Séries Tv - Films

13 reasons why – Saison 2

Titre : 13 reasons why

Série américaine créée par : Diana Son

Diffusée en : 2018 sur Netflix

Durée : 50-60 minutes par épisode

Nombre d’épisodes : 13 (Saison 2 terminée) Voir la saison 1 : ICI

Genre : Drame, Harcèlement scolaire, Viol, Adolescence

Avec : Dylan Minnette, Katherine Langford, Kate Walsh, Christian Navarro, Brandon Flynn, Alisha Boe, Miles Heizer, Justin Prentice…

Histoire : Quelques mois après la fin de la saison 1, nous retrouvons Clay, qui tente de vivre sa vie normalement, mais qui est toujours au centre d’une histoire entre adolescents tourmentés par leurs problèmes quotidiens. Il est tourmenté par le souvenir d’Hannah Baker dont les parents sont en procès contre le lycée qui a ignoré ses problèmes. Mais cette fois, plus de cassettes puisqu’elles ont déjà toutes été écoutées : les polaroids seront les nouveaux leviers de l’histoire. Le violeur d’Hannah, Bryce, sera-t-il enfin puni ? Alex est-il en vie ? Où Justin est-il parti ? Beaucoup de questions qui attendent encore des réponses seront traitées dans cette deuxième saison.

Mon avis :

13 Reasons Why est à nouveau la série dont tout le monde parle en cette fin de mois de mai. Je trouvais que la saison 1 se suffisait à elle-même et je ne voyais pas l’intérêt de faire une suite mais je dois avouer que si j’ai eu quelques réserves, je suis tout de même contente d’avoir pu voir cette suite, et notamment de découvrir un petit peu les choses du point de vue de tous ceux qu’elle avait accusés. J’ai donc aimé ce changement de perspective malgré ses défauts inhérents.

Nous retrouvons donc tout ce petit monde plusieurs mois après la révélation des cassettes et des raisons du suicide d’Hannah. Tandis que nous suivons épisode après épisode le procès et le combat de sa mère, nous découvrons aussi en parallèle les garçons et les filles qu’elle avait mis sur la sellette. Ceux-ci viennent témoigner à tour de rôle et c’est à leur tour de non seulement se retrouver sous les feux des projecteurs mais aussi de subir les intimidations et menaces qu’ils avaient parfois fait subir aux autres. Nous sommes donc avec une saison qui suit à la fois un schéma similaire à ce qu’on connait mais qui s’éloigne aussi de la dynamique passée.

En effet, avec les témoignages des uns et autres, nous les découvrons sous un autre angle et nous comblons également des trous de l’histoire d’Hannah. Cela peut sembler un peu tiré par les cheveux parfois avec des développements qu’on n’avait pas vu venir et dont on se demande comment ils ont pu avoir lieu, mais personnellement je me suis tellement laissée happer par le drame que vivent ses adolescents que c’est parfaitement passé. J’ai presque envie de tout revoir d’un coup depuis la saison 1 pour voir comment tout se complète.

J’ai beaucoup aimé les voir bien plus fragilisés qu’avant à la fois par le drame d’Hannah, les révélations des cassettes mais aussi la tentative de suicide d’Alex. Tous ont été ébranlés et ça se sent. Dès les premières minutes, l’ambiance est plombante, dérangeante avec ce lycée où l’on a interdit de parler de ce qui s’était passé et où on continue à se voiler la face. Heureusement, les personnages, eux, évoluent et changent.

Ainsi dans cette saison, j’ai eu de vrais coups de coeur pour de nombreux personnages. Je suis totalement fan des évolutions d’Alex, éclopé à vie ; Jessica, marquée à jamais par son viol ; Justin, qui n’est plus le petit con qu’on connaissait ; Zack, qui sort de sa carapace de garçon propret et parfais ; Tony, qui essaie de gérer sa violence et ses sentiments. Dans une moindre mesure, j’ai également aussi apprécié de voir Courtney faire son coming-out, Marcus avoir le courage de dénoncer son copain Bryce, Shery aider le groupe à piéger les sportifs, etc. En plus de cela, j’ai trouvé que les scénaristes développaient bien les relations des uns avec les autres. Ainsi, j’ai aimé les nouvelles amitiés entre Alex et Zack, Clay et Justin, Tony et Mme Baker. J’ai trouvé aussi plus juste de voir bien plus les parents qu’auparavant, ceux-ci prennent vraiment le problème à bras le corps, tout comme le Conseil d’Education sur le départ, qui m’a beaucoup touchée lui aussi. Tous ont pris conscience de leurs erreurs et tentent d’y remédier.  Les prestations de chacun sont totalement convaincante et ça fait du bien de voir autant de bons acteurs réunis aussi bien chez les ados que chez les adultes.

