Livres - Jeunesse / Young Adult

Krol le fou de Sigrid Baffert et Aurore Callias

Titre : Krol le fou

Auteurs : Sigrid Baffert (texte) et Aurore Callias (dessins)

Éditeur : L’école des loisirs

Année de parution : 2016

Nombre de pages : 79

Histoire : Edgar aime s’asseoir sur un banc après l’école et scruter l’océan. Là, au moins, il est tranquille. Un jour, un oiseau se pose près de lui et se met à lui parler. Ce n’est pas n’importe qui : c’est Krol, un fou de Bassan. Krol aussi aime le calme, et rester à l’écart de son clan. Or il a un service très important et très spécial à demander à Edgar. Mais rendre service à un fou, est-ce bien raisonnable ?

Mon avis :

Livre reçu dans le cadre de l’abonnement de ma classe à l’Ecole des loisirs. Je ne l’aurais pas forcément lu de moi-même mais ce fut une bonne découverte.

Je salue tout d’abord les dessins d’Aurore Callias qui sont juste magnifiques et emplis de poésie. J’aime beaucoup sa technique qui n’est pas sans me rappeler celle que Margaux Motin utilisait lorsqu’elle faisait ses montages avec photos de la nature et incrustations de dessins, mais aussi celui de Pénélope Bagieu par sa simplicité de trait. C’est doux, c’est frais, c’est aérien et ça correspond parfaitement à l’histoire.

Celle-ci est celle d’un jeune collégien qui n’a pas la vie facile. Il vit avec sa mère qui n’est pas tendre avec lui. L’école l’ennuie et il n’est pas très bon élève, ce qui ne plait pas à sa maman. Il ne rêve que de liberté pour s’échapper de cette vie et de cette ville portuaire où il observe chaque jour depuis le port le rocher où viennent nicher les Fous de Bassan. Un beau jour, il y fait la rencontre d’un Fou pas comme les autres. Lui aussi rêve de liberté mais surtout, il sait parler ! Il lui explique comment il est différent des autres Fous et comment, lui, il rêve de vivre comme un homme parce qu’il en a marre de sa vie de nomade et qu’il veut apprendre d’autres choses. Les deux personnages forment un joli duo, extrêmement émouvant. Mes élèves et moi-même avons été touchés par le mal être de ses personnages puis par leur rencontre et l’amitié et l’espoir qui en naissent.

L’histoire se laisse lire sans déplaisir grâce à la plume légère de Sigrid Baffert qui emploie un langage familier qui allège une histoire un peu lourde. Les dialogues foisonnent de jeux de mots par contre un peu compliqués à saisir pour des enfants de 7-8 ans mais qui ont amusé l’adulte que je suis. Je retenterai certainement les autres titres de ce duo.

Ma note : 15 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s