Livres - Fantasy / Fantastique

Royaume de vent et de colères de Jean-Laurent Del Socorro

Titre : Royaume de vent et de colères

Auteur : Jean-Laurent Del Socorro

Editeur poche : J’ai lu

Année de parution poche : 2017

Nombre de pages : 284

Histoire : 1596. Deux ans avant l’édit de Nantes qui met fin aux guerres de Religion, Marseille la catholique s’oppose à Henri IV, l’ancien protestant. Une rébellion, une indépendance que ne peut tolérer le roi. À La Roue de Fortune se croisent des passés que l’on cherche à fuir et des avenirs incertains : un chevalier usé et reconverti, une vieille femme qui dirige la guilde des assassins, un couple de magiciens amoureux et en fuite, et la patronne, ancienne mercenaire qui s’essaie à un métier sans arme. Les pions sont en place. Le mistral se lève. La pièce peut commencer.

Mon avis :

Avec ce nouveau titre, je découvre un nouvel auteur français et quelle découverte ! A peine commencé, j’ai senti que j’étais devant une très belle plume et une très belle aventure. Jean-Laurent Del Socorro m’a séduite dès les premières lignes et cela ne s’est jamais démenti tout au long de cette uchronie à la narration presque cinématographique sur la chute de la République de Marseille pendant les Guerres de Religion.

D’habitude, je ne suis pas trop friande des uchronies même si j’avoue que ce sont des contextes qui change de la fantasy classique. Ici, c’est tellement bien fait que je n’ai aucune reproche à faire. L’auteur nous livre le contexte pierre après pierre avec une rare facilité. Tout est simple, cohérent, compréhensible même pour quelqu’un qui ne connait pas parfaitement les Guerres de Religion. De plus, c’est présenté aussi de façon très addictive grâce à une atmosphère pesante très immersive.

En effet, les choix narratifs du romancier nous font plonger de plein pied dans l’histoire. On démarre en suivant une panoplie de personnages sur des chapitres très courts (3-4 pages) la veille de la chute de Marseille. On apprend ainsi rapidement à les cerner. On découvre leurs enjeux personnels mais aussi ceux plus globaux avec eux. Puis alors que la chute devrait avoir lieu, on nous fait basculer dans leur passé et on revient en arrière à des moments différents pour comprendre ce qui les a forgés et comment ils sont arrivés à Marseille ce jour-là. C’est assez fascinant la façon dont il nous fait naviguer entre les périodes sans jamais nous perdre, mais aussi comme il nous attache à ces personnages qu’on suit sur un si petit nombre de pages au final. Il pourrait en réapprendre à bien des auteurs fleuves pour cela.

Pour l’histoire en elle-même, j’ai aimé l’importance que les personnages y avaient. Ce sont eux qui font tout le sel des événements qui se produisent sous nos yeux que ce soit Axelle, l’ancienne mercenaire tenancière d’auberge, Gabriel, chevalier tiraillé par ses choix passés, Victoire, chef des assassins de la ville qui fait tout pour garder sa place, ou Armand, le magicien qui fuit les persécutions avec son compagnon. Leurs petites histoires qui nous paraissent bien éloignées les unes des autres font former une vraie toile dans la dernière partie alors que se jouent inéluctablement les derniers jours de la République marseillaise. C’est beau, c’est fort, c’est intense, c’est tragique et on ne nous épargne pas.

Je suis complètement tombée sous le charme de la plume de Jean-Laurent Del Socorro dont c’est ici le premier roman ! En plus, d’une maîtrise rare de son histoire, ses personnages et sa narration, il délivre aussi des phrases magnifiques qui font mouche comme avec le jeune Gabin, qui se présente comme étant « un gamin sous le « aime ». Je ne pensais pas aimer autant ce titre et j’en suis la première surprise. Je suivrai avec avidité ses prochaines parutions. J’ai déjà son titre Boudicca en ligne de mire ^^

Ma note : 18 / 20

7 commentaires sur “Royaume de vent et de colères de Jean-Laurent Del Socorro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s