Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Labradorescence de YMZ

Titre : Labradorescence

Auteur : YMZ

Éditeur vf : IDP Boys Love (Hana)

Année de parution vf : 2016

Nombre de pages : 203

Histoire : Shunji Fujishiro, photographe, se réveille un matin dans un lit d’hôpital, où il a été transporté après avoir perdu conscience lors d’une chute dans un escalier. Il est aussitôt surpris et irrité par l’attitude désinvolte du médecin qui s’occupe de lui, Mutsumi Higa ; leur rencontre, pourtant, insuffle à Shunji la motivation et l’inspiration dont il avait besoin pour ses projets de photographie. Quant à Mutsumi, il est intrigué par Shunji, dont le caractère honnête et impulsif est diamétralement opposé au sien… Avec Labradorescence, plongez dans une histoire d’amour mais aussi d’amitié, pleine de tendresse et de pudeur, qui fait la part belle à l’expression des sentiments et à la compréhension de soi. Une oeuvre tout en délicatesse, à dévorer sans attendre !

Mon avis :

Deuxième titre de cette semaine spéciale yaoi que je vais vous présenter. Il s’agit cette fois d’un oneshot de l’autrice d’Happy Birthday que j’avais beaucoup aimé. Si la couverture est encore plus belle, je suis restée un peu sur ma faim concernant l’histoire, il m’a manqué le petit plus.

Après s’être intéressé à un groupe de copain, dans Labradorescence YMZ s’intéresse à un jeune photographe qui fait la rencontre d’un beau médecin qui n’a pas la langue dans sa poche. Alors que tout partait plutôt mal entre eux, ils vont se trouver irrésistiblement attirés l’un par l’autre et vont tout faire pour se voir sans réaliser tout de suite ce que cela signifie.

L’autrice nous livre encore une histoire douce amère avec des personnages tout en nuances qui s’ouvrent en faisant connaissance avec la bonne personne. Shunji est un jeune photographe un peu perdu dans la vie. Il a oublié pourquoi il avait commencé la photo et ce qui lui plaisait là-dedans, il est donc un peu en mode robot. Mutsumi, le beau médecin, est comme lui. Il fait son boulot en mode automatique sans grande passion. Mais leur rencontre et les questions qu’ils vont amener l’autre à se poser vont les changer et peu à peu, très naturellement, une relation évidente pour tous va naître entre eux.

J’ai aimé la douceur avec laquelle la mangaka montrait l’évolution de chacun, ses interactions avec l’autre et avec leur entourage au sens large. J’ai trouvé les personnages attachants mais difficile à aborder dans un premier temps, ce qui fait peut-être que je n’ai pas eu de coup de coeur alors que le titre a beaucoup de bon point. J’ai bien accroché à la personnalité ambigüe de Mutsumi, qui se protège beaucoup derrière ses piques acerbes et son caractère taciturne. J’ai trouvé Shunji plus léger et moins intéressant même s’il se révèle plus fin au final.

Leur histoire était mignonne comme tout à suivre mais je referme ce tome sans avoir envie d’en lire plus sur eux. L’histoire se suffit à elle-même et n’aura pas eu le truc en plus que la couverture me promettait tant je la trouvait douce et poétique avec ses teintes bleues-violettes printanières. Je continuerai tout de même à suivre l’autrice.

Ma note : 15 / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s