Séries Tv - Films

Clique

Titre : Clique

Créée par : Jess Brittain

Année : 2017

Pays : Royaume-Uni (BBC Three)

Durée : 6 épisodes de 45 min

Genre : Drame

Acteurs : Synnove Karlsen, Aisling Franciosi, Emma Appleton, Rachel Hurd-Wood, Louise Brealey, Ella-Rae Smith, Sorcha Groundsell, Mark Strepan, Emun Elliott…

Histoire : Georgia et Holly, deux meilleures amies, commencent ensemble leur première semaine à l’université d’Edimbourg, quand Georgia se retrouve enrôlée dans la Clique : un cercle très restreint de filles appartenant à l’élite. Holly, inquiète pour son amie et quelque peu jalouse, tente de s’infiltrer au sein du fameux groupe.

Mon avis :

C’est intriguée par le résumé qui parlait d’un certain cercle élitiste dans une université d’Edimbourg que je me suis lancée. Je pensais tomber un peu sur une série comme Veronica Mars ou Sweet/Vicious avec un drame suivi d’une dénonciation des pratiques au sein de ce cercle, et j’ai eu du nez parce que c’est à peu près ce que cela raconte.

On suit deux amies, Georgia et Holly, qui sont très proches mais quand la première s’éloigne pour un nouveau cercle d’amies, la première ne le supporte pas. Elle commence à ne plus la reconnaitre et décide donc de veiller sur elle en menant son enquête et ce qu’elle va découvrir fait froid dans le dos.

Ce qui est intéressant dans cette série, c’est que le cercle en question est formée de jeunes étudiantes repérées pour leurs qualités afin d’entrer dans une grande entreprise comme stagiaires afin d’obtenir un poste à la fin de leurs études. C’est l’une de leurs professeurs, une femme riche et puissante, qui est derrière cela. Elle pense ainsi lutter pour la cause des femmes, non en mettant en avant leurs faiblesses mais en montrant leurs atouts au contraire. Elle pose ainsi un discours intéressant sur les différentes variantes possibles du féminisme et je dois dire que je la trouve assez convaincante et charismatique. Le problème, c’est que sans qu’elle le sache, le système est biaisé d’entrée dans ce monde patriarcal. On nous dépeint alors un monde de l’entreprise assez glaçant aussi bien vis-à-vis des femmes en général que des stagiaires hommes ou femmes et de tous ceux qu’on considère inférieur d’un point de vue hiérarchique. Ça devient ainsi rapidement un peu Skin version monde adulte avec ces adultes paumés et en quête d’une porte de sortie. J’ai beaucoup aimé la dénonciation qui est ainsi faite d’un univers à réformer.

Mais la série ne se contente pas de dénoncer, elle montre aussi l’entraide entre femmes lors de nombreux et beaux moments de camaraderie. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Holly que je trouve très fidèle en amitié. J’ai été touchée de voir son amie Georgia partir à la dérive et j’ai eu de la peine pour les membres du cercle complètement engluée dans leurs tromperies mais ô combien désireuse de s’en sortir et donc prête à filer un coup de main au besoin. Ce sont au fond des femmes fortes qui ne demandent qu’à pouvoir le montrer et l’assumer.

Au-delà de ces messages, la série se laisse regarder sans déplaisir. On enchaîne rapidement les épisodes tant les révélations ont tendance à tomber à chaque fois dans les dernières minutes. C’est bien interprété par de jeunes acteurs que je ne connaissais pas forcément. Le cadre d’Edimbourg, de son université et de cette entreprise, change. Le format court est une bonne idée pour ce type d’histoire. J’ai vu que la série avait été renouvelée pour une deuxième saison, personnellement celle-ci me convenait déjà en tant que telle mais je regarderai par curiosité.

Ma note : 15 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s