vision des adultes sans complaisance. Le père de Val tout comme le psy de l’hôpital sont de vraies pourritures, le proviseur un bel hypocrite, sa mère est immature mais fait de son mieux, enfin le docteur Hieler est vraiment un chouette type, heureusement qu’il est là. Jennifer Brown fait des portraits très variés des gens entourant Valérie, tout en restant assez honnête. Ainsi, on se retrouve avec des adolescents qui ne sont plus tels que Val le croyait dans la dernière partie. Je regrette au passage qu’on ne revienne pas sur les anciens amis de Val qu’au final on ne voit quasiment pas. Par contre, j’ai aimé l’amitié naissante entre elle et Jessica, une vrai révélation cette fille. Face à tout ce qu’elle subit et a subi Val change. J’admire d’ailleurs beaucoup la façon calme et rationnelle dont elle réagit face à tout ça parce que moi j’aurais craqué. Mais ce n’est pas la seule à changer après la tuerie, les autres lycéens aussi, et ça confère vraiment un beau message à ce titre. Je ne veux pas en révéler trop mais les derniers chapitres m’ont beaucoup plu dans la réponse qu’ils apportent à la tuerie du début.

J’ai donc beaucoup aimé ma lecture. Je suis vraiment rentrée dans l’histoire. J’ai ressenti beaucoup d’émotions. J’ai été triste pour Val. J’ai été révoltée par le harcèlement puis les préjugés et les jugements dont elle a été victime. Et j’ai été touchée par son cheminement vers la rédemption même si pour moi elle n’a rien à se pardonner. Mon seul regret, c’est qu’on ne pointe pas assez du doigts les vrais « méchants » de l’histoire et qu’on cherche à nous faire croire qu’ils ne l’étaient pas vraiment et qu’on a juste mal compris ce qu’ils faisaient. C’est un peu trop facile mais en même temps, ça correspond bien à l’opinion générale dans ces cas-là. Hate List reste quand même une bonne surprise et je testerai aussi Say Something, qui présente une autre vision de l’histoire, quand il sortira en poche.

Ma note : 16 / 20

5 commentaires sur “Hate list de Jennifer Brown

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s