Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Takane & Hana de Yuki Shiwasu

Titre : Takane & Hana

Auteur : Yuki Shiwasu

Editeur vf : Kazé (shojo)

Années de parution vf : Depuis 2016

Nombre de tomes vf : 11 (en cours)

Résumé du tome 1 : Hana, lycéenne de 16 ans, est contrainte de prendre la place de sa sœur lors d’une rencontre arrangée ! Présentée à l’héritier du grand groupe Takaba, le très séduisant Takane Saibara, la jeune fille déchante vite face à son arrogance. N’y tenant plus, elle lui jette ses quatre vérités à la figure, croyant se débarrasser ainsi de lui. Pourtant, dès le lendemain, Takane lui propose un nouveau rendez-vous, à croire qu’il en redemande ! Elle a un sacré caractère… et il aime ça !

Mes avis :

Tome 1

Takane & Hana est typiquement le genre de shojo que j’étais un peu réfractaire à commencer à cause de ses couvertures que je trouvais certes dynamiques mais terriblement clichées. Au final, c’est certes un shojo au déroulement et aux personnages classiques mais qui est bourré d’humour.

Nous suivons l’histoire d’Hana, 16 ans, qui prend la place de sa soeur aînée lors d’un omai avec Takane, 26 ans, héritier d’une grande entreprise. Celui-ci est un très bel homme mais terriblement mal élevé, elle finit donc par lui jeter sa perruque et ses quatre vérités en face. Mais contre toute attente, cela lui plaît et il se met à la courtiser.

Le titre ne vaut pas par l’originalité de son histoire, ça on le comprend vite. Il existe déjà nombre d’histoire avec des hommes mûrs craquants pour des jeunettes (à se demander ce qu’il se passe au Japon pour en arriver là…) mais ici c’est l’humour de la mangaka qui en fait tout le sel. Les héros sont complètement barrés. On les retrouve régulièrement dans des situations plus farfelues les unes que les autres. Ils ont un caractère décalé, notamment Takane qui est complètement immature pour son âge et qui ne sait pas comment se comporter avec les filles. Du coup, même si c’est irréaliste au possible, on rigole beaucoup à leur côté. Leur romance en soi m’intéresse peu, c’est plus les situations dans lesquelles ils se retrouvent qui m’amusent et me plaisent.

J’ai donc suivi les 4 premiers chapitres de leurs aventures avec plaisir, riant et m’amusant beaucoup de leurs nombreuses déconvenues. J’ai quand même trouvé la narration un peu lourde par moment avec énormément de textes à lire sur certaines pages qui cassaient le dynamisme des planches. J’ai trouvé les dessins bien meilleurs que les couvertures ne le laissaient augurer même si le mauvais goût n’est jamais bien loin par moment, mais ça participe à la drôlerie du titre. Du coup, je pense continuer encore quelques temps en espérant que le concept ne s’étiole pas trop vite.

Tome 2

Près d’un an plus tard, je reprends cette série que j’avais un peu oublié malgré la bonne impression que j’en avais gardée. Cela reste un shojo classique mais plein d’humour, qui donne le sourire quand on le lit tant on s’amuse des situations dans lesquelles se mettent les deux héros.

Ici, pas de surprise, l’autrice reprend le même schéma que celui mis en place dans le tome 1. Takane et Hana sortent ensemble malgré leur différence d’âge et de statut. De petits obstacles viennent se mettre sur leur route : une fête organisée par le grand-père de l’un, la crainte qu’il ne soit accusé de pédophilie, l’envie de choses plus normales, l’arrivée d’un ancien ami. L’ensemble donne des chapitres et une lecture toujours dynamique. On peut picorer comme ça un an plus tard sans avoir l’impression d’avoir rien oublié ou manqué. C’est agréable.

Les personnages m’amusent toujours autant. Hana a vraiment un fort caractère. Ses amies la soutiennent bien. Sa soeur m’amuse beaucoup, tout comme ses parents, même s’il y a des relents assez désagréables sur la façon dont ils « vendent » leur fille au plus offrant… Takane par contre m’agace pas mal. Il est vraiment trop immature et c’est souvent à cause de lui que les situations se répètent. Il va falloir qu’il mûrissent un peu pour que j’arrive à suivre l’histoire sur encore plus de 10 tomes.

