Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Bungô Stray Dogs de Kafka Asagiri et Harukawa 35

Titre : Bungô Stray Dogs

Auteurs : Kafka Asagiri (histoire) et Harukawa 35 (dessins)

Éditeur vf : Ototo (seinen)

Années de parution vf : Depuis 2017

Nombre de tomes vf : 8 (en cours)

Histoire : Après avoir été expulsé de son centre d’accueil, Atsushi Nakajima se retrouve seul et à la rue… il rencontre alors un étrange jeune homme du nom d’Osamu Dazai. Ce dernier fait partie de l’Agence des Détectives armés, une troupe d’enquêteurs aux pouvoirs paranormaux, à la recherche d’un mystérieux tigre mangeur d’hommes. Atsushi semble avoir d’étroits liens avec ce tigre, et se retrouve enrôlé malgré lui parmi ces fameux Détectives sur l’initiative de Dazai. Action et batailles entre illustres écrivains à Yokohama !
Découvrez un titre qui redonne vie à de célèbres écrivains qui ont troqué leur plume contre des pouvoirs surnaturels. Bungô Stray Dogs mêle avec brio fantastique et littérature classique.

Mes avis :

Tome 1

Avec ces couvertures léchées, j’entends parler de Bungô Stray Dogs depuis sa sortie mais j’avais sans cesse repoussé sa lecture. Je me suis finalement lancée et j’ai été surprise de découvrir un univers aussi agréable, pour ne pas dire original, ce qui serait peut-être exagéré. Les dessins, eux, sont fins et dynamiques, ce qui donne un titre qu’on lit avec allant.

Kafka Asagiri et Harukawa 35 nous embarquent dans un univers mélangeant présent et steampunk assez perturbant. J’ai longtemps cru que l’on était dans un Japon du début du siècle dernier avant de voir apparaître notre technologie moderne au détour d’un chapitre. Nous suivons un jeune orphelin qui va tomber par hasard sur une bande de détectives qui vont l’embaucher pour travailler avec eux. Mais cela ne s’arrête pas là, cette agence de détectives n’a rien d’ordinaire, elle emploie des gens aux patronymes célèbres qui vont se servir de leurs pouvoirs paranormaux pour résoudre des affaires.

On pourrait croire en lisant de pitch que Bungô Stray Dogs ne va être qu’un bon titre policier enchaînant les enquêtes avec juste une pointe de surnaturel apporté par ces personnages. Or ce n’est pas le cas. Très vite, l’histoire se complexifie et s’assombrit avec l’arrivée en quelque sorte d’une bande rivale aux détectives, la mafia du coin, dont le boss semble très bien connaître l’un des détectives. C’est bien pensé parce que c’est ça qui m’a d’emblée donné envie de continuer cette série, ce qui n’aurait pas forcément été le cas autrement.

Il faut dire que j’ai eu du mal avec le ton de celle-ci. Je trouve que les mangakas donnent un peu trop dans le fan service avec un humour lourd, qui casse l’ambiance, et des personnages un peu trop poseurs et à la recherche de la petite phrase. Je n’aime pas trop les titres où l’on sent trop que tout est calculé pour faire plaisir à un public cible et c’est souvent le cas ici malheureusement. Après, je me dis que ce n’est qu’un premier tome, que l’histoire démarre rapidement et que c’est peut-être fait pour s’attirer la sympathie des lecteurs et avoir ainsi une base pour la suite, surtout que l’univers, lui, me plaît assez.

Donc malgré cette note un peu négative, les points positifs l’emportent et je continuerai sûrement la série.

Ma note : 14 / 20

6 commentaires sur “Bungô Stray Dogs de Kafka Asagiri et Harukawa 35

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s