Séries Tv - Films

120 battements par minute

Titre : 120 battements par minute

Réalisateur : Robin Campillo

Année : 2017

Pays : France

Durée : 2 h 15

Genre : Drame – Histoire – Société

Avec : Nahuel Pérez Biscayart, Arnaud Valois, Antoine Reinartz, Adèle Haenel…

Histoire : Début des années 90. Alors que le SIDA tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale.
Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par Sean qui consume ses dernières forces dans l’action. 

Mon avis :

Sans le vouloir, voici mon deuxième film avec Nahuel Pérez Biscayart de la semaine et tout comme dans le premier il m’a encore bouleversée. Je voulais voir ce film, parce que dans les années 90, j’étais trop jeune pour m’intéresser à Act Up et à ce qu’ils faisaient, je n’en avais même pas entendu parler dans ces années-là et donc je voyais ce film un peu comme un documentaire me permettant d’apprendre à connaître leur mouvement. Si au début, c’est effectivement le cas, au bout d’un temps c’est une autre histoire qui prend le pas, celle du combat d’un séropositif en phase terminale : Sean.

Je dois dire que si la première partie consacrée au mouvement était riche d’enseignements, elle était aussi un peu soporifique. J’ai très vite trouvé que la réalisation très académique plombait le film et que celui-ci était ennuyeux. Heureusement, les acteurs eux sont vraiment bons et c’est grâce à ça que j’ai poursuivi et j’ai bien fait.

Au-delà de l’histoire d’Act Up, c’est celle de ses membres que l’on nous conte et celle-ci est bien plus intéressante. J’ai rapidement été subjuguée par le personnage de Sean, interprété par Nahuel Pérez Biscayart, cet homme enfant qui met tout dans sa lutte pour l’acceptation des LGBT et la recherche contre le sida. Il se dégage une force toute aussi grande que la fragilité que nous renvoie son physique de jeune homme malade. Il est également très solaire et attire tout le monde autour de lui par sa gentillesse et sa simplicité. J’ai vraiment eu un énorme coup de coeur pour lui, le même qu’a dû ressentir Nathan en faisant sa connaissance. Ce dernier, interprété par Arnaud Valois, est l’autre raison qui m’a poursuivre ce film. J’ai découvert sous ses airs d’homme fort et sûr de lui, un jeune très touchant, en recherche d’amour et d’affection et j’ai trouvé les moments où il se livrait juste magnifiques ! Il n’aura vraiment pas eu un début de vie facile, lui non plus. La relation entre les deux jeunes hommes est la plus belle chose du film, sa plus grande force. Les autres personnages et acteurs ne sont pas en reste mais semblent un peu plus caricaturaux parce qu’ils ne sont pas autant développés.

Du coup, finalement ce n’est pas l’aspect documentaire qui m’a plu même si j’ai appris pas mal de choses. C’était intéressant de découvrir comment se déroulaient leurs réunions, les actions qu’ils menaient contre le gouvernement et le labo, qui en était membre, etc. Mais c’est l’aspect humain que j’ai préféré et qui pour moi est le coeur de ce film. Je regrette juste une réalisation pas toujours à la hauteur pour moi qui m’a fait sortir plusieurs fois du film.

Ma note : 14 / 20

Un commentaire sur “120 battements par minute

  1. Ça avait été un coup de coeur pour moi ! Je ne me suis pas ennuyée une minute, je trouve la plongée dans le quotidien d’Act Up passionnante et l’histoire entre Sean et Nathan – tous deux superbement interprétés – m’a bouleversée ! Nahuel Pérez Biscayart fait clairement partie de la nouvelle génération de mes chouchous que je vais suivre de près ! ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s