Tome 3

Même si je me suis amusée en le lisant, je ne peux que confirmer que la série commence déjà à me lasser un peu tant le concept est répétitif et l’évolution des personnages faible. C’est certes sympa et léger mais je voudrais quelque chose de plus.

Dans ce tome, on conclut l’épisode du meilleur ami de Takane, qui va désormais être un personnage régulier et qui aura permis de revenir sur la maladresse de celui-ci en matière de relation sociale. Puis, on est embarqué dans la sempiternelle période de exams dans les lycées japonais avec le cliché des notes qui baissent quand on est en couple… Pour finir, on a droit au fameux voyage à la mer entre ami, qui est l’occasion pour l’ami d’enfance d’Hana de mieux accepter sa relation avec Takane. Rien que vu et revu, même si l’autrice essaie d’y apposer sa touche avec une bonne dose d’humour, mais j’avoue que ça me laisse un peu froide…

Tome 4

L’autrice a dû sentir que son histoire commençait à s’enliser un peu, elle a donc essayé de la complexifier dans ce tome, mais rien de trop compliqué non plus, il faut rester dans le ton classique de la série.

Nous avons donc la suite et fin du petit séjour de nos amoureux avec leurs amis. Puis, Takane doit reprendre le travail et on lui confie un nouveau secrétaire. Hana se sent un peu délaissée depuis qu’il est occupé et elle commence à s’interroger sur ses sentiments. J’ai envie de dire, ce n’est pas trop tôt au bout de 4 tomes ! Pendant ce temps, le fameux secrétaire espionne en fait Takane et il va donc mener la vie dure à nos héros, les poussant à s’interroger sur l’existence et la solidité de leur couple. Oui, c’est aussi un ressort classique de ce genre de titre mais j’ai bien aimé ce nouveau personnage.

Le titre reste donc extrêmement classique dans son évolution et ses rebondissements. Les personnages avancent très lentement. Heureusement l’autrice a su construire une jolie galerie de personnages secondaires sympathiques qu’elle ressort régulièrement et ça, je sais l’apprécier, pour le reste, je m’ennuie un peu…

Tome 5

Ce n’est toujours pas la panacée mais on avance petit à petit dans l’histoire et ça fait du bien. La formule trouvée par Yuki Shiwasu fonctionne toujours : humour et classicisme.

A l’aide des rebondissements mis en place pour l’autrice, Hana s’interroge de plus en plus sur ses sentiments, que ce soit lors de la fête de son lycée, de sa rencontre avec le cousin de Takane ou à l’approche de Noël quand elle rencontre une amie à lui. Tout est propice à la faire se rendre compte qu’elle éprouve quelque chose pour lui et qu’elle doit trouver les mots pour le dire. C’est mignon mais j’ai encore du mal à m’attacher à un personnage qui aime autant porter un masque.

La galerie des personnages secondaires, elle, continue à s’agrandir et ceux-ci me plaisent à chaque fois, que ce soit le petit cousin qui veut absolument ressembler à Takane au point d’aller trop loin, ou son amie amoureuse de lui et tellement excessive. Ils sont à chaque fois bien amusants.

Tome 6

Il se passe enfin quelque chose qui vient bouleverser un peu la routine de l’histoire dans ce tome. Bon, ça donne encore plus l’impression de se retrouver en plein drama (=série tv asiatique) mais au moins ça bouge.

Takane se retrouve sans le sous après une décision de son grand-père. Il est donc obligé de complètement se remettre en question, lui mais aussi sa relation avec Hana. C’est assez agaçant de le voir aussi faible. Il n’y a aucune confiance en lui, il se méjuge et méjuge Hana aussi par la même occasion pensant qu’elle n’est avec lui que pour son statut et son argent. Heureusement, celle-ci est plus solide que ça et va lui démontrer combien il a tort. Ça donne lui a de petites scènes savoureuses du quotidien. Bien sûr, rien de novateur ici, il ne faudrait pas trop en demander, mais ça reste mignon. La question est : est-ce que ça va durer encore longtemps ou son grand-père va-t-il vite remettre les choses dans l’ordre ? J’espère avoir la réponse dans le prochain tome histoire que ça ne traine pas ^^

Ma note : 13,5 / 20

6 commentaires sur “Takane & Hana de Yuki Shiwasu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s