Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Kedamame : L’homme venu du chaos de Yukio Tamai

Titre : Kedamame : L’homme venu du chaos

Auteur : Yukio Tamai

Editeur vf : Glénat (Seinen)

Année de parution vf : 2018

Nombre de tomes vf : 1 / 4 (en cours)

Histoire : 1246, Japon médiéval. Kokemaru le bouffon protège la jolie danseuse Mayu et sa sœur la belle Kyara, malgré son unique bras. Grimé en chat, il passe son temps à raconter des inepties, mais il est en réalité Kedamame, l’homme venu du chaos…

Mon avis :

Tome 1

C’est attiré par le trait de Yukio Tamai, très proche de celui d’Hiroaki Samura (L’Habitant de l’infini) que je me suis lancée dans cette série. Si le dessin et le spectacle sont au rendez-vous, je suis moins conquise que prévue par l’histoire que je trouve assez fouillie tout d’abord mais qui ne correspond pas non plus à quelque chose que je pourrais aimer.

Dans un Japon médiéval un peu revisité, nous suivons deux danseuses : Mayu et Kyara. Elles gagnent leur vie grâce à des représentation de Kugutsu, une danse ancestrale. Elles sont chapeautées par le père de la premier et le mystérieux Kokemaru est leur homme à tout faire. Celui-ci est apparu un jour mystérieusement près d’elles et il est toujours là pour les sortir du pétrin malgré l’absence de l’un de ses bras. En parallèle de ça, deux hommes enquêtent sur des prostituées retrouvées sauvagement assassinées, et c’est au cours de leurs investigations qu’ils vont tomber sur Kokemaru et les deux soeurs. Les mystères entourant Kokemaru vont rapidement les intriguer et les mettre sur sa piste.

L’histoire en elle-même aurait pu me plaire. J’aime bien les enquêtes et le dépaysement du cadre ne me gêne pas au contraire. Mais c’est plutôt l’élément fantastique apporté par le secret de Kokemaru qui ne me plaît pas. Je n’accroche pas à ce fantastique à la japonaise qui se rapproche de leur bestiaire. Je n’aime pas les histoires avec des créatures. Du coup, je pense que malheureusement malgré ses autres qualités ce titre n’est pas pour moi.

C’est dommage parce que c’est très bien dessiné. J’aime le trait fin et crayonneux de Yukio Tamai. Sa mise en page est vive et nerveuse. Ses dessins des soeurs en train de danser sont superbes. Son soucis des détails et des décors me plaît aussi. Mais un dessin ne peut suffire à me plaire.

L’intrigue tarde à démarrer, le début est un peu obscur. Le côté fan service avec les filles à moitié dénudées en permanence me dérange parce que ça ne sert pas forcément l’histoire. Les imbroglio politiques que l’on pressent ne me parlent pas et font un brin superficiels pour ne pas dire classiques. Bref, seul l’élément fantastique apporté par Kokemaru, qui malheureusement ne me plaît pas, apporte un peu de fraicheur au titre. Dommage. Je pense donc passer mon chemin pour la suite.

Ma note : 13 / 20

2 commentaires sur “Kedamame : L’homme venu du chaos de Yukio Tamai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s