Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les Découvertes d’Akata #1 : Saltiness de Minoru Furuya

Aujourd’hui et pendant quelques semaines, je vais vous proposer un nouveau rendez-vous tous les mercredis, avec la découverte d’un nouveau titre du catalogue d’Akata avec lesquels j’ai le plaisir d’avoir un partenariat me permettant d’explorer leur catalogue.

Pour ce premier rendez-vous, je vous propose de découvrir Saltiness de Minoru Furuya, mais pour les prochains vous pourrez vous-même choisir le titre que vous aimeriez que je lise et vous présente dans le catalogue ici présent. Comment faire ? M’indiquer dans les commentaires, le titre que vous aimeriez découvrir et dont je n’ai pas encore parlé (je listerai plus bas les titres déjà disponibles). Faute de proposition, je choisirai toute seule bien évidemment. J’espère que cette idée vous plaira.

Je vous laisse maintenant découvrir le premier titre.

Titre : Saltiness

Auteur : Minoru Furuya

Éditeur vf : Akata (WTF)

Années de parution vf : Depuis 2018

Nombre de tomes vf : 2 (en cours)

Histoire : Takehiko a 31 ans, et il croit qu’il est über-cool ! Il se fiche de tout, se croit inébranlable. Une pluie de crottes pourrait lui tomber dessus qu’il resterait là, debout, infaillible. Il profite de la vie, ainsi, en n’en branlant pas une. Pourtant un jour, son grand-père fatigué de son comportement nonchalant, lui donne un véritable électrochoc : tant qu’il ne s’émancipera pas, il sera un fardeau, pire, un parasite, pour sa petite sœur adorée. Profondément choqué, le jeune homme quitte le domicile avec pour objectif de « tuer le monstre ». Mais comment faire quand les seuls qui acceptent d’interagir avec vous sont les chiens et les chats errants ? De rencontres improbables en délires cyniques, Takehiko finira peut-être par trouver sa place dans ce monde…

Découvert en numérique grâce à mon partenariat avec Akata que je remercie !

Mes avis :

Tome 1

Avec ce titre de la collection WTF d’Akata, je sors des sentiers battus de mes lectures habituelles. J’ai découvert l’auteur Minoru Furuya au détour d’une drôle d’interview dans le magazine Atom qui m’avait mise un peu mal à l’aise et pourtant je sens que ce monsieur a vraiment des choses à raconter.

En effet, dans Saltiness, il nous fait un portrait décapant d’une frange de la société japonaise : ces jeunes sans emploi qui vivent aux crochets de leur famille et qui sont incarnés ici par le héros Takehiko. Celui-ci se croit super cool, sans peur et sans reproche, mais le jour où son grand-père lui fait réaliser qu’il est un frein au bonheur de sa soeur, tout s’écroule. Enfin, ça c’est ce que j’aimerais bien croire, en fait, il reste fidèle à lui-même et choisit juste de déplacer le problème en allant s’imposer ailleurs.

Si le titre soulève des sujets sociétaux sur les jeunes qui m’intéressent : être sans emploi au Japon, les petits boulots des étudiants, l’endoctrinement, etc. , à côté de ça, c’est un titre que je trouve assez foutraque. L’histoire part un peu dans tous les sens en suivant les délires du héros qui a tout du gourou d’une secte, tant il arrive à emporter les autres dans des projets plus fous les uns que les autres. Je n’arrive pas à ressentir la moindre empathie pour les personnages du coup, sauf peut-être le petit étudiant qui se retrouve mêlé à tout ça sans avoir rien demandé. C’est un triste portrait de cette frange des japonais qu’on nous fait.

Et honnêtement à part la curiosité de voir vers quelles folles aventures Takehiko va encore pouvoir les emporter, je ne vois pas trop d’autres raisons de continuer. Ce titre ne me parle pas, c’est dommage. Je salue tout de même son talent de dessinateur avec ses planches aux traits très réalistes.

Tome 2

Cette suite est exactement dans la même veine. On continue à suivre les délire de Takehiko avec ses nouveaux compères à Tokyo où il cherche à faire quelque chose de sa vie en devenant homme à tout faire. Il fait alors de drôles de rencontres qui l’amènent à la fois à se rappeler de son passé mais aussi à préciser ce qu’il souhaite dans la vie. Pendant ce temps-là, sa soeur et son grand-père vivent avec sa disparition à la campagne avec les ragots que cela implique, ce qui est assez drôle.

Minoru Furuya pousse toujours plus loin le portrait, la caricature qu’il fait de ce Japon des marges. Il nous parle d’idées en marge comme celle de trouver sa voie dans la vie sans travailler, ou du moins sans travail classique rémunéré, mais avec un mode de vie plus alternatif. J’avoue comme dans le tome 1 que ça me parle assez peu mais je m’amuse de voir encore le côté gourou du héros et les délires que ça occasionne tant les personnages sont excessifs.

Retrouvez Saltiness sur Akata.fr

Découvrez aussi sur mon blog, les titres suivants d’Akata :

 

 

  

10 commentaires sur “Les Découvertes d’Akata #1 : Saltiness de Minoru Furuya

      1. Moi aussi ?
        Ben magical girl site si je l’avais pile sous la main après l’anime j’aurais déjà lu le tome 1.
        As tu le droit aux light novel aussi ?
        En tout cas c’est sympa ce partenariat aussi pour étendre les horizons
        Je pense qu’on en avait déjà parlé Seki je ne sais pas s’il te plaira, mais si tu le prends comme il est, sans prise de tête, pour se détendre, c’est sympa. Puis c’est bluffant comme il s’en sort loool.
        Et tu en as déjà traité pas mal aussi 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Oui, toi aussi. Je note donc Magical Girl Site (faudra juste que je regarde si c’est possible) après Seki ^^
        Non, j’ai pas accès aux light novels je crois et j’avoue que je me vois mal les lire sur écran là par contre…

        Aimé par 1 personne

  1. Pas un titre qui me séduit non plus, et le dessin ne me parle pas … après avec la collection WTF d’un côté on sait à quoi s’attendre : ça va être spécial ^^,

    Dans le catalogue, Séki mon voisin de classe me tentait bien pour le boulot, il avait l’air choupi. Je ne sais pas si tu pensais le lire ?

    Belles découvertes en tout cas ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s