La force de la série est de traiter de ces sujets vraiment sensibles sans filtre. Ils mettent parfaitement en accusation le système scolaire américain, les parents friqués qui protègent leur progéniture, le système judiciaire qui se fait avoir par les gens usant du système grâce à leur argent, etc. Du coup, j’ai ressenti un énorme sentiment d’injustice monter au fur et à mesure de la saison, que ce soit du côté des adolescents se faisant menacer impunément, que du procès où on démonte les innocents sur base de clichés et de préjugés révoltants. C’est dur de garder son calme face à tout ça.

En parallèle, il faut noter que ce nouveau format et l’omniprésence du procès ont donné un moins bon rythme à la série que dans la saison 1. Il y avait moins ce côté addictif qui m’avait tant marqué, en tout cas pas avant les 3-4 derniers épisodes où l’on encore que tout dérape et va péter. Avant, c’était plus mou, ça partait un peu dans tous les sens parfois avec les lignes de scénario pas toujours bien exploitées au final, voire même parfois un peu oubliée en cours de route. De plus, j’ai vraiment eu le sentiment d’une répétition vis-à-vis de ce qui tourne autour de Bryce, sans qu’il ne se passe grand-chose pendant un moment, c’était agaçant. Tant qu’on est sur les points négatifs, j’ai trouvé la B.O moins frappante malgré quelques très bons titres comme ceux des Foals ou le retour de la chanson d’Hannah et Clay.

La fameuse scène dont beaucoup parlent dans le dernier épisode était peut-être nécessaire selon de le créateur de la série mais moi, elle m’a profondément choquée et je ne suis pas sûre qu’on ait eu besoin de ce genre d’incident pour arriver au résultat voulu, mais je comprends ce qu’il a voulu à nouveau dénoncer ici. J’ai tout de même eu le sentiment, avec le recul, qu’on nous préparait depuis le début à une troisième saison et je ne sais pas si c’est forcément un bien. Après, je disais déjà ça avant et j’ai été contente de voir celle-ci, alors on verra bien.

En attendant, j’ai tout de même dévoré cette saison en une petite semaine avec une vraie urgence dans les derniers épisodes. J’ai à nouveau été émue, ébranlée, écoeurée, révoltée et la série continuera de me marquer. Je pense qu’il faut des séries comme ça pour parler à tous du harcèlement scolaire, du viol, des problèmes du système judiciaire, et de tout ce qu’elle dénonce encore. C’est avec des séries comme celle-ci dont tout le monde parle qu’on pourra diffuser le plus ce message. A l’année prochaine pour la saison 3 si elle sort !

Ma note : 15 / 20

8 commentaires sur “13 reasons why – Saison 2

  1. Je me suis demandée si je pouvais te lire sans crainte, si tu ne m’en dirais pas de trop; à un moment donné j’ai eu peur de continuer la lecture, j’ai failli te demander
    Finalement, j’ai lu et c’est bon tu ne m’as rien révéler de crucial
    Je continuerai et on en discutera 4/13.

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement pour une fois, j’ai essayé de ne pas trop en révéler, ravie que ça t’ait permis de tout lire. Et vivement que tu termines toi aussi qu’on en discute parce que j’ai plein de choses à dire que je n’ai pas mis ici ^^!

      Aimé par 1 personne

  2. Clay et Justin qui deviennent amis ?! J’ai bien envie de voir ça tiens ^^ J’ai de ceux qui ne souhaitaient pas vraiment une saison 2 (même si c’est vrai que la fin de la première saison appelle vraiment à une suite) et j’ai donc peur d’être déçue. Je lis partout qu’elle est tout aussi forte en émotions. Parler du procès en cours pour l’histoire d’Hannah et voir comment chacun appréhende les événements après les cassettes, c’est ce qui me donne le plus envie.

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis à la moitié de la saison 2 et je la trouve clairement en dessous de la première saison. Le fait qu’on nous montre les points de vues des autres ados ce n’est pas très passionnant et surtout ça déconstruit le personnage de Hannah.
    Dans la première saison on avait beaucoup d’empathie pour elle, mais là on se demande si finalement elle faisait pas un mélodrame pour rien. (Hormis son viol, bien évidemment)
    Je trouve qu’il n’y avait aucune raison de faire une saison 2 si c’était pour faire ça. Je finirais quand même la saison 2, mais bon, je suis vraiment déçu… la saison 1 se suffisait à elle même.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est fou comme à partir du même matériel, on peut avoir des ressentis complètement différents. Je ne trouve pas qu’ils déconstruisent le personnage d’Hannah, au contraire j’ai trouvé qu’ils la rendaient plus humaine et réelle en quelque sorte, ne la définissant plus seulement vis-à-vis de ce qui lui était arrivé et c’est justement ce qui m’a plu. Et puis, c’était intéressant de voir dénoncé la façon dont justement la société condamne des gens sur des faits aussi biaisés. Alors oui, c’était plus conventionnel que la saison 1, moins percutant en un sens, mais on reste dans la même ligne d’idées selon moi. Après on peut avoir un ressenti différent en fonction de nos attentes, je pense.